Politique

FEDOM: Les propositions pour l'outre-mer des candidats à la primaire de la gauche

Vendredi 20 Janvier 2017 - 11:25

FEDOM: Les propositions pour l'outre-mer des candidats à la primaire de la gauche
La FEDOM (Fédération des Entreprises des Outre-mer) a tenu à compiler les différentes propositions relatives à l'outre-mer des candidats à la primaire de la gauche, comme elle l'avait fait pour ceux à la primaire de la droite. 

Les thématiques abordées principalement sont celles relatives au développement économique des Outre-mer, mais aussi les questions régaliennes (notamment la sécurité des biens et des personnes) qui impactent l’activité économique.

"Malgré de nombreuses relances, nous n’avons obtenu aucune réponse ni trouvé aucune information concernant le programme outre-mer du candidat Jean-Luc BENNAHMIAS. Nous vous présentons donc les synthèses, plus ou moins fournies, des propositions pour l’outre-mer des six autres candidats à la Primaire de la Gauche", indique la FEDOM. 

La synthèse à retrouver ci-dessous : 

Lu 2196 fois



1.Posté par noe le 20/01/2017 14:24

C'est Valls qui semble le mieux ... il a des propositions excellentes !

2.Posté par klod le 20/01/2017 21:16

dans le "nouvel obs" de cette semaine , une belle définition de certains idéaux de goooche par Annie ERNAUX, bravo à elle, idéaux qui ne relèvent pour moi, ni de la droite , ni de la gauche, d'ailleurs, mais de "l'amour de l'humanité" ( vaste programme , je sais !) ( Jean Daniel reste un des derniers grands idéologues humanistes de ce siècle après la disparition des autres grands dont Raymond ARON ( et oui , je ne suis pas sectaire !) ................. valls et sa clique jacobine devrait la lire ........... mais c'est trop tard pour ces pseudos de gooooche ............


Macron , un espoir pour ceux qui veulent encore une France humaniste , vu la défaite d'une certaine gauche "de gouvernement" et d'une droite qui ne fait que courir après les chimères nauséabondes de l'extréme droite , sarkouille en s'alliant avec buisson, le maurassien, a libéré la parole haineuse d'une certaine droite , Juppé aurait pu sauvé l'honneur d'une droite sociale et on aurait pu dire "que le meilleur gagne" , mais là ..quel gachis !

tout sauf le choix entre le pen et fillon , un extréme haineux contre un "soft extréme sclérosant" triste choix , Réveil la France, épargne nous le pire choix qu'il puisse avoir pour une nation "fille des droits de l'homme" !

3.Posté par Ma sonnerie le 20/01/2017 21:27 (depuis mobile)

On s'en fout de la fedom..Ces voleurs sur le dos des travailleurs...La honte !

4.Posté par Antipode le 21/01/2017 10:13

Il s'agit de Primaires de la Droite, merci de cesser de tromper les citoyens ou évoquez des Primaires du P$ !
b[Ça n'est pourtant pas faute que Hollande et le P$ se soient déclarés
ennemis de la Gauche
dès 1983 et que ce soit documenté !]b

François Hollande est Caton - Audio Ina http://www.ina.fr/audio/PHD98004773

Quand la gauche a basculé à droite http://www.youtube.com/watch?v=i0d975vtTys

La Deuxième Droite http://www.youtube.com/watch?v=rkrGwG_PwRo

Quand le PS est-il passé à droite ? - Veni Vidi Sensi #6 https://www.youtube.com/watch?v=vLpLYVhIcOI

5.Posté par Pierre Balcon le 21/01/2017 16:31

Je commence à mieux comprendre KLOD , le dernier homme de gaooche à lire l'Obs .

KLOD est l'ami de jean Bensaid ( de son vrai nom ) . le plus grand humaniste du siècle !!!
Aude Lancelin ne dînera pas avec KLOD ni avec Jean .

Pendant cinq décennies, sur fond de lutte des ego entre ses fondateurs – le travailleur du chapeau Jean Daniel et l’industriel et inlassable bailleur de fonds Claude Perdriel –, « Le Nouvel Observateur » fut à la France ce qu’était Ceausescu à la Roumanie : le « Danube de la pensée ».

« On est des intellos, faut pas déconner ! » protestait d’ailleurs sa rédaction quand, les ventes étant en chute libre, Perdriel, bien que prodigieusement enrichi par son usine de saniboyeurs, avait le mauvais goût d’envisager quelques économies. Mais les meilleures choses ont une fin et, le 8 avril 2014 , le mécène, soucieux des intérêts de ses héritiers légitimes, a fini par vendre son « enfant » à la triade Pierre Bergé/Xavier Niel/Matthieu Pigasse déjà propriétaire du « Monde ».

« Claude, faites attention quand vous allez vendre, ne faites pas n’importe quoi », déclara François Hollande (lequel, en ses jeunes années, pigeait lui-même à l’hebdo, qu’il fournissait en échos « confidentiels » puisés à bonne source) le 17 décembre 2013 à Perdriel qui répliqua : « Ne vous inquiétez pas, ce sera quelqu’un qui aura nos opinions politiques. »

En fait, depuis des entretiens secrets aux Maldives (on est prolo ou on ne l’est pas), tout était déjà ficelé entre Perdriel et Le Monde Libre (LML), holding du journal Le Monde et propriété de Bergé, Niel et Pigasse (3), qui ont acquis pour 4,1 millions d’euros 65% des parts du journal que l’industriel, qui le tenait à bout de bras, se défend d’avoir « bradé ».

KLOD ! Vous devriez surveiller vos fréquentations et être plus exigeant dans vos lectures

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter