Faits-divers

Expropriation des familles de la Grande Chaloupe : 0,5 centimes le mètre carré

L'une des familles habitant la Grande Chaloupe, située à la limite des communes de Saint-Denis et de La Possession, a reçu la semaine dernière la notification de l'arrêté de cessibilité : leur maison se trouve sur la trajectoire du futur tram-train.


Affaire des expropriés du Tram-train, nouvelle épisode...La Région offre aux familles propriétaires de leur terrain une indemnisation qui ne les satisfait pas. Les 24 familles concernées risquent de voir leur patrimoine racheté à un prix "dérisoire" : 0,5 centimes d'euro le mètre carré.

"C'est un village qu'on rase" dénonce Laurent Hoarau, porte-parole du collectif des habitants de la Grande Chaloupe, "et on rase large" ajoute un habitant du village, qui se voit lui aussi proposé par la Région, le rachat de son terrain pour 0,5 centimes d'euro le mètre carré, soit "le prix d'un chewing-gum" lâche Reine-Claude Nativel, la première habitante à recevoir l'arrêté de cessibilité.

"Nous sommes des propriétaires!"

"Mon père a acheté ce terrain en 1962" assure Reine-Claude Nativel. "Que la Région arrête de dire que nous sommes dans l'illégalité car nous sommes des propriétaires". Et pour preuve, Laurent Hoarau rappelle que "si les habitants de ce village n'étaient pas propriétaires, ils ne recevraient pas un arrêté de cessibilité".

"La technique du saucisson"

"Les élus déraillent!" affirme le porte-parole des familles. Il déplore "le traitement social" que la Région confère à cette affaire. "Ce sont des gens normaux, qui travaillent et qui sont propriétaires de leur logement. Il sera impossible pour les familles de se reloger, s'ils vendent leur terrain à un demi euro le mètre carré".

Selon un habitant du village, la Région semble vouloir pratiquer "la technique du saucisson", en envoyant d'abord à la famille détenant la parcelle de terrain la plus importante, soit un peu plus de deux hectares, le premier arrêté de cessibilité. "Si la Région parvient à faire partir la famille Nativel, le reste sera une formalité" déduit l'homme sur un ton de dégoût.

"Nous voulons un relogement sur place"

Les familles sont prêtes a déménager, mais veulent "un relogement sur place et en pleine propriété". Elles réclament une offre de valeur "équivalente", ce qui leur semble "la moindre des choses".

La Région avait diligenté le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), pour une étude rendue en janvier 2008. Cette étude a localisé une parcelle pour reloger les habitants sur le site même de la Grande Chaloupe. "C'est tout simplement sur cette parcelle que les familles souhaitent être relogées" assure Laurent Hoarau.    

La famille Nativel a deux mois pour accepter l'offre. C'est ensuite un jeux de propositions et de contre-propositions qui va se faire si elle refuse de partir dans les conditions actuelles. Les autres familles attendent avec inquiétude de voir arriver, elles aussi, la notification de l'arrêté de cessibilité.
Samedi 1 Août 2009 - 12:46
Karine Maillot
Lu 1718 fois




1.Posté par thierry le 01/08/2009 14:49
un peu confus tout ça...ils sont quoi exactement, propriétaires, locataires, squatteurs ? terrain agricole ou à bâtir ? permis de construire ou non ??? les indemnisations s'ajoutent elles au relogement ?

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 01/08/2009 15:20
oté vergès, ou na point honte ? enf...!
j'invite les gens de la grande chaloupe concernés, à aller manifester du côté du lotissement jujube..

3.Posté par beverly, une réunionnaise de st pierre le 01/08/2009 15:39
l'expression la technique du saucisson...que signifie l'expression "soreilles cochon dans marmite pois"? je suis réunionnaise moi meme, je ne sais pas.Meme mon entourage réunionnais ne sait pas.C'est un adage réunionnais.

4.Posté par FRANCO le 01/08/2009 16:15
Quelle générosité de la part de Ti Pierre Vergès pour SON tram-train. Après être allé visiter le viaduc de Millau, les habitants de la Grande Chaloupe devrait demander à aller visiter le lotissement des Jujubes à la Possession pour voir les modestes habitations de la famille Vergès, du camarade Ivan Hoarau, et de quelques autres apparatchiks ou encore mieux "le domaine des senteurs" vendu plus de 900 000 € par le trésorier du PCR, directeur de Témoignages et de KOI, à la municipalité communiste de la Possession.

Et oui habitants de la Grande Chaloupe vous pouvez mesurer l'application des principes de notre République Française, LIBERTE EGALITE FRATERNITE, que font les camarades communistes de la région à la Réunion !

Je pense que vous êtes tout à fait en droit de reprendre la déclaration de Daniel WARO en une du Quotidien de ce jour " ARET LAROGANS KAMARAD PAUL ! "


5.Posté par etjosedire le 01/08/2009 16:36
Proposons aux Vergés pour leurs palaces à la Possession le même prix et les mêmes délais pour reloger ces familles victimes du tram-train de Popol.

Son tram train, hormis les dessous de tables prévus, ne sera jamais utilies à ceux qui devraient réellement l'emprunter. L'insécurité y règnera, à l'instar de certains trains de banlieue parisienne.

La MCUR, censée résoudre tous les problèmes identitaires et sociaux n'y pourra rien, n'en déplaise à l'alimentaire Marimoutou qui tente de manière très intéressée de nous faire croire que cette maison, qui lui rapporte des revenus mensuels confortables, est la panacée universelle.

La Réunion, comme dirait Cambrone, se soviétise à un point où les nouvelles générations russes pourront dans quelques années venir visiter l'île qui vit sous le régime qu'ont connu leurs grands parents en URSS. Alors La Réunion sera en elle même une MCUR : Miniature des Civilisations et de l'Unité Russe.

6.Posté par MATT le 01/08/2009 17:00
Lamentable !
Dans le dernier magazine "Ma Région et moi", la Région écrit qu'il y aura un fort accompagnement social envers les familles . Beaucoup de communication et beaucoup de bla bla mais en réalité il semble qu'on prend les habitants de la grande chaloupe pour des idiots.

7.Posté par JUBILATION 57 le 01/08/2009 17:18
C'est du coco, vraiment du coco à la Staline, ce comportement de la Région.

8.Posté par CIMENDEF le 01/08/2009 19:44
" rand pa la tèr la "

9.Posté par franck le 01/08/2009 19:50
traitement social peut être limité
mais le tram doit passer...

à quoi joue le post 2 ?

10.Posté par tito le 01/08/2009 23:15
Très bonne idée du post 2. Il faut aller manifester devant le lotissement du jujube.
Le tram train doit passer ailleurs car les conclusions de l'enquête publique complémentaire à la grande chaloupe a été défavorable.
La Région y respecte plus rien.

11.Posté par HEVA le 02/08/2009 05:15
Que fait le kolektif qui soit disant soutenait les habitants, et se mettait en avant surtout devant les médias?

12.Posté par Ecœuré le 02/08/2009 09:04
11. Posté par HEVA le 02/08/2009 05:15

Que fait le kolektif qui soit disant soutenait les habitants, et se mettait en avant surtout devant les médias?
..............................
classique , simple et limpide
faire monter sa côte et après se vendre au plus offrant

bien vu

13.Posté par Jacques le 02/08/2009 10:16
Arrêtez la désinformation. Il faut rappeler les rôles de chacun dans cette affaire. Un recherche rapide sur internet donne la définition d"un arrêté de cessibilité. Chacun pourra le lire ci-près ou vous rendre sur l'adresse suivante : http://www.servicepubliclocal.com/spl/accueil.spl?c=546641&f=N0/N19808/N20355/N326/F2018

L'arrêté de cessibilité intervient à l'issue de l'enquête parcellaire.

C'est un arrêté préfectoral qui désigne:
* l'emplacement exact des biens à acquérir,
* l'identité exacte des propriétaires.

Le préfet déclare cessibles les propriétés ou parties de propriété nécessaires à la réalisation de l'opération.

Attention !
L'arrêté de cessibilité peut être inclus dans la déclaration d'utilité publique si l'enquête préalable et l'enquête parcellaire ont été menées ensemble.


Effet possible sur la copropriété
Lorsque la déclaration d'utilité publique a prévu que les immeubles expropriés, soumis à la loi fixant le statut des copropriétés, seront retirés de la propriété initiale, l'arrêté de cessibilité précise l'emplacement de la ligne divisoire.

Délais
L'arrêté de cessibilité doit être transmis, dans les six mois, aux intéressés de même qu'au juge qui prononce alors l' ordonnance d'expropriation.

Recours possibles
Dans les deux mois qui suivent la notification de l'arrêté de cessibilité vous pouvez former un recours devant le tribunal administratif.

Dès que l'arrêté a été pris, il vous est possible de mettre l'expropriant en demeure de faire connaître ses offres d'indemnités par lettre recommandée avec accusé de réception.

14.Posté par Paso doble le 02/08/2009 12:11
On trouve ça scandaleux ou pas, la réalité c'est que ces terrains sont classés en zone naturelle et par conséquent ne valent pas plus. Toutes les constructions qui s'y trouvent et ce même si elles sont anciennes sont illégales.
Le juge de l'expro fixera l'indemnité définitive en fonction de ces éléments notamment. Il n'est pas obligé de suivre les volontés de la Région non plus. Pour rappel le juge de l'expro est un juge civil et non pas adminsitratif.

15.Posté par nicolas de launay de la perriere le 02/08/2009 12:34
à 9 : tu crois encore que je suis un pro vergès??

16.Posté par FRANCO le 02/08/2009 14:27
Formidable ce cher Jacques, ce qui le préoccupe ce n'est pas le problème humain de famille qui vont être dépossédées dans des conditions scandaleuses pour satisfaire aux vues et aux ambitions de quelques élus qui vont sans doute tirer un bon profit électoral ( et plus ? ) des chantiers pharaoniques sans qu'il en ait été fait une sollicitation réelles des populations qui vont payer ! Ce qui le préoccupe et le révolte c'est l'apparente ignorance des expropriés, et de ceux qui s'indignent, des procédures administratives. Comme les hommes et les femmes comptent pour ce Jacques ! C'en est émouvant ! Il est curieux qu'il ne s'indigne pas autant du lotissement des Jujubes à la Possession et des petites entorses "pipi de chat" auquel il a donné lieu au profit de quelques uns si prompts à exproprier et à faire appliquer les règles .... quand cela les arrange bien sûr !

17.Posté par jina le 02/08/2009 15:17
un fois que tu enleve le salaire de francoise, le delinquant du tourisme papa et son medecin 24 /24 il doit plus rester bcp pour le peuple

18.Posté par tironé le 02/08/2009 17:04
heureusement que jacques (pos 13) est là pour nous faire un rappel de la loi et des procédures en cas d'expropriation suite a une D U P ce qui est malheureux , c'est la manière de procéder.avez vous consulté les conclusions des enquêteurs suite a l'enquête parcellaire? aucune transaction possible,sauf indemnisation sur avis du domaine , quand on parle d'humanisation dans le traitement des dossiers d'expropriation il faut mettre en application se que l'on dit et non brassez du vent pour légitimer une mauvaise action. enquête publique grande chaloupe:AVIS DEFAVORABLE la sr21 passe en dessus ."il faut aller vite et bien"pas de temps a perdre a la concertation on expulse;alors permettez nous de faire de la résistance,il est question de notre devenir et de ceux de nos enfants.
n'essayez pas de nous en-------ler sans vaseline.

19.Posté par Bayoune le 02/08/2009 18:06
Dans un cas konm sà, mi krwa i fo fé sat Verzès la di kan la zistis fransèz té vé kole lo volèr é fout ali o trou rapèl azot sat papa Verzès lavé son garson ' marss dosi la zistis'. Pétèt lère larivé pou marss dosi la Rézyon, ek dosi lo lotisman zuzube. So bann zozo lé kan minm pa o desi de sèt la mèt azot la. I fo bare azot la route, pa atann zéleksiyon. (...)

20.Posté par Ecœuré le 02/08/2009 19:26
avec tous ces expropriations on l'appelera donc plus logiquement le drame train

21.Posté par etjosedire le 02/08/2009 19:44
Jacques, je me demande si les habitants de la Grande Chaloupe seront sensibles aux procédures administratives que vous leur décrivez fort bien par ailleurs ?

Ces pauvres gens n'ont rien demandé que de rester sur leur terre. Tant qu'ils y étaient illégalement comme certains le sousentendent, personne n'a cherché à leur appliquer la loi.

Maintenant que le timonier a des sous à se faire avec son tram -train, on se réveille et là ces pauvres gens doivent devenir des spécialistes de la procédure ?

Quand je pense que ces forfaits sont commis par ceux là mêmes qui la bouche en cul de poule vous assénent leur discours avec des mots comme: peuple, travailleurs, camarades...

Soit ils ont des solutions de rechange pour ces pauvres gens soit moralement (ont ils une morale ?) ils ne sont pas fondés à exproprier des pauvres gens sans défense.

Il suffirait de leur rendre la monnaie aux prochaines régionales. Mais combien s'enficheront dans un an ?

La solution existe: regardez le boycott des bus par les noirs à Montgomery en Alabama du temps de Martin Luther King. Ces noirs ont refusé de prendre les bus de la ségrégation et les ont boycottés. Résultat ! 50 ans après les USA se donnent un président noir.

Qui osera boycotter le tram train de Popol ?

Heureusement que ce n'est que Popol qui commet de tels actes. Vous imaginez si c'était un réunionnais de fraiche date ? Qu'est ce qu'on n'aurait pas entendu ?

Jacques je crois que ces gens n'auront jamais les moyens de se défendre devant les tribunaux. Mais gare aux désespérés !


22.Posté par Toby or Not Toby le 03/08/2009 09:05
Coup de gueule : contre la technique "journalistique" qui consiste à tout embrouiller pour que les gens réagissent !!!

Par 2 fois, dans les 2 premiers paragraphe, on note "0,5 centimes le mètre carré". Le démenti vient après : c'est "un demi euro le mètre carré"... Tout ça pour ne pas écrire "50 centimes" !!!
C'est un effet psychologique, comme les magasins qui soldent à 9,95 € pour ne pas dire 10 !

Post 14 : bien vu !
Et combien vont-ils toucher pour le bâti (illégal) ?

Sur le fond : il est normal et compréhensible que ces familles se battent pour ne pas perdre en niveau de vie. Si elles ont mis plusieurs générations à ériger des logements confortables, en se saignant pour la plupart, il est normal qu'elles touchent de quoi avoir un logement au moins aussi confortable, mais dans une zone où l'urbanisation est autorisée...

En revanche, ceux qui cherchent à faire de la récup. politique se mettent plus bas que les pratiques qu'ils dénoncent. Un maire qui tripatouille les comptes à Saint Louis, c'est différent du Conseil Régional qui fait appliquer une décision du préfet !

23.Posté par Harry POTHIN à l'école des sorciers le 03/08/2009 10:08
22. Coup de gueule : contre la technique 'journalistique' qui consiste à tout embrouiller pour que les gens réagissent !!!

Mais Toby arrêtez enfin !!! Ah cette fois on vous prd la main ds le sac !! Alors vous devez être un de ces alimentaire-thuriféraire-patenté-dévoué-au-service-du-grd-timonier-péi-et-de-sa-clique clanique-Pol-Potienne-qui-fait-penser-à-Cuba-et-à-la-Corée-du-Nord hein ?? C'est bien ça hein ?? Pr vous exprimer de la sorte...!! Ah vil et lâche personnage que vous êtes Toby !!!

Visiblement, vous devez être de ceux qui abusent de votre liberté d'expression, ça c'est sûr !!!

Toby !! Or Not To Be !!? Et en plus vous faîtes de l'esprit ?!!! Ah vous n'allez pas les faire rire à Stradford Upon Avon laissez moi vous l'écrire !!! ARgh !! Espèce de communiste Va !!!

Ah vous ne voulez pas le voir hein cher Toby !? Mais cette situation est comparable avec le boycott des bus de Montgomery de 1955 à 1956 pour cause de ségrégation raciale !! Farpaitement oui !!! C'est comparable en effet !! Tout à fait !! Ce sont là des situations très similaires !! Oui Monsieur !! Ne faîtes pas d'amalgame idiot avec la rigueur journalistique je vous prie !!!

C. MARIMOUTOU a bien raison tiens !! Ce doit être une vraie misère culturelle ds votre tête pr que vous ne puissiez vous en rendre compte !! Ignare va !! Ahh... Il vous faudra qu'on vous l'écrive en Occitan ...ou quoi ??!


;] !!

24.Posté par Maronaz le 03/08/2009 10:12
yéba!! lér maron la rivé, mi wa i koz i diskit , i donn lavi, post par isi, post par laba... i fé kour intéléktyél si kosa ilé in larêté sésibilité...éksétéra la ké lora... mé domin si i fé in maniféstasyon la grann saloup pou soubat kont lo klan "popol" kisa sora la??? donk olié kosé dérwiér "nout lordinatér " (lindi matin lé vréman dir travay ), anou mét in laksyon konkré an plas é la na war kisa i bout dovan an maronaz . konm vié kréol i di koz bon kozé , sinon koz pa...mi pans na bonpé, sirtou sét i fé lo gran lintélo i bat in ta la bous , mé a swar zot va dor trankil dann zot "propriyété"

ps: mi tyin a dir si i manifeste mi sra la!!!

25.Posté par darkalliance le 03/08/2009 10:28
Il n'y a pas de petits profits ... !!!

26.Posté par Alphonse LEGRAND-DADET le 03/08/2009 11:26
Comme j'ai une certaine tendresse pr celui qui ose écrire.... fables et histoires effrayantes pr adultes très consentants, je me permets de même, quelques comptes, et de faits:

Car considérez celui là... La mauvaise fée... (sa marraine surtout !!!) ..qui se penche sur le berceau du Tram et lui adresse tout ses vœux de malheur, et nous assène solennellement, aussi sinistre qu'autoritaire : L'insécurité y règnera, à l'instar de certains trains de banlieue parisienne.

Brrr!!??! La Réunion va ressembler à la banlieue parisienne !!! Oh mon dieu !!!?? Mais C'est horriiiible !!! Par quelle crise identitaire sera t-elle donc passée ??!

Et vous croyez que comme en Russie, ces jeunes issus de ces banlieues pourront EUX AUSSI devenir de nouveaux riches et venir nous narguer en prenant ce Tram Train lâchement voulu par ce dernier bastion communiste ??!

Oh c'est trop dur !!! Oh mon Dieu Marianne Colombey ma belle Eglise !!! Si le Général voyait ça....!

hihihi ! Trop dur ce début de millénaire pr certains j'ai l'impression... 'Savent pu où y zan sont !! Au secours !! Tartarin de Tarascon revient !! ....La chèvre est rentrée d'elle même..

Allez : Avé... Circonspection !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales