Politique

Fabrice Hoarau, sur sa suspension du PCR: "On nous a clairement mis dehors"

Suspendu pour 18 mois du Parti communiste réunionnais (PCR) en compagnie de son père Claude Hoarau pour avoir appelé à voter Huguette Bello au second tour des régionales, Fabrice Hoarau a tenu ce matin une conférence de presse à Saint-Louis pour faire part de ses remarques concernant cette décision.


Fabrice Hoarau reconnaît qu’une telle sanction pour indiscipline "pouvait arriver, mais pas aussi extrême depuis la création du parti en 1959".

Selon lui, le conseil politique convoqué par le PCR le 19 décembre dernier était une "mascarade" car la direction du parti "n’a pas informé l’ensemble des membres qu’il y allait avoir un vote d’une motion de suspension et de dissolution de la section de Saint Louis, qui n’avait pas suivi les consignes du parti pour le 2ème tour".

Or, Fabrice Hoarau, comme bon nombre de ses camarades, estime avoir fait le seul choix possible lors de cette élection en soutenant la candidate de la liste de rassemblement de la gauche, et du LPA, au second tour. "Nos certitudes s’appuient sur nos échanges avec des militants et des sympathisants de Saint Louis et de la Rivière mais aussi de toute l’île", clame-t-il, ajoutant qu’une "grande majorité d’entre eux nous soutiennent et trouve la sanction inacceptable".

Fabrice Hoarau demande donc au PCR de convoquer un nouveau conseil politique afin de sanctionner ses secrétaires généraux pour "indiscipline". En effet, si officiellement le parti a appelé au second tour des régionales à ne voter ni pour Didier Robert, ni pour Huguette Bello, Fabrice Hoarau soupçonne la direction du parti d’avoir fait voter "en missouk" pour Didier Robert, contre la position officielle du PCR. Il dit avoir reçu des témoignages précis sur la Rivière ou encore à Sainte-Suzanne dans lesquels des co-secrétaires généraux du parti ont fait voter pour le candidat de la droite. "Il serait donc cohérent que le conseil politique du PCR puisse se réunir très prochainement pour suspendre pour 18 mois ces 2 co-secrétaires généraux indisciplinés", poursuit Fabrice Hoarau. "Il est inconcevable pour nous d’avoir été exclus par une direction qui a commis des  actes d’indiscipline plus graves que nous en faisant voter Didier Robert", ajoute-t-il.

Sur sa réintégration future au sein du PCR, Fabrice Hoarau ne se fait guère d’illusions : cette "suspension provisoire" est une exclusion qui ne veut pas dire son nom. "La direction a parlé de nous (Fabrice et Claude Hoarau, ndlr) comme d’une ‘cinquième colonne’, ce qui montre avec évidence qu’il ne pourra y avoir dans l’avenir de réintégration. De plus, le courrier paru dans la presse le 23 décembre dernier signé par un prête-nom proche de la direction ("PCR la pou refé", ndlr) prouve que cette dernière souhaite à annihiler notre capacité d’action au sein du parti", reprend Fabrice Hoarau.

Et en cas de réintégration -surprise- au sein du parti ? "Tout est possible pour nous mais nous sommes conscients qu’il sera très difficile de revenir au PCR avec l'actuel bureau en place. Ce qui est sûr, c’est que nous n’avons pas quitté le parti, personne ne peut nous dire que l’on va ailleurs : on nous a clairement mis dehors" nous indique Fabrice Hoarau.  

Pour mettre le PCR face à ses responsabilités, il lance un appel au soutien à travers une campagne de signature de pétition sur le territoire de la commune de Saint Louis. Le but : expliquer aux militants et aux sympathisants sa démarche. Vers la fin du mois de février, Fabrice Hoarau fera l’annonce de décisions "au regard des résultats de la campagne de soutien".

Rendez-vous donc est pris dans un peu plus d’un mois…

 
Samedi 23 Janvier 2016 - 17:54
SI
Lu 2195 fois




1.Posté par loubi le 23/01/2016 18:41
Pcr quoi?? De toutes facon il n existe plus !!

2.Posté par paul newman le 23/01/2016 18:53
oté ou le fou cosa comme le pere meme ? zot tete pas bon zot zot i tuer le candidat designer sur st louis piot ( parce que li le noir ) zot i tuer les finances zot i tuer le parti zot i tuer gironcel zot le trop (censuré)... fe soigne a zot té

3.Posté par Charles le 23/01/2016 19:01
Une bande de clowns, le PCR lé mort et enterré.

4.Posté par paul le 23/01/2016 19:37
Le PCR aussi a dû combattre une cinquième colonne.

Lorsqu’en 2011, Yolande Pausé et Daniel Alamelou refusent de respecter la parole donnée à Maurice Gironcel (à la population de Sainte-Suzanne et au Parti à travers la section communiste locale), c’est avec le soutien de Huguette Bello. Elle donne le signal de la destruction du PCR. Ce que la droite et le gauche départementalistes n’ont pas pu faire, elle se fait fort de le faire.. Devant l’échec de la manœuvre, elle fonde le PLR en 2012. Certains la rejoindront directement (Sainte-Suzanne, Saint-André, Cilaos, Le Port, La Possession, Saint-Paul…), d’autres resteront au parti pour le combattre de l'intérieur.

Les agissements des membres de cette cinquième colonne sont parfois publics : un maire communiste annonce la titularisation générale de ses agents sur le budget municipal, alors que le PCR ne cesse de réclamer, a minima, au gouvernement la prise en charge, sur budget de l’État, de la sur-rémunération décidée par l’État –position respectée par tous les autres maires communistes qui deviennent dès lors la cibles des syndicats et employés communaux ; un dirigeant de section communiste qui possède une pétition qui peut changer le rapport de force électoral, préfère obéir aux injonctions d’un adversaire PLR au lieu de favoriser le PCR ; se singulariser en dénigrant à chaque occasion les dirigeants du PCR « avec toute l’affection que je [leur] porte »… Mais, le plus souvent, ces agissements sont insidieuses : méconnaissance des décisions collectives et mépris de la solidarité dues aux frères d’armes pour n’agir qu’en fonction d’une « conviction profonde personnelle » ; manipulation des militants –fort de son statut fonctionnel ou historique– pour annihiler une section, refuser de présenter un candidat à une élection, faire voter contre les consignes du Parti

5.Posté par Herman le 23/01/2016 16:59
pcr ? 1 solution : acheter une Delorean et retour vers le futur c'est à dire au 19eme siècle

6.Posté par cram le 23/01/2016 20:03 (depuis mobile)
Momo. et déjanté et polo Akouete sont les artisans de la victoire de la droite Fabrice il est temps que tu prend tes distance avec ce partie fait toi oublié et revient 2020 tu sera le premier maire de la Rivière

7.Posté par bello le 23/01/2016 20:42
Le PLR est né lorsque Huguette Bello était encore dépositaire de mandats électifs obtenus sous l'étiquette du PCR: député et Maire. Refusant les consignes de son parti d’origine, le PCR, elle a créé son propre parti pour le combattre : c’était flagrant lors des élections locales, le PLR avait des candidats quasiment exclusivement que sur les bastions traditionnels communistes. A noter, qu’à l’exception du Port, le PLR et ses alliés ont perdu toutes les élections depuis cette date. Le LPA, quant à lui, est né de l’union PCR-Thierry Robert, à l’élection municipale de Saint-Leu. Il n'avait pas encore de parti. Ensuite, élu maire, Thierry Robert a « recruté » les militants communistes locaux pour aller grossir les rangs du modem. Aujourd'hui, Il n'a plus un seul élu communiste dans son conseil.

8.Posté par Thomas le 23/01/2016 18:03
Hoareau père et fils ont ils une pensée pour ceux qui perdent leur emploi ! vous avez été viré et alors pas de quoi faire une drame et mobiliser le peuple qui crie famine !

9.Posté par Zbob le 23/01/2016 21:04
Une mascarade?
C'est bien de reconnaître que le PCR n'a toujours été que ça , avec son grand chef indien ( manquait plus que la plume dans le...derrière )

10.Posté par Ludo le 23/01/2016 21:13
Franchement, Mr Fabrice HOARAU, soyez juste avec vous même et accepter la décision. Je peux comprendre que cela vous dérange, mais une décision c'est une décision. Pourquoi n'allez vous pas demander au préfet de revenir sur les élections de Didier Robert et recommencer...Mdr, c'est du rigolo. Quand vous dites que la Direction de votre propre parti a donnez ordre de faire voter D-Robert, chose que j'ai du mal a croire en tant que sympathisant de gauche, mais votre Père n'a t-il pas appeler à voter pour Hamilcaro contre Piot lors des dernière municipale. Franchement vous me faites Rigolé. Vous savez très bien que le parti qui a fait exister vous et votre père, ira certainement vers un remaniement alors pourquoi vous donnez-vous en spectacle. Si vous êtes aussi soutenu dans l'ensemble de l'ile!! pourquoi venir piocher dans l'électorat des communistes... Suffit de voir le refus de votre famille (Hoarausien) dans votre propre commune pendant lequel Vous et votre Père a piller pour comprendre. Prenez votre retraite anticiper et recycler vous. Enfin vous faire inscrire sur la liste de ¨Pôle emploi pour comprendre c'est quoi d'être au chômage. Vous qui avez toujours manger dans la poche des plus pauvres de nôtre pays.

11.Posté par Toutou le 23/01/2016 22:43 (depuis mobile)
Les militants communismes doivent etre mieu represente, la petition devrait ce faire sur l''ensemble de la reunion,puis un congre pour elire un vrais secretaire general de gauche

12.Posté par Tonton le 24/01/2016 05:45
Faudra suspendre aussi Philippe Robert : il a été sur la liste de Thierry Robert dès le premier tour !

13.Posté par lorema le 24/01/2016 07:40
Ti Fabrice mounoir, ça out papa la écrit ça, arrête fé croire c'est ou !

14.Posté par Jeff le 24/01/2016 07:47
Les petites manœuvres pour la succession sont en route, qui va récupérer la dépouille d'un PCR agonisant? Popol bouge encore.

15.Posté par Jean du sud le 24/01/2016 07:50
N'a un zafair mi compren pas, pourquoi Ludo i dit Claude la fait vote Cyrille contre Piot. Ludo ou koné pas rien, Moin lé partisan Claude et jamais lu la fé ce que ou dit. C'est où le rigolo qui raconte rienke la couyonis pour salir do monde. Nou signe lo pétition pou soutien nout camarade et où va voir que zot l'a pas besoin aller à la retraite. Bon ben nou retrouv.

16.Posté par Bayoune le 24/01/2016 08:44
Ludo, toutletan mwin sar blizé rapèl azot ke, sate zot i,krwa ète un parti kominis la zamé été kin parti vergésien pou plass son famiye. Vergès Paul la fé vote pou Legros kontre Yvoula, dan in prmiyé tan, la fé vote Legros konte Annètte, la fé vote David Moreau Sinbnwa konte Fruteau le PS, la fé vote Lagourgue konte Bruny Payet, là kamarade la tonbe dosi lo Q. La fé vote sinimalé konte Huguette, lo Tikwète té kontan lélèksiyon de Siny, la minm pavwazé, la fé in sénatèr avek Tète Bèf lo maire BrasPanon RPR, i fini pa de konter lé trayizon du pcr vis à vis dé kamarade sinsère, la sèye brile Pota Koté Sinpaul, la brile granmoune léon Félicité touzour Sinpaul, noute viyé et sinsère kamarade Piot kosa la fé avèk, et osi Gervais Barret ke zote toute dosi Sinlwi la konu - arète zot bétize, lo parti capitaliss Vergézien la tiyé ali li mnm. Kosa Paul la fé avèk noute kamarade Baptiste Ponama, avec Serge Sinamalé. Réfléchi inpé bann dalon..

17.Posté par République le 24/01/2016 08:55
Claude et Fabrice sont tout simplement victimes de leurs propres choix idéologiques, qu'ils ont défendus mordicus pendant des années : le centralisme démocratique d'un parti communiste. Les militants n'existent que par le parti, le parti que par ses dirigeants, et les dirigeants que par son chef. Il n'y a de vérité historique, que dans ce cadre-là. Le PCR et son chef ont passé leur temps dans toutes les communes à faire voter à droite s'il le fallait pour éliminer un concurrent à gauche, pour un bénéfice historique attendu... en mettant en avant la pureté de leur parti. L'Histoire a tranché. Qu'ils aient le courage de reconnaître que c'est la fin d'une vie d'engagement... et d'erreurs cumulées. Il ne leur arrive aujourd'hui rien d'exceptionnel, cela s'est passé dans tous les PC et partout dans le monde. Qu'ils aient la ressource de reconnaître que tout l'avenir de la politique est dans la réforme, et que le chemin passe pour eux par l'apprentissage de la synthèse au-delà des postures tactiques.

18.Posté par kld le 24/01/2016 12:53
bayoune , merci de rappeler la "vrai" histoire" des vergésiens" !merci pou le respect nout ti péi !

République est plus "théoricien" , mais bon , c'est pas complétement faux .........

en tout cas , tien bo larg pa , l'éthique "à gooche" de la Réunion y manque à nou !

19.Posté par Bayoune le 24/01/2016 17:36
Post 18 - lespri la goche lé touzour là, et va touzour ekzisté kan tous les agents du colonialisme, résidus pétainiste auront été éliminé pour constituer un vrai parti anticolonialiste pour la libération nationale, pour que les réunionnais retrouvent leur véritable identité. Gardons en nous l'espoir de nos vieux camarades disparus. Plus que jamais, il nous appartient de faire, ou de créer cet esprit de liberté - dénoncer les trahisons multiples du pcr au détriment de la masse des militants qui se sont sacrifiés. A la nouvelle génération de reprendre le flambeau laissé par les anciens.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales