Politique

F. Cadet conduit la délégation Française en Inde au Conseil des Ministres de l’IOR-ARC

La 12ième réunion ministérielle de l’IOR-ARC (Indan Ocean Rim Association for Regional Cooperation) s’est tenue à Gurgaon (nord est de New Delhi) du 29 octobre au 2 novembre 2012 sous la présidence du Ministre Indien des Affaires Etrangères nouvellement nomme Salman KURSHID. 10 Ministres des Etats-membres ainsi que 9 Vice-Ministres ou Secrétaire d’Etat ont participé à ce sommet. Frédéric Cadet, Vice-Président de la Région Réunion, a conduit la délégation française. Nous publions le communiqué intégralement.


F. Cadet conduit la délégation Française en Inde au Conseil des Ministres de l’IOR-ARC
Apres les Seychelles, qui ont réintégré l’organisation régionale lors du précédent sommet, c’était au tout de l’Union Comores de rejoindre l’IOR-ARC dont le nombre de membres est ainsi porte à 20. L’accession des Etats Unis au statut de Partenaire du Dialogue a été également actée, portant désormais leur nombre à 6,  après la Chine, l’Egypte, la France, le Japon et le Royaume Uni.

La délégation Française était conduite par Frédéric CADET, Vice-Président de la Région Réunion «Relations Internationales, Recherche & Innovation» qui était accompagné de Benjamin THOMAS (Région) et Laurent DEFRANCE (Ambassade de France en Inde). Le chef de la délégation Française  a ainsi donné la position de la France et défendu les intérêts de la Réunion et Mayotte, France de l’Océan Indien.

Le Forum des Affaires, qui  a précédé le Conseil des Ministres, le mercredi 31 octobre en présence des représentants du secteur privé, a donne l’occasion au représentant de la France de convier les délégations étrangères à participer au Forum économique de l’union des Chambres de Commerce de la COI qui se tiendra à la Réunion du 28 au 30 novembre 2012 et rassemblera près de 500 participants (chefs d’entreprises, associations professionnelles, acteurs institutionnels). Outre la participation acquise des Etats-membres de la COI, le chef de la délégation Française a souligné l’élargissement du Forum Economique à des pays tels que l’Afrique du Sud, la Malaisie ou encore  l’Inde, qui sont tous 3 des membres actifs de l’IOR-ARC.

Au cours de son allocution, le représentant de la France a notamment rappelé le souhait de la France d’obtenir un statut réhaussé de « Membre Associé » au sein de cet ensemble régional qui rassemble 30%de la population mondiale et ayant pour dénominateur commun le partage de l’Océan Indien, une zone stratégique qui accueille 30% du trafic mondial de porte-conteneurs  et 75% des flux  pétroliers.

Ce déplacement  de 72h, très actif, dans le sous-continent Indien a aussi été l’occasion de passer en revue les principaux axes de la coopération entre La Réunion et l’Inde, qui a vocation a se développer au cours des prochaines années, avec l’ouverture  d’une ligne aérienne directe Réunion/Chennai qui sera prochainement opérée par la compagnie régionale Air Austral.

Les services de l’Ambassade de France ont pour leur part pleinement compris l’intérêt d’accompagner les efforts de La Réunion en direction de l’Inde, ceci à la fois en raison du bilan exemplaire de notre coopération, en particulier en matière scientifique et technologique via la Faculté des Sciences et Technologies, mais également  de l’importance accordée par l’Inde à la consolidation de ses liens avec sa diaspora passée et présente partout dans le monde. La forte présence de Réunionnais d’origine Indienne est perçue comme un atout réciproque Inde-Réunion par l’Inde.

Frédéric CADET a rappelé la priorité donnée à la coopération économique, avec l’installation envisagée, courant 2013, d’un poste avance à Bangalore, capitale technologique indienne située dans l’Etat du Karnataka (partenaire de la Région depuis plus de 10 ans) qui abrite en particulier la force de frappe Indienne dans les domaines des TIC, de l’énergie et des biotechnologies.
La Réunion au sein du consortium Euro-Indien.

Afin de renforcer la visibilité de notre ile, la représentation diplomatique française a souhaité, que La Réunion participe au premier Forum de la Coopération scientifique Franco-Indien, qui se tiendra au Ministère des Affaires Etrangères le 28 novembre prochain. Dans le même registre, Frédéric CADET a défendu la participation de la Réunion au sein du consortium de recherche Euro-Indien nouvellement créé, qui réunit 9 pays de l’UE, dont la France.

Sur le plan culturel, l’organisation de l’opération Bonjour India, en février/mars prochain, sous l’égide de l’ambassade de France à New Delhi, a été identifiée comme un vecteur potentiel de promotion de la destination Réunion/Chennai auprès de la clientèle touristique Indienne, ceci dans le cadre d’un partenariat à affiner en concertation avec Air Austral et l’IRT.

Sur le plan économique, le bureau indien d’Ubifrance a acté le savoir faire des entreprises Réunionnaises dans les énergies renouvelables (solaire, marine, biomasse...) et dans l’économie numérique (devenu en 1er contributeur au PIB Réunionnais dans le secteur marchand), avec la perspective d’une mission d’entreprises Réunionnaises dans le sud de l’Inde, début 2013, avec le soutien logistique d’Ubifrance et l’accompagnement de la Région.

La Réunion dispose en effet d’une avance technologique susceptible d’intéresser nos partenaires Indiens, le pays étant actuellement confronté à une pénurie d’électricité, d’ou la nécessité pour les opérateurs de la grande péninsule de diversifier les sources d’approvisionnement en énergie dans ce vaste pays.

"L’inde sera la 3ième puissance économique mondiale d’ici 2030. Il est de notre responsabilité de d’y préparer La Réunion et les jeunes Réunionnais, et ce d’autant que cette nouvelle donne mondiale se dessine dans l’Océan Indien" a indiqué Frédéric CADET.

Etats-membres de l’IOR-ARC : Inde, Australie, Bangladesh, Indonesie, Iran, Kenya, Mozambique, Madagascar, Malaisie, Maurice,  Oman, Seychelles (2011), Singapour, Afrique du Sud, Sri Lanka, Tanzanie, Thailande, Emirats Arabes Unis, Yemen, Comores (2012).
Partenaires du Dialogue : Etats Unis, Chine, Egypte, France, Japon et Royaume Uni.
Samedi 3 Novembre 2012 - 11:46
.
Lu 1743 fois




1.Posté par Fierté le 03/11/2012 11:40
Bravo à Frédéric Cadet qui fait la fierté de la Réunion ! La France peut aussi être dignement représentée par des Réunionnais de haut niveau tel que ce monsieur.

2.Posté par vieux tangue le 03/11/2012 13:12
On dirait qu'à la Région, il n'y a que Frédéric Cadet qui travaille. Ce qui est sûr, c'est qu'il a compris que ce n'est pas en restant à la Réunion qu'on fera avancer les sujets. Aujourd'hui, ca se joue au niveau régional, et même international.

Chacun de ses voyages contribue à consolider l'édifice des relations internationales, et les générations qui viennent lui diront merci. Au moins, M. Cadet ne voyage pas pour des salons, des séjours découvertes, et d'autres qualités de voyage plus d'agrément que de travail.

Il faudrait que ses camarades élus de la Région suivent son exemple!

3.Posté par Gout a nous le 03/11/2012 13:39
Voila un boug gabié !
Lé un peu difficile pou compren tout, mé moi la compri que la boug la déméné pou la Réunion en 72h.

4.Posté par noe le 03/11/2012 13:44
On a des dettes mais ça n'empêche pas de balader en Inde aux frais des contribuables bien sûr !

5.Posté par Défendre la Réunion le 03/11/2012 14:14
C'est bien que cela soit un Réunionnais qui représente la France quand on discute d'océan indien car c'est nous qui baignons dans cet océan au quotidien. Nos intérêts sont certainement mieux défendus ainsi. Bonne initiative !

6.Posté par Visionnaire le 03/11/2012 14:15
Monsieur Cadet a toujours été un visionnaire. C'est un de nos rares politiques à avoir une vision à long terme pour la Réunion. L'Inde sera dans 20 ans, avec la Chine une des toutes premières puissances économiques, il a raison de vouloir faire prendre conscience de cette donnée à la fois à nos entreprises et à nos jeunes.

7.Posté par juste pour rire le 03/11/2012 17:56
Les commentaires sont plutôt positifs envers F. Cadet, c'est rare pour un politique... peut-être est-ce justement parce qu'il n'en est pas vraiment un (politique), mais un membre de la société civile qui participe à la vie politique ; ce que l'on devrait voir plus souvent.
Bon juste une toute petite critique, et encore sur la forme : quelqu'un devrait lui dire qu'il faut ABSOLUMENT changer TOUTES ses cravates. Elles sont complètement ringardes et lui donnent un côté prof maboul. Que ses supporteurs ne se vexent pas, peut-être même qu'ils s'essayent à faire un petit sourire... ça fait du bien.

8.Posté par Rares le 03/11/2012 20:34
Sans être un supporteur, les cravates de ce monsieur sont dans un style unique que seuls les initiés reconnaissent au premier coup d'oeil ; très rarement vu à la Réunion effectivement. En terme de fashion, elles rejoignent les accessoires Tyffany ou les montres Richard Mille... mode d'initiés dirons-nous.
Sans être un supporteur, je salue néanmoins l'action et le dynamisme de ce monsieur qui voit oû sont les vrais défis à relever pour l'île et s'y attèle.

9.Posté par Inde et Chine le 03/11/2012 20:41
L'inde et la Chine se livrent à une concurrence dans l'océan Indien qui devrait interpeler tous les réunionnais. L'adhésion des USA cette année à l'IOR-ARC n'est pas innocente. L'île de la Réunion est dans une partie du monde qui va prendre une importance croissante du point de vue économique et géostratégique. Heureusement que nous avons des politiques éclairés comme Frédéric Cadet qui savent oû sont les enjeux et qui participent à ce type de sommets internationaux en allant y défendre la place de la Réunion. Il prépare l'avenir des jeunes de cette île.

10.Posté par Pipelette le 04/11/2012 05:44
J'ai aimé ce que j'ai lu.

Comme quoi ceux qui sont prompts à traiter les autres de : maloki.... zaloux etc ont le cerveau atrophié.


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales