Economie

FRDE/Carburant: "Libre à la Région d'utiliser cet argent pour ce qui est le plus nécessaire"

Ce matin s'est déroulée à la Région, en commission permanente, la délibération portant sur la baisse du prix du carburant pour les mois à venir. Une baisse financée par un "reliquat" puisé dans le FRDE (Fonds régional pour le développement et l'emploi). Le vote s'est déroulé dans une ambiance "conviviale", selon Yolaine Costes, conseillère régionale de la majorité. Un vote selon elle "nécessaire" pour répondre à une demande forte de la population: "pas d'augmentation du carburant".


FRDE/Carburant: "Libre à la Région d'utiliser cet argent pour ce qui est le plus nécessaire"
Le mois dernier, la Région avait débloqué une enveloppe de 6,5 millions d'euros pour venir compenser l'augmentation des carburants dans le département. Une compensation financée seule, alors que dans un premier temps les communes devaient y participer, pour finalement refuser. Au mois d'avril, les prix à la pompe aurait dû une nouvelle fois subir une envolée, mais la Région a décidé, là aussi, de compenser cette hausse en puisant dans le "reliquat" du FRDE.

Ce matin, la commission permanente mettait au vote cette nouvelle mesure. Un vote qui portait sur une enveloppe de 10 millions d'euros. La commission permanente s'annonçait "électrique", l'opposition ayant décidé de jouer son rôle en dénonçant cette nouvelle compensation. "Les votes se sont déroulés dans une ambiance tout à fait conviviale, l'opposition a tenu son rôle. Elle a voté contre et la majorité pour", explique Yolaine Costes, conseillère régionale.

"Il s'agit d'environ 30 millions d'euros qui ne sont aujourd'hui plus affectés"

"La Région a pris en charge l'augmentation des carburants une nouvelle fois à partir du 1er avril. Une décision d'effort pour mener les travaux sur les carburants  qui se dérouleront jusqu'au mois de juin entre l'Etat, les collectivités, les transporteurs, les associations de consommateurs…", ajoute-t-elle. Concernant le FRDE et le fait d'utiliser cet argent pour les carburants alors qu'il devrait servir justement au "développement" de la Réunion, Yolaine Costes se veut clair sur le sujet : "Le FRDE a été créé en 1992, en 2004 il a été réformé. Sur cette même année il restait des fonds non utilisés. Cet argent est resté dans les caisses de la Région en raison de projets moins chers ou abandonnés par les communes. Il s'agit d'environ 30 millions d'euros qui ne sont aujourd'hui plus affectés. Libre à a Région d'utiliser cet argent pour ce qui est le plus nécessaire", explique la conseillère régionale.

La Région a mis sur la table depuis le mois de mars 16,5 millions d'euros. "Le vote porte sur une compensation jusqu'au 30 juin prochain", souligne Yolaine Costes.

Est-ce que les 10 millions mis sur la table aujourd'hui seront suffisants pour enrayer temporairement une hausse des carburants, inévitable, jusqu'à la fin du mois de juin ? Pas sûr si l'on regarde les cours du brut et les tensions géopolitiques qui font augmenter dangereusement les prix à la pompe partout dans le monde. La Région pourrait bien, une nouvelle fois, porter au vote une délibération pour débloquer une nouvelle enveloppe, mais de quel montant ? Et pour combien de temps ? Le "reliquat" du FRDE n'est pas inépuisable…
Mardi 3 Avril 2012 - 17:38
Lu 1286 fois




1.Posté par Oui à la baisse le 03/04/2012 18:23
il faut geler le prix de l'essence et protéger les réunionnais!

2.Posté par noe2012 le 04/04/2012 06:57
On aurait dû utiliser ces crédits pour autre chose , pour d'autres projets ... mais vue la situation , Didier Robert a raison de faire baisser les prix des carburants ! On a tellement besoin de ces liquides précieux !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales