Société

FO se mobilise contre la dénonciation de la CCN 51


FO se mobilise contre la dénonciation de la CCN 51
Après le CFDT au mois de novembre, c'est au tour de Force Ouvrière de se mobiliser contre la dénonciation de la CCN 51 (lire ici : Secteur médico-social : La CFDT se mobilise pour maintenir la convention collective nationale 51). Pour rappel, la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne (FEHAP) a dénoncé la convention collective 51. "Cette dénonciation qualifiée de partielle par la FEHAP, pourrait avoir des conséquences importantes, si les négociations qui doivent se poursuivre cette année n'aboutissent pas", assure F.O.

De passage dans l'île, Catherine Rochard, secrétaire Générale de l'Union Nationale de la Santé Privée chez F.O, a fait le point avec les syndicalistes péi. Les travailleurs craignent pour leurs acquis. Ils souhaitent que cela ne remette pas en cause les garanties essentielles des salariés et notamment les conditions de travail et de rémunération mais aussi les jours fériés, les heures supplémentaires et les astreintes, l'indemnité de licenciement ou de départ à la retraite. "S'il n'y a pas d'accord avec les organisations syndicales, les salariés aujourd'hui pourraient se voir priver au 1er décembre 2012 de leurs droits et garanties collectives", explique Catherine Rochard.

Une grève franche et massive plutôt qu'une simple manifestation

Le syndicat se prépare donc à un mouvement de protestation. Il reste maintenant à en définir les contours avec les autres organisations syndicales, d'autant que ce dossier ne concerne pas uniquement la Réunion mais l'ensemble des travailleurs nationaux dont la CCN 51 réglemente le travail. Chez Force Ouvrière, on pencherait davantage vers une grève franche et massive plutôt qu'une simple manifestation intersyndicale. Le syndicat exige "l'abandon de la dénonciation de la CCN 51 et l'augmentation générale des salaires pour relever le pouvoir d'achat".


FO se mobilise contre la dénonciation de la CCN 51
Vendredi 10 Février 2012 - 13:02
Lilian Cornu
Lu 2210 fois




1.Posté par Syndicaliste le 10/02/2012 20:20
"S'il n'y a pas d'accord avec les organisations syndicales, les salariés aujourd'hui pourraient se voir priver au 1er décembre 2012 de leurs droits et garanties collectives", explique Catherine Rochard.

Comment expliquez-vous que l'Union Nationale de la Santé Privée F.O ai quitté la table de négociation lors de la révision de la CCN 51 demandé par la REHAP ? N'est-ce pas là un exemple de je m'en foutisme sur le devenir des salariés ?

Par votre absence n'avez vous pas contribué à la prochaine casse des garanties collectives ?

Si la situation en est là n'est pas justement du fait que votre syndicat a fuit ses responsabilités et abandonné les droits des salariés régis par cette concention collective ?

Et pourtant le secrétaire général, du Syndicat Départemental d'Action Sanitaire Sociale et Privée FO Réunion, travaille à la Fondation du Père FAVRON dont le Directeur Général est aussi le Délégué Régional de la FEHAP. Certainement que la passivité volontaire du Syndicat FO est liée au poste de chef de service de ce monsieur.

Chercher l'erreur !!!

Salariés du secteur privé à but non lucratif, ne vous laissez pas bernez par cet effet d'annonce qui ne sera certainement pas suivi d'effet. C'est comme cela que certains syndicats endorment les salariés.

2.Posté par graoully le 10/02/2012 22:00
on reconnait bien dans le discours de "syndicaliste" les donneurs de leçons que sont la CFDT.
*Oui l'union nationale de la santé privée FO a quitté la table des négociations pendant le projet de révision de la CCN51 en laissant comme revendication le maintien et l'amélioration des garanties collectives de la convention 51 et l'augmentation des salaires.
* la CFDT est resté en négociation pendant le projet de révision et a fait des contres propositions. Problème ces propositions étatient toutes en dessous de ce qui existent actuellement dans notre convention collective. Par ces propositions indignes d'un syndicat de salariés la CFDT a montré qu'elle était prête à brader la CCN51 ainsi que tous les salariés travaillant sous celle ci.
*Oui depuis notre convention a été dénoncé par la FEHAP (fédération employeurs) et les syndicats ont jusqu'au 1er décembre 2012 pour négocier. Bizaremment la CFDT ne vient plus aux commissions paritaires FEHAP/Syndicats. Peut être que le petit coup de pouce des employeurs qui a permis à la CFDT nationale de garder sa place au bureau de l'UNIFAF alors qu'ils étaient minoritaires face aux 4 organisations syndicales (FO - CGT - CFE CGC - CFTC) a refroidi les ardeurs de la CFDT à défendre notre convention 51.
La CFDT local essaye de faire volte face à la réunion mais personne n'est plus dupe : FEHAP/CFDT c'est bonnet blanc et blanc bonnet

ce qui gêne le plus la CFDT c'est que FO est libre et indépendant.
pour FO c'est retrait de la dénonciation, maintient et amélioration de la CCN51 ET AUGMENTATION DES SALAIRES
NE vous laissez pas embobiner par le discours de beau parleur de la CFDT qui ne sont que des effets d'annonces et peu d'actions ou alors des actions pour se montrer mais certainement pas dans l'interet du plus grand nombre
FO vous informera de l'évolution des négociations et sera à vos côtés
FO i di, FO i fé

3.Posté par syndicaliste le 10/02/2012 22:51
Ah apparemment j'ai touché un point sensible et merci pour ces 1 FO sur la CFDT.

4.Posté par tomer le 11/02/2012 09:31
On dirait que tu as perdu tes belles paroles Mr syndicaliste, je 'tai connu plus prolifique en paroles. Mais je pense savoir pourquoi, c'est que malheuresement les faits sont bien contre la CFDT et on ne peu pas lutter contre les faits .
Graoully a dit mot pour mot le ressenti de tout le monde sur les positions ambigus de la CFDT concernant la convention 51
MoI j'ai tendance à dire que CFDT= Compagnie Faite pour Détruire le Travail
FO a dit la vérité et la CFDT ne peut plus se cacher derrière son petit doigt

5.Posté par clint974 le 11/02/2012 11:50
bravo à FO!!!! continuez à défendre les salariés comme vous le faite sans blingbling.
petit message à graoully et tomer : ça vaut même pas la peine de répondre à Syndicaliste qui défend pas grand monde mis à part lui même et son petit syndicat

6.Posté par coco de lo le 12/02/2012 18:14
bof..on pense aux salariés avant les usagers..étonnant non ?

7.Posté par clint974 le 12/02/2012 19:44
a coco de lo
tu n'y est pas du tout c'est pas une question de penser aux salariés avant les usagers mais comment veux tu avoir une prise en charge de qualité si les moyens sont de plus en plus inexistant et les salariés dans de mauvaises conditions de travail
j'arrive pas à comprendre pourquoi sous prétexte de bien prendre en charge les usagers les salariés du secteur médico social ne pourrait pas défendre leurs intérêts.
on cherche à culpabiliser les salariés de ce secteur parce que ils travaillent avec des personnes et on essaye par là de jouer sur leur culpabilité .
moi je dis qu'on peut revendiquer et être un bon professionnel

8.Posté par coco de lo le 12/02/2012 20:10
ccn51 : +20% sur le point d'indice.
le financeur (conseil général, ars) octroie chaque même pas de quoi financer l'évolution de la masse salariale, qui représente elle 80% des dépenses de fonctionnement..

prise en charge de qualité ne signifie pas maintien des avantages de la CCN51..

que les gens sachent que certaines structures bénéficient de 30 jours de congés payés + 18 jours de RTT + 12 jours de congés trimestriels... c'est pas beau la vie dans ces structures là ?

9.Posté par clint974 le 12/02/2012 20:50
tu ne dois pas travailler dans ce secteur pour parler ainsi parce que ça serait à devenir fou de voir le peu d'intérêt que tu portes à des acquis de longue date.
le maintien des avantages permettra aux salariés d'avoir de meilleurs conditions pour mieux s'impliquer dans leurs missions
enfin j'apporte une petite réctification à ta dernière phrase : c'est 25 congés payés (et non 30), c'est 18 trimestriels(acquis conventionnellement mais pour une toute petite minorité de structures) et les RTT c'est souvent parce que ces salariés font 36h, 37h voire38h au lieu des 35H hebdo
ces heures supplémentaires donnent en effet droits à des RTT
dont acte

10.Posté par Boyer fabrice le 13/02/2012 12:35 (depuis mobile)
Je reconnais la les belles paroles de Mr syndicaliste, petit retour en 1999 quand FO et la CGTR ont été les seuls à ne pas vouloir signer cette convention 51 , si tous les autres syndicats avaient su résister on ne serait pas la aujourd'hui .

11.Posté par Amogom-Poulé henri le 13/02/2012 13:58
je suis secrétaire départemental de l' action sociale et de la santé privée F.O et je travaille effectivement à la Fondation Père Favron en qualité de cadre de proximité . Je m' en suis jamais caché.
Je ne pense pas être le seul syndicaliste dans cette situation , et je ne m'enfermerai pas dans des échanges de " caniveau" . je dirais à Syndicaliste que le fait de travailler en tant que cadre de proximité à la Fondation Père Favron ne m' empêche nullement d' honorer dignement mon mandat syndical et je n' hésite pas malgré que je sois chef de service à défendre les adhérents ou futurs adhérents devant le Conseil des prud' hommes de St Pierre contre la Fondation Père Favron . Les dossiers que j' ai défendus concernent précisément la Convention collective 1951 aujourd'hui en danger . Ce n' est un secret pour personne , puisque des camarades de la CFDT siègent au Conseil des Prud'hommes de St Pierre . Les dossiers que j' ai défendus concernent la bonification compensatrice apparue sur la fiche de paie aprés que la CFDT notamment ait dénoncé la Prime de vie chère qui nous liait à la Fonction publique hospitalière en 1999 . le 2ème dossier concerne l' ancienneté des salariés de la CCN51 avec un jugement plutôt favorable pour nous. Le dernier dossier en cours concerne le 1er mai . Oui , FO action sociale et santé privée Réunion , n'est pas un syndicat qui salit , ni un syndicat bling bling , mais ce sont des personnes qui agissent efficacement et qui n' ont pas peur d' aller jusqu'au bout . Seul FO a osé aller aux Prud'hommes sur ces questions cruciales et avec un chef de service pour défendre les dossiers . . M. le Syndicaliste , soyons unis sur ce dossier de la CCN51 et défendons les acquis de la CCN51 pour de meileures conditions de travail et par la même pour un meilleur Accompagnement des Personnes en difficulté sociale - en situation de handicap- Agées ... . Amitiés syndicales .

12.Posté par graoully le 13/02/2012 17:45
je salue le travail des camarades de FO qui prouvent chaque jour sur le terrain leurs actions. Seul syndicat libre et indépendant dont l'action est réellement tourner vers les salariés et pour les salariés.
la CFDT sont des assoifés de pouvoir et ne pensent qu'à l'intérêt d'un petit nombre (eux même).
alor moi mi di salarié rouve le yeux arrête fait berne a nou ek ce band raconteurs....
Fo monte a zot ke nou lé pas plus couillons que zot

13.Posté par sansetiquette le 15/02/2012 14:13
bonjour,

pour répondre à coco de lo, je penses qu'il y a plus d'eau dans ton coco que de cervelle, réfléchi un peu avant de parler, et surtout parle de ce que tu maitrise.

comme dit le M.FO, l'heure n'est pas à la campagne électorale, il faut que tous les syndicats se réunissent pour le même combat. aprés zot vas bataille !!!!!!!!!

C'est pas en retirant la CCN51 que les choses vont avancées au contraire. le métier est assez dur faut pas l'oublié.

les dirigeants se mets plein les poches et aprés (tiens et si on dénonçait la ccn ????) allez travaille un peu vas faire mieux.

et la CFE/CGC quoi zot i fait ?

14.Posté par tiloulou le 17/02/2012 17:31
A coco do lo:
Ce n'est pas La CCN51 qui attribue 20% supplementaire mais l'accord SAPRESS!!! Il ne faut pas raconter n'importe quoi lorsque l'on ne maitrise pas son sujet!! Demande à ton syndicat ( si tu en as un) ou à un autre de t'expliquer: il semblerait que tu n'ais pas toutes les infos et surtout les bonnes.
Au lieu de "rale lo ker" sur les avantages que les syndicalistes ont BATAILL2 pour nous, vines plutôt avec nous "batay po nout et la vot aussi Z'ASIET MANGE"
A bon entendeur

15.Posté par Jean Therezo le 23/02/2012 09:46
A Syndicaliste:
Vous oubliez qu'il y avait à la fondation Père Favron un délégué syndicale qui occupait un poste de chef de service en 1999 et qui a été notamment autour de la table lors de la dénonciation de la prime Veil qui nous liées à la fonction publique hospitalière. Accord signé en 1999 par ce délégué en défaveur des salariés.
Un accord au rabais qui profite à qui? Où étiez-vous? et votre syndicat (si vous en avez un)?
S oyons sérieux et responsable M. le Syndicaliste, il y a un autre combat a mené: celui de défendre notre outil de travail (CCN 51).

Soyons sérieux et responsable

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales