Economie

Face aux banques, le microcrédit séduit les porteurs de projets réunionnais


Votre demande de financement est étudiée en quelques jours
Votre demande de financement est étudiée en quelques jours
L'association pour le droit à l'initiative économique (Adie), premier opérateur de microcrédit en France, organise "Les rencontres de l'entrepreunariat" à Saint-Joseph ce vendredi 16 novembre. Des stands d’information seront installés sur la place du marché forain afin d’accueillir le public de 8h à 13h.

Cette action de proximité a pour but d’apporter à la population des informations complètes sur le financement et l’accompagnement de leurs projets professionnels.

Lorsque les portes des banques conventionnelles se ferment, le microcrédit peut s'envisager comme une alternative crédible pour les réunionnais qui veulent lancer leur projet.

Le dispositif a séduit Patricia, mère de quatre enfants, qui n'a pas de diplôme mais son savoir-faire comme seul bagage. Après une succession de problèmes familiaux et financiers, celle-ci décide de prendre en main sa petite famille.

"Je me suis décidée à ouvrir mon propre atelier de couture, explique-t-elle. J'ai recherché un appui financier pour monter mon entreprise. Cependant toutes les institutions ont fermé leurs portes. C'est au hasard d'une annonce télévisée, que j'entends parler de Microcrédit Réunion. J'ai rencontré un conseiller, nous avons discuté de mon projet, et j'ai obtenu un microcrédit de 1.500 euros pour débuter mon activité".

5.000 dossiers appuyés financièrement en 20 ans

Après trois ans d'activité, sa clientèle est bien établie et apprécie ses services de qualité. Cependant, la chef d'entreprise ne compte pas en rester là. Elle a effectué récemment une formation de haute couture en métropole et souhaite créer un show-room pour exposer ses modèles.

Dans un contexte de crise persistante et de prêts bancaires difficiles à obtenir, l’Adie, premier opérateur de microcrédit en France, continue son combat pour le droit à l’initiative économique et contre le chômage.

Présente à la Réunion depuis 1994, elle a financé et accompagné plus de 5.000 réunionnais. L’association permettra cette année la création ou la consolidation de plus de 700 emplois sur l’île.
Jeudi 15 Novembre 2012 - 14:50
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 990 fois




1.Posté par noe le 15/11/2012 17:20
Les taux d'intérêt sont très élevés pour ces crédits très alléchants ...
Ne jamais oublier qu'il faudra rembourser !

On entend souvent les gens questionner Mme "Aude" sur une radio du coin ....sur le surendettement !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales