Politique

Fadela Amara à la Réunion


Fadela Amara à la Réunion
Fadela Amara, la Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville effectuera jeudi prochain un voyage officiel d'une journée à la Réunion.

Son programme officiel est le suivant :

11h45 "FLO8", dispositif d'accompagnement des femmes en grande difficulté d'insertion vers l'emploi
   - présentation de l’action
   - rencontre avec le porteur de projet et des participantes
Lieu : FTM, 7 rue Henri Cornu, Bat. Rodrigue III – Sainte-Clotilde

14h30 Opération ANRU Vauban / Camélias
   - présentation du chantier ANRU de Saint-Denis
   - signature de la charte d’insertion en présence de Madame Amara
   - parcours dans le quartier
Lieu : Salle polyvalente des Camélias – rue des Camélias – Saint-Denis

16h00 Clôture du séminaire "Vers une gestion urbaine de proximité efficiente pour tous"
Lieu : Château-Morange – Boulevard Doret – Saint-Denis
Mardi 2 Novembre 2010 - 18:01
Pierrot Dupuy
Lu 1351 fois




1.Posté par XIII le 02/11/2010 20:05
Une visite à Saint Denis en somme ! Chai pas l'écrire en créole, et je m'en tape d'ailleurs!

2.Posté par Roche écrite le 02/11/2010 20:43
elle promene sur le dos des Français quoi

3.Posté par Tanbi le 02/11/2010 20:55
Post1. Pourquoi tant de mépris?

Fadela c'est celle qui croit qu'on peut arracher à Sarko du social! Ma pauvre fille...Genre je veux profiter de la chance qui m'est offerte pour essayer faire changer les chôôses et tout quoâa...
Dans le royaume de Sarko tu ne peux 'être qu'une caution... sans budget...La contraction : un gadget.

4.Posté par Jean Le Phaéton le 02/11/2010 21:48
http://www.marianne2.fr/La-panique-silencieuse-de-Fadela-Amara_a197163.html
(Sélectionner + Clic droit, accéder à...)
Extrait :
"En se déclarant «contre» l'élargissement des conditions de déchéance de nationalité , contre les expulsions et «contre la surenchère de Monsieur Hortefeux» au micro de Jean-Michel Apathie -«Je suis évidemment comme tout le monde émue par les expulsions de Roms. Je suis contre les expulsions, j'ai toujours milité contre les expulsions»- l'ex élue socialiste au conseil municipal de Clermont-Ferrand espérait sans doute prendre ses distances avec le virage sécuritaire amorcé par le chef de l'Etat durant l'été. Pourtant, aussitôt prononcés, ces propos sont nuancés par la secrétaire d'Etat elle-même, qui en profite au passage pour renouveler son voeu d'allégeance au président: «Pourquoi je reste ? Parce que j’ai une mission que m’a confiée le président de la République et qu’à l’heure où je vous parle, je sens toujours intacte la volonté, la détermination du président de transformer, de changer les choses dans les banlieues et notamment pour la jeunesse des quartiers populaires». "

Madame,

avec tout le respect que nous devons à un membre de notre gouvernement, je vous saurai gré de ne pas vous laisser endormir par les Gentils Organisateurs de votre (trop) bref séjour réunionnais.
La jeunesse des quartiers populaires est ici sur tout le territoire, et pas seulement sur celui de quelques quartiers particuliers de St-Denis.

Et ne voulant stigmatiser personne nous ne donnerons pas d'exemple.
Mais nous fustigeons les marchands de bonheur et de rêve en plastique qui n'ont eu de cesse de "banlieuiser" notre territoire, comme si notre région toute entière n'était qu'une immense banlieue. Les mêmes causes créant les mêmes maux : Le " 9 3 " devenant ici le " 9 7 4 " arboré jusqu'à la boucle d'oreille. Avec une nuance cependant : et non des moindres : 40% de la population réunionnaise a l'âge de la jeunesse des quartiers populaires.

Merci, Madame, de votre visite et de rappeler à notre Président la "volonté" que vous lui prêtez dans vos propos que j'ai repris ci-avant.

Je suis d'ailleurs heureux que vous lui reconnaissiez cette "détermination", car il y a seulement une semaine avant votre visite, les jeunes étaient dans la rue et étaient eux-aussi déterminés. Sans trop savoir pourquoi, ils ont manifesté. Leur principale revendication commençait par : "Sarko...!" Par respect pour la fonction je me dois de taire la suite des propos, mais ils témoignaient d'une grande volonté.

Ah, et si vous disposez encore du droit de déambuler à loisir sur le territoire rendez-vous devant n'importe quel lycée de l'île et interrogez la jeunesse qui se trouve devant l'établissement, celle qui n'est plus en cours, celle qui a entre 16 et 25 ans. Celle qui oscille entre les marchands de paradis artificiels et la promesse de stage d'insertion...Celle pour qui les mots "gestion, efficiente, proximité " ne signifient absolument rien ! Alors vous serez probablement surprise par la teneur, certes maladroitement exprimée, du séminaire qui pourrait vous être servi !

Madame, tout comme vous je le crains, ici aussi, nous nous affranchissons du risque schizophrène en proclamant que la mission que l'Etat nous a confiée doit nous transcender. Mais si les instants de délire sont salutaires, les moments de lucidité sont eux, cruels, à la lecture du sordide des rubriques de fait divers, des lacunes de notre système éducatif, ou bien encore du révoltant maquillage des chiffres du Pôle Emploi.

Bienvenue Madame AMARA.




5.Posté par Roche écrite le 02/11/2010 23:18
elle n'aura pas les co....de se barré de chez Sarko comme Mr Hirtch l'a fait sachant que c'etais meme pas la peine de faire quelques chose car Sarko roule pour les richemans elle reste pour sa bonne paye

quitte a envalée des couleuvres

6.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 03/11/2010 08:38
"Fadela Amara, la Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville" ne fait pas oublier d'où elle vient et comment elle contribue a faire oublier que le BINÔME :
NI PUTE NI SOUMISE....... et ....... NI MACRO NI GÉNITEUR PAYEUR...
n'est utile qu'à ceux qui en font un fond de commerce InFemme....
Celui des Enfants Rémunérateurs OTAGES des POUPONNIÈRES DE LA FRANCE...

FAITES LIBÉRER LES OTAGES FRANÇAIS, NOS ENFANTS détenus depuis 10 ans, 15 ans, ...
au prix de rançons et de saisies des Pères, chiens géniteurs payeurs, pieds de riz, qui financent la Monoparentalité pourvoyeuses de retraites, de repeuplement des Départements Métropolitains et de Devises (1er budget de l'Ile)... Pour nous c'est PRISON, PRIVATIONS, PERSÉCUTIONS,...

FAITES CESSER LE MASSACRE SOCIALE, EDUCATIF ET JUDICIAIRE
DES 90% D'ENFANTS ET PÈRES, LA VENTE DE NOS ENFANTS....

Et surtout, ne venez pas nous dire que vous ne saviez pas...
*************************
M. ROYER Pierre, 0692 70 00 73 au cas ou vous aimeriez les Enfants autant que nous
et que vous souhaitiez nous aider à les faire libérer ... peut être même pour Noël ?!...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales