Economie

FRBTP : Climat "d'incertitude" et "d'inquiétude" pour 2012

La FRBTP (Fédération réunionnaise du BTP) a tenu sa conférence de presse de rentrée ce matin pour dresser un bilan de l'année 2011 et un état des lieux de la situation du BTP en ce début d'année 2012. Pointés du doigt, la remise en cause de la défiscalisation qui pourrait signer un véritable coup d'arrêt dans le secteur de la construction, mais également un carnet de commande publique en berne.


FRBTP : Climat "d'incertitude" et "d'inquiétude" pour 2012
L'année 2012 démarre avec beaucoup "d'incertitude" et de "prudence" pour les chefs d'entreprise oeuvrant dans le secteur, explique la FRBTP. Une année qui devrait rester stable par rapport à 2011, principalement assurée par la construction de logements sociaux. En 2011, le secteur du BTP a enregistré un chiffre d'affaire global à la Réunion de 1,350 milliard d'euros et le nombre d'emploi est resté stable avec 17.240 emplois dans le secteur contre 17.060 en 2010.

Mais le secteur du BTP ne pourra rester "focalisé" indéfiniment sur la construction de logements sociaux. "Il y a un problème de logement à la Réunion, il faut arriver à convaincre les décideurs sur l'utilité économique et sociale de construire, également dans le privé. (…) D'autant que le financement du logement social est en difficulté, le Conseil général, principal financeur, ne semble plus suffisamment solide pour continuer", explique Stéphane Brossard, président de la FRBTP. Pour remédier à cette situation, la FRBTP compte sur les autres collectivités. "Il faut que d'autres collectivités prennent le relais, comme la Région. Il en va de l'intérêt général de la Réunion", souligne-t-il.

Le BTP en crise, la faute à la chasse aux niches fiscales et la politique anti-défiscalisation menée, notamment, par le gouvernement, considère le syndicat. "Les futures échéances politiques nous inquiètent. Il faut sauvegarder la défiscalisation", explique Stéphane Brossard. Une défiscalisation qui assure par an au secteur BTP près de 270 millions d'euros.

"54% de la programmation a été réellement exécutée, c'est inadmissible"

La chasse à la défiscalisation est couplée à un carnet de commande en baisse. D'après une étude menée par la FRBTP, les carnets de commandes sont en baisse de 29% pour les entreprises par rapport à l'année 2011. "Un indicateur pour la santé du secteur BTP est l'ordre de service. Il est en baisse. L'année dernière, 54% de la programmation a été réellement exécutée, c'est inadmissible", ajoute-t-il. Pis, les entreprises réunionnaise du BTP comptent à 80% sur la commande publique, mais ce carnet est sur "moins de six mois".

"De plus, certains maitres d'ouvrage, y compris publics, spéculent sur les difficultés de ces entreprises pour attribuer leurs marchés à des prix "très" anormalement bas", explique-t-on à la FRBTP. Le secteur se tourne vers le HCCP (Haut conseil de la commande publique) pour accélérer les ordres de services, mais également "booster" la production de logements sociaux.

"Par rapport à cette souffrance, on se veut pragmatique. (…) On est persuadé que le HCCP est plus légitime que le blocage des routes. On a très peur de la réserve des fonctionnaires sur les trois mois qui arrivent avec les échéances présidentielles, cela va être catastrophique", prévient Stéphane Brossard.
Lundi 13 Février 2012 - 13:31
Lu 1457 fois




1.Posté par touriste le 13/02/2012 17:32
Compter sur la commande publique avec des prix tirés vers le bas ou être en sous traitance avec des acteurs comme le GROUPE ARHES , en sauvegarde, c'est partir droit à la faillite ! Les artisans ne peuvent plus faire confiance aux marchés publiques et encore moins aux programmes des logements sociaux....c'est les Gros qui en profitent....

2.Posté par fredo le 13/02/2012 18:13
Oui! tous cela nous inquiète car embaucher des étrangers ou des zoreils pour venir bosser à Réunion,(exemple la centrale EDF) ou d'autres chantiers, la préférence régionale pour nous réunionnais ça nous ferait pas de mal, mais nos élus sont pas là avec ça! De toute façon tôt ou tard ça va péter! zot y va voir alors !

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/02/2012 18:58
chacun voulant sa part du gâteau, il est temps que la raréfaction structure le marché.

4.Posté par Cré hall le 13/02/2012 20:54
FRBTP Fédération Réunionnaise du BTP.

Sur la photo, je ne vois pas beaucoup de Réunionnais mais bien des gros zozos qui pleurent la bouche pleine et ils nous en donnent la preuve :

"En 2011, le secteur du BTP a enregistré un chiffre d'affaire global à la Réunion de 1,350 milliard d'euros et le nombre d'emploi est resté stable avec 17.240 emplois dans le secteur contre 17.060 en 2010".

Je croyais le secteur du bâtiment en pleine crise ????

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales