Economie

FEIOI: La "coopération régionale" comme enjeu de désenclavement

Plus de 600 entreprises sont présentes depuis ce matin au Parc des Exposition de la Nordev, à Saint-Denis, pour assister au Forum économique des Iles de l'océan Indien (FEIOI) où, pendant trois jours, la coopération économique régionale entre les îles de la zone sera au cœur des débats. Trois jours d'échanges, débats et ateliers pour mieux "maîtriser et exploiter" le savoir-faire régional.


Co-organisateurs de l'événement, la CCIR (Chambre de commerce et d'industrie de la Réunion ) et l'UCCIOI (Union des Chambres de commerce et d'industrie de l'océan Indien) ont accueilli ce matin plus de 600 entreprises venues assister à la 8e édition du Forum économique des Iles de l'océan Indien.

Une matinée consacrée aux différents discours d'ouverture en présence de la COI (Commission de l'océan Indien), de la ministre du commerce de Madagascar, du Département, de la Région et de l'Etat. Pendant trois jours, les entrepreneurs réunionnais, mauriciens, malgaches, comoriens, mahorais et seychellois vont pouvoir échanger pour créer de nouvelles opportunités d'affaires. But de l'opération, faire de la coopération régionale l'outil de "désenclavement nécessaire" à la zone de l'océan Indien, qui représente 23 millions d'habitants et 6 millions de m2 de ressources.

"Nous avons nos spécificités, particularités mais également nos savoirs-faire. Il était très important que les îles se rencontrent. Nous subissons aujourd'hui cette crise économique sans précédent. Mais nous devons créer aujourd'hui une dynamique à travers nos îles", explique Ibrahim Patel, président de la CCIR.

Un projet de territoire

L'enjeu de cette conférence est de permettre aux entreprises de la zone de contribuer à un véritable projet de territoire. Si les îles de l'océan Indien sont présentes durant ces trois journées, les organisateurs n'ont pas oublié les marchés porteurs susceptibles de développer les échanges commerciaux avec les îles de la zone. "Les missions de la COI (Commission de l'océan Indien) reposent sur deux piliers fondamentaux. Le premier est le développement du marché de la zone océan Indien et le second la promotion de ce marché vers d'autres marchés plus vastes", résume Jean Claude de l'Estrac, président de la COI. Les entreprises de la zone ambitionnent de se tourner vers les marchés asiatiques, indiens ou encore sud-africains.

"A travers nos îles, nous avons le même peuplement, le même parcours et nous avons les mêmes richesses. Il faut savoir les partager chacun à sa manière. La Réunion est une île, nous sommes dans un périmètre figé et si nous voulons exporter notre richesse nous devons travailler dans le sens de la coopération. Elle devient importante par rapport à l'étroitesse de nos marchés. Il est essentiel de réussir dans ce domaine", ajoute Ibrahim Patel.

La clé du développement économique de la zone de l'océan Indien passe par une meilleure coopération inter-îles. Les acteurs présents à cette conférence économique ont trois jours pour améliorer et promouvoir la maîtrise et l'exploitation commune du savoir-faire des îles de l'océan Indien.
Mercredi 28 Novembre 2012 - 14:23
Lu 871 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales