Société

Faute de réservations suffisantes, la Coop-Solidaire annule ses vols

Le coop-solidaire n'a pas réussi son pari. Elle n'a pas réussi à enregistrer suffisamment de réservation pour les vols Réunion-Paris et Paris-Réunion prévus pour la fin de l'année 2013. "Nous sommes contraints d’annuler purement et simplement le vol", explique Jean-Alain Cadet dans un communiqué. La coop-solidaire s'engage à rembourser les personnes qui avaient effectué des réservations. Et n'abandonne pas totalement son projet de vols à bas-prix. "La prochaine fois sera la bonne", poursuit Jean-Alain Cadet, expliquant avoir un projet d'affrètement pour la période juilllet/août 2014. Voici le communiqué publié dans son intégralité.


Faute de réservations suffisantes, la Coop-Solidaire annule ses vols
La coop-solidaire s’est donné jusqu’au 14 septembre pour prendre la décision d’affréter ou non un avion de la compagnie Corsair pour la fin de l’année 2013.

La condition essentielle pour signer le contrat était d’avoir suffisamment de passagers dans les deux sens de rotation soit sur un Réunion/Paris : 533 sièges et sur Paris/Reunion : 533 sièges. Ces conditions n’ont pas été réunies, nous sommes contraints d’annuler purement et simplement le vol.

Lors de notre première annonce, nous avions mis en place un module qui a recueilli 700 préinscriptions dans le sens Réunion/Paris et 350 dans le sens Paris/Réunion. Plus de 1000 personnes semblaient intéressées par le projet ce qui nous a conduits à demander à Air Partner – la société d’affréteur- de poursuivre les discussions avec Corsair pour une première proposition. Malheureusement dans cette première offre les dates retours du 31 décembre et 1er janvier n’ont pas séduit les personnes qui s’étaient préinscrites.

La coop-solidaire a entamé des négociations pour envisager une modification des dates retour et aussi bien Air Partner que la compagnie Corsair ont travaillé sérieusement pour répondre à nos demandes. C’est ainsi que la dernière proposition offrait aux passagers plusieurs dates retours possibles avec un séjour plus long. Le temps très court et les changements intervenus n’ont pas permis à la coop-solidaire d’atteindre le seuil critique qui lui aurait permis de signer le contrat.

Nous sommes au regret de devoir renoncer à ce projet pour cette fois. Nous informons l’ensemble des personnes qui ont réservé un billet en envoyant un chèque d’acompte que ce chèque leur sera restitué intégralement et dès lundi matin. (nous n’avions pas encaissé les chèques). La même procédure de remboursement sera faite pour les personnes ayant réglé par carte bleue sur le site www.coop-solidaire.re

Projet d'affrètement pour la période juillet/août 2014

Malgré notre tristesse devant l’abandon du projet, nous retirons de cette expérience des éléments positifs puisque nous savons que le billet d’avion représente un vrai enjeu pour la mobilité des Réunionnais. Nous avons également ouvert une discussion avec la compagnie Corsair qui nous a montré de la bonne volonté dans ce dossier, a retravaillé son offre pour modifier les dates retours.  Nous tenons à les remercier ainsi que l’équipe d’Air Partner pour leur écoute. 

Nous entamons dès maintenant une étude sur un projet d’affrètement pour  la période de juillet/août 2014. Nous pensons sincèrement que dans ce premier projet le temps a manqué à tous (consommateurs, compagnie aérienne, agence de voyages…) pour réussir ce pari fou. Nous tenons à remercier les consommateurs qui ont fait confiance à la coop-solidaire et qui nous ont suivis jusqu’au bout de ce projet. La prochaine fois sera la bonne nous en sommes certains.

Nous voulons dire aux Réunionnais, qu’ils soient résidant de la Réunion ou de métropole que la coop-solidaire continuera à défendre leur pouvoir d’achat et ne cessera de travailler dans l’intérêt général pour faire baisser TOUS les prix dans notre département.

Pour le conseil d’administration,

Jean-Alain Cadet
Dimanche 15 Septembre 2013 - 06:55
Lu 3561 fois




1.Posté par babou le 15/09/2013 05:38
Euh, serait ce a dire que le transport aerien serait un metier un peu plus compliqué que de faire venir un container de riz ?
Ahahah, faut degonfler le melon les gars la

2.Posté par kinnack le 15/09/2013 07:54
Déjà la période (hiver métropole) et un retour en plein dans les fêtes... ça démotive direct!
Aussi, je trouve qu'à part sur Zinfos 974, la démarche n'a pas été vraiment médiatisée... je n'ai entendu personne parler de ces billets "pas chers"!?

3.Posté par Mamboo le 15/09/2013 09:05
Avis à tous ceux qui veulent s'improviser transporteurs aériens, opérateurs téléphoniques, importateurs de carburant, ou même de riz : laissez faire les pros, les vrais, et surtout cessez de faire croire aux gens que l'on peut avoir tout à faible prix.
continuez à vous casser les dents, vous démontrez que le professionnalisme se paie et ne s'improvise pas.

4.Posté par Gelanna, une réunionnaise le 15/09/2013 10:49
il faut comprendre aussi que c'est la période des congés bonifiés pour les réunionnaises, réunionnais de métropole, qui profitent de cette période pour les prendre, pour passer les fètes sous les tropiques, avec leur famille.
Les réunionnais, réunionnaises quand ils viennent sur l'ile, ce n'est pas pour 8 jours de séjour, le plus souvent.C'est toujours 4/5 semaines, la majorité.
C'est peut etre valable pour ceux qui ont la réduction, sur notre ile, qui leur ramènent les billets à 500 et quelques.Et encore, s'il faut rejoindre la Province, en avion ou en train.
Je trouve que la Réunion est une destination assez chère , je dirais meme très onéreuse, pour des personnes que les familles ne peuvent les loger par exemple.Il y a la location de logement et la location de voiture.Moi, il me faut compter à tous les séjours 5000euros, sans les billets d'avion, que sur place.Attention, je ne me plaint pas, en parlant ainsi, je rale un peu c'est tout.,
Les touristes, c'est autre chose.

5.Posté par Rentrée dans son peï de temps en temps le 15/09/2013 11:43 (depuis mobile)
En effet ça aurait été super mais j espère pas un low coast tel que xl Airways ....
Et puis c''est dommage à part cet article j avais jamais entendu parlé de ce projet ... La prochaine fois médiatisé !

6.Posté par Combava le 15/09/2013 15:29
Bonjour,

ça fait lgtps que je cherche un moyen de retourner à la réunion avec des prix abordables pour ma famille. Il était temps qu'un système se mette en place pour aider les réunionnais résidant en France à retourner voir leur famille. Pour ça je dis bravo! Peut être que la démarche a subit un échec cette fois mais y a que ceux qui ne font rien qui n'échoue pas. après c'est sur que je n'avais jms entendu parler de la coop solidaire, je viens de voir un article sur facebook. La communication a t'elle était suffisante? Je suis infographiste alors si vous avez besoin les gars, mi lé là!

7.Posté par Raoul le 15/09/2013 15:33
Un autre doux reveur, du même type que les autres qui ont voulu affreter des avions pour faire des vols à bas prix. Franco l'a bien compris, faire voyager c'est une affaire de pro, et non de comiques. On parle ici de centaines de milliers d'euros, de securité, de taxes aériennes, de règlementation : tout cela se paie et coûte en général très cher. Aujourd'hui on veut nous faire croire que le projet est reporté au mois d'août, mais quelle compagnie voudra louer ses avions en plein été, période de très haute saison? Encore une fois, ces effets d'annonce ne font que discrediter les Reunionnais et nous font passer pour des bouffons. C'est comme le gars qui voulait lancer un avion Reunion Maurice pour 90 eur. Il a fait pschit lui aussi!

8.Posté par Franco de port le 15/09/2013 16:46
ceux qui avaient réservé sont en collair

9.Posté par jaco le 15/09/2013 16:47
il y a quelques temps encore , on pouvait trouver des billets pour les mêmes dates moins cher !!!!!!!!!
vous essayerez au prochain projet de ce monsieur!!!!!

10.Posté par palaksa le 15/09/2013 17:54
dza kréol i bar en desenm la rényon po arét ek la fré la france, é la lia dmand domoun la rényon po alé pas nwel, zour d'lan da fréli poni gazé lo boug

11.Posté par David Asmodee le 16/09/2013 07:51
pour faire baisser TOUS les prix dans notre département.


Et pourtant, la démonstration vient d'être faite qu'il est plus facile de causer que d'agir.

Tant que cette merde d'octroi de mer sera en vigueur, il n'y aura pas de baisse de prix. Car n'importe quelle société basée à la Réunion (qu'elle commercialise des produits soumis à l'octroi de mer ou pas) a des frais fixes plus élevés qu'en métropole.

12.Posté par Bad_Dy le 16/09/2013 11:41
@David Asmodee

J'pense sincèrement que le raisonnement n'est pas le bon.
A la Réunion, le taux de TVA est de 8.5% (Tx réduit 2.1%).
Le taux moyen d'octroi de mer est d'environs 7% à la Réunion (cf. l'Observatoire de l'Outre-Mer / Octroi de mer + taxe additionnelle). Nous avons donc un taux moyen de taxes arrondit à 16%, quant il est de 19.6% en métropole.
Les entreprises Réunionnaises bénéficient également d'exonérations spécifiques, contrairement à la généralité métropolitaine. Le travail n'est pas + cher à la Réunion, ni même les loyers.

Les soucis sont plutôt :

- Un marché restreint => 865 000 personnes (consommateurs potentiels) quand il y en a 12millions dans l'aire urbaine de Paris, 2.1millions dans celle de Lyon, 1.7million dans celle de Marseille, etc. Les marges ne se font donc pas sur la quantité mais bien sur le niveau des prix (je ne cautionne pas, je constate).

- Un taux de chômage moyen de 28.5% en 2012 et ses conséquences sur la consommation des ménages (la consommation est le moteur de l'économie quand elle n'exporte pas).

- Le Revenu Disponible par Unité de Consommation est très inférieur à celui de la métropole : 38% inférieur en 2006 selon l'Insee, s'il s'est réduit ce n'est pas de beaucoup vu la conjoncture depuis. Pour preuve, en 2009 50% des foyers fiscaux déclaraient un revenu annuel inférieur à 10 000€ contre 24% en métropole (source Direction des Finances).

Bref, le problème de la Réunion est bien + la compétitivité de son économie (quelle valeur dégageons-nous?) que l'Octroi de Mer (après tout il faut bien financer les structures qui nous entourent). Mais ces derniers temps les politiques ont bien du mal à dégager un projet pour l'économie réunionnaise (à part gérer le court/moyen terme en comptant sur les subventions françaises et europénnes ds le BTP ou les contrats aidés)...

13.Posté par David Asmodee le 16/09/2013 12:45
@ 12

Voici ce que j'ai écrit à propos de l'hécatombe des entreprises à la Réunion
http://www.zinfos974.com/Insee-Seulement-415-des-entreprises-creees-en-2006-sont-encore-en-activite_a61442.html

Frais plus élevés qu'en métropole. Surtout à cause de cette merde qu'on appelle octroi de mer.
Un population plus pauvre qu'en métropole. Des salaires plus faibles.
Une économie fragilisée en 2006 après la crise du chick. Le gouvernement de l'époque était totalement indifférent au sort de l'île.
Une deuxième crise depuis 2009.
Une troisième avec l'arrivée de Hollande, huitième plaie d'Egypte, en 2012.


Donc je rejoins votre analyse sur les spécificités de la Réunion.

Mais je maintiens que l'octroi de mer est un obstacle majeur à la baisse des prix. Car contrairement à la TVA, c'est une taxe qui plombe le prix de revient. C'est de la trésorerie à sortir avant même de vendre. Les entreprises sont donc condamnées à faire plus de marge pour financer les prochaines importations. Le besoin en trésorerie est plus important qu'en métropole. Pour avoir de la trésorerie, il faut avoir des marges importantes.

Ensuite chacun choisit son système. Celui qui aime le système actuel, à savoir que les Domiens sont des Français de seconde zone qui doivent s'acquitter d'une taxe coloniale, doit en accepter les conséquences. Il doit arrêter de pleurer et surtout de comparer les prix entre la France et ses sous-territoires.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales