Société

Faire de la mobilité professionnelle, un passeport vers la réussite


Faire de la mobilité professionnelle, un passeport vers la réussite
 
Toute la matinée de lundi, l'hémicycle du Conseil général a accueilli l'ensemble des acteurs locaux intervenant dans le domaine de la mobilité. Le colloque intitulé "Faire de la mobilité un passeport pour les demandeurs d'emploi réunionnais" a débuté avec une présentation de la problématique, avant la tenue d'un débat qui pourra notamment servir à agrémenter le plan d'actions triennal du Cnarm (Comité National d'Accueil et d'Actions pour les Réunionnais en mobilité).

Comment apporter plus de moyens? Comment mieux préparer les jeunes à partir? Comment éviter les désillusions? Quels partenariats renforcer?  Institutions et partenaires souhaitent améliorer l'efficacité des actions en faveur de la mobilité professionnelle même si, selon le président du Cnarm, Ibrahim Dindar, "le nombre de candidats sur les trois dernières années montre que le dispositif fonctionne". Equilibre financier, relations partenariales renforcées, dispositif d'accompagnement amélioré, ouverture à l'international élargie ont été les autres critères mentionnés pour parler de "la réussite" de l'organisme.

En 2010, le Cnarm a permis 2.169 départs en mobilité, dont 1.513 déplacements en emploi. Afin de répondre encore mieux aux attente, le Comité espère élargir le vivier de candidats et d'entreprises qui embauchent, développer les contrats en alternance et consolider les partenariats à l'international.

Parmi les requêtes formulées dans la salle, les intervenants ont également demandé, pêle-mêle, une meilleure information au sein des établissements, un élargissement du réseau des familles d'accueil, un développement des moyens de communication, un partenariat entre les missions locales de la Réunion et les 486 missions locales de métropole, un accompagnement plus important au projet professionnel en amont du départ, une préparation dès le plus jeune âge à l'idée de quitter son Département un jour…
Mardi 27 Septembre 2011 - 09:17
Lu 1586 fois




1.Posté par lola le 27/09/2011 09:33
par contre ils ne disent pas comment ces jeunes sont en galere une fois sur place. la plupart se retrouve a la rue.

2.Posté par Critique acerbe le 27/09/2011 10:36
Mobilité professionnel ? On parle de Jacqueline Farreyrol ?

3.Posté par Man le 27/09/2011 11:07
C'est une très bonne chose, mais j'entends déja aboyer les défenseurs de la préférence locale.

4.Posté par noe le 27/09/2011 11:33
La mobilité enrichit la jeunesse et c'est bien !

Les blagueurs du dimanche n'ont qu'à bien se tenir !

5.Posté par givita le 27/09/2011 11:59
lola votre commentaire me fait bien bien rire . Je suis venue moi meme avec le cnarm ! je suis réunionnaise . Je me deplaçais souvent au cnarm . Certains de mes compatriotes ont des désillusions . Ils pensent que venir avec le cnarm , c'est le dispositif même qui leur donne un travail et du logement . Pour ma part , j'ai un travail et j'ai trouvé un logement . Je n'ai pas attendu que le cnarm me fournisse une aide ! ils ont fait le nécessaire mais une fois ici c'est à nous de se débrouiller . J'en ai vu plusieurs venir au cnarm et se plaindre dire : " ma point travail . Madame repaie mon billet mi rente la réunion , ici i fais frais , mi retourne dans mon soley " . Ici on n' a pas des températures de 35° toute l'année . Faut pas croire qu'en arrivant ici , on va décrocher la lune . Il faut y mettre du sien et c'est tout ! arretez de dire que c'est la faute du cnarm . C'est souvent les jeunes qui n'y mettent pas de leur volonté .

6.Posté par james le 27/09/2011 12:30
partir toujours partir. la solution par la fuite. les politiques n'ont toujours rien trouvé et pourtant il y en a des choses à faire à la réunion mais c'est tellement plus facile de déplacer le problème...

7.Posté par Choupette le 27/09/2011 12:56
1.Posté par lola

Tout est écrit noir sur blanc sur le contrat.
Mais y'en a qui ne savent pas lire...
Y'en a d'autres, une fois sur place, se croient tout permis en faisant la fête dans des locaux non prévus à cet effet.
De fait, ils amènent avec eux leur mauvaise éducation et après, pas étonnant que ça coince.

8.Posté par CQFD le 27/09/2011 13:06
Chiffres trompeurs:
-Sur 300 Réunionnais qui vont au Québec / an, 90% reviennent avant la fin de la première année.
-Ces jeunes sont payés 700Euros/mois. En théorie c'est super MAIS:

Quand on revient à la Réunion il n'y a pas de boulot, PAS D'ÉQUIVALENCE DES DIPLÔMES et surtout de la corruption: Oui corruption.

Explication: J'ai profité de la mobilité Québec et ai obtenu mon diplôme.
Je vais au Conseil Régional postuler dans le social.
On me répond (5 agents administratifs dans des bureau différents) que SI JE VEUX DU BOULOT A LA RÉGION, IL FAUT CONNAÎTRE UN ÉLU !!!!!!!!!!!!! On ne m'a pas demandé mes compétences ni les besoins de la Région... J'appelle ça de la corruption !

Alors OUI sur papier c'est super ce projet mais il est très mal ficelé et les avantages pour les élus sembles surtout les retombées médiatiques, pas les résutats.

(J'ai oublié que cela fait 2 fois que je suis parti via l'Ant et je suis toujours au chômage lol pourtant j'ai les diplômes...) Merci la reconnaissance...

Après on dit que les RSA ne veulent pas bosser... ben moi je ne lécherais pas les bottes des élus corrompus. ;-(

9.Posté par Coqgranmatin le 27/09/2011 13:27
Ok pour la mobilité des vieux crabes élus et réélus.
J'en verrai au moins un partir sur St Pierre et Miquelon.
Le froid conserve,non ?

10.Posté par spm le 27/09/2011 18:20
oui, effectivement le froid conserve Coqgranmatin... c pourquoi nous sommes +++ inteligents et que nous restons sur notre île.

11.Posté par ndldlp le 27/09/2011 19:09
1.
très bien vu.. mais de cela, il ne faut pas en parler..ni préparer les partants à leurs écueils..

12.Posté par lola le 27/09/2011 22:35
post. 5
tout le monde n a pas votre chance miss perfect

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:47 Casting: La série CUT cherche des acteurs

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales