Société

Facebook Graph Search peut rendre vos données privées accessibles à tout le monde


Facebook Graph Search peut rendre vos données privées accessibles à tout le monde
Lancé aux Etats-Unis au début du mois de juillet, le nouveau système de recherche intégré à Facebook fait couler beaucoup d'encre. Plusieurs utilisateurs mettent en garde les possesseurs de compte Facebook sur l'aspect intrusif du "Facebook Graph Search". En clair, les données que l'on pense privées peuvent être lues par tout le monde si l'utilisateur ne vérifie pas ses options de confidentialité.

Le système de recherche n'a pas encore débarqué en France, seulement aux Etats-Unis, mais un outil similaire existait déjà pour les professionnels. "Cet outil était accessible pour les professionnels désireux de faire du ciblage pour leur publicité. Maintenant cette possibilité pourra être offerte au grand public", explique Gaëtan Adam, de l'agence Suricate Média

"Mais il y a un vrai danger. Imaginez que vous appuyez sur le bouton 'j'aime' d'une page sans faire attention à ce que vous faites et qu'après, grâce au nouveau système de recherche de Facebook, on puisse le savoir", avertit Gaëtan Adam. Au-delà de la mention j'aime sur une page Facebook, ce sont vos photos, vos statuts, vos préférences sexuelles, votre religion qui peuvent être à la merci du simple quidam désireux de se renseigner sur vous. Et là peuvent commencer les problèmes. On se souvient de nombreux cas d'espionnages sur Facebook de la part d'employeurs sur leurs salariés avec à la clé bon nombre de licenciements. Avec ce nouveau système de recherche sur Facebook, l'utilisateur n'a plus qu'à rentrer une série de mots-clés pour chercher ce qu'il souhaite.

"L'idée avec Facebook est que tout le monde devient une personnalité publique"

Exemple concret. "Il est par exemple possible de lancer une recherche ciblée sur "vos amis femmes célibataires vivants à Saint-Denis de la Réunion qui aiment le musique pop" ou bien encore "vos amis métropolitains vivant à l’île de la Réunion qui aiment le restaurant chinois du coin de la rue", souligne-t-il. Mais la recherche peut être encore plus "vicieuse" si vous ne protégez pas correctement vos données confidentielles. "Cette nouvelle fonctionnalité peut même être plus perverse avec des recherches comme 'hommes qui vivent à Téhéran et aiment les hommes' ou encore 'gens mariés qui aiment les prostituées'", poursuit Gaëtan Adam.

"Il faut éveiller les consciences de tout le monde et inciter les utilisateurs à vérifier leurs paramètres de sécurité", ajoute-t-il. Un problème compliqué d'autant que les règles de confidentialité sur Facebook évoluent systématiquement et que les utilisateurs ne pensent pas toujours à les modifier. Nous avons effectué un test avec la version américaine du système de recherche sur nos propres comptes Facebook et le résultat est surprenant. Toutes les photos où apparaît l'utimisateur peuvent être classées par lieu, ou encore par date. On peut, par exemple, aisément savoir avec qui et où il a passé une soirée en juin dernier.

"L'idée avec Facebook est que tout le monde devient une personnalité publique. La solution est d'avoir un peu de bon sens et de se servir des outils existants pour restreindre votre profil au public", conclut Gaëtan Adam.

Pour éviter tout problème, l'agence Suricate Media a réalisé un tutoriel pour régler ses options de confidentialité et ainsi ne plus avoir de problème : Facebook Graph Search : protégez vos données!
Mardi 23 Juillet 2013 - 18:03
Lu 3715 fois




1.Posté par gillou97437 le 23/07/2013 21:41
Sa fait longtemps que facebook utilise nos données , on peu même se retrouver sois même sur google, alors avec facebook c'est adieu a votre vie privée, surtout que c'est un contenue addictif, qui touche la totalité des jeunes personnes et de plus en plus les anciennes personnes , c'est ainsi que n'importe quelle gouvernement ou organisation , peut avoir accès a vos données tel que votre adresse mail ,votre adresse d'habitation , votre position géographique précise (grâce au GPS sur vos mobiles), ce qui fait croire a tout le monde que , voila j'ai plein d'amis , j'ai une bonne vie sociale, etc... mais non tous ça n'est que du virtuel, rien ne vos plus que la relation direct , car sur les réseaux sociaux , on ment comme on respire et on raconte sa vie a tout le monde, comme si c’était normal de le crier au monde entier que, aujourd'hui on est partie chez sa belle-mère et que c’était trop nul..., mais bon , on a beaux bien dire, on ne pourra jamais arrêtez ce mouvement, mais n'oubliez pas cher lectrices et lecteurs, tout ce que vous mettez sur facebook appartient désormais a facebook , donc vous n'avez plus aucun droit dessus.Libre a facebook de faire ce qu'il veut de votre vie , quoique maintenant , la vie de milliers de personnes dépend de facebook.A bon entendeur. Gillou

2.Posté par Merci Facebook, Twitter, Google... le 24/07/2013 09:11
Facebook, Twitter, Google... les dictatures de la planète, y compris, et surtout, les dictatures "démocratiques" (Suisse, USA, France...), vous disent merci !

La liberté du con, c'est de choisir ses chaînes !

3.Posté par Tarteàlacrème le 24/07/2013 14:17
On peut aussi ne pas avoir de compte Face de bouc.
Ça c'est absolument sécurisé.

En échange essayez d'avoir de vrais amis, vous savez...ceux qui vous aident quand vous en avez besoin.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales