Economie

Exportation: Les producteurs de fruits dénoncent la réduction de fret


La CGPER (Confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion) s'est rendue au siège d'Air Austral, ce lundi matin, pour rencontrer les responsables de la compagnie aérienne en présence de Dolor Fontaine, président dAnafruit, organisation de producteurs, et une quinzaine d'autres producteurs.

Ils dénoncent la réduction du nombre de vols d'Air Austral mais aussi d'Air France en cette fin d'année qui entraîne une diminution du fret et de l'exportation des fruits de la Réunion.

"La réduction de vols est déjà d'actualité mais nous avons compté que la suppression de trois vols d'Air Austral et un vol d'Air France chaque semaine correspondra à une perte de 50 à 60 tonnes de fruits par semaine, explique Jean-Yves Minatchy, président de la CGPER. Les vols arrivent jusqu'en Afrique mais pas ici. Cela signifie que les concurrents de la zone prendront notre place, une place que nous n'arriverons pas à reprendre".

Il s'agit d'une réduction de vols passagers, donc du fret qui les accompagne et en période de fêtes, "c'est une catastrophe" pour les producteurs.

Avec une prédiction de 150 tonnes perdues au mois de décembre, le groupe cherche aujourd'hui des explications et une solution auprès des compagnies aériennes. Si aucune solution n'est proposée, Jean-Yves Minatchy envisage de "verser la totalité de la production perdue à l'aérogare et empêcher les avions de décoller". Pour Dolor Fontaine, "c'est dans l'intérêt de tout le monde".

Les partis sont actuellement en discussion.

Ci-dessous, le courrier de Jean-Yves Minatchy à l'attention de Didier Robert : 

fret_region_2.pdf fret région-2.pdf  (207.08 Ko)



Lundi 17 Novembre 2014 - 13:12
SH
Lu 1170 fois




1.Posté par Bidule le 17/11/2014 15:00
avec sarKo cela ira mieux le sauveur de l'humanité arrive bientôt tout les élus seront comptant surtout les Verts.

2.Posté par John Galt le 17/11/2014 15:12
ils n'ont qu'à affréter un avion plutôt que d'attendre tout des autres

3.Posté par Koko le 17/11/2014 16:11
Voila encore une belle aberration. Ce sont les rares choses que nous exportons très appréciées de l’hexagone le tonnage devrait être 2 fois plus. Avec des tels élus inconscients de la valorisation de la Réunion. Défendez nous ! pauvre île

4.Posté par John Galt le 17/11/2014 16:28
ça démontre juste que certains ont oublié qu'il ne s'agit pas que de produire il faut aussi des acheteurs donc lorsque l'on veut vraiment exporter il faut penser à tout il existe des compagnies cargo

5.Posté par faignant le 17/11/2014 16:36
je savais pas que la reun exporter,a si le grattage de fesse,demander a maurice si ils ont ce genre de problème,sachant qui ont pas la métropole derriere eux tout le temps

6.Posté par pei de merde!!! le 17/11/2014 17:15
en plus des subventions mirobolantes de l'etat..avec LA REGION qui passe son temps a parader.. et toujours les mêmes pleureuses pas étonnant que la REUNION s'enfonce!!!.

7.Posté par TILOOT le 17/11/2014 17:18
pour ses agriculteurs ils sont obligé daller qu'émender devant air austral mais pour certaine société
qui achète ses produits a bas prix avec les producteurs ils ont la priorité pour exporté a des prix
exorbitant en nous obligeant même nous citoyen si on envoie un colis a notre famille nous sommes obligé de passé par eux sous prétexte que l avion est plein

8.Posté par kld le 17/11/2014 18:55
qui a parlé de développement économique , allo quoi !

9.Posté par Gelanna une réunionnaise le 17/11/2014 21:14
C'est déjà fait que les concurrents ont pris la place, est dans la place sur les étalages légumes et fruits ici en métropole.Ce soir, je viens de voir des ananas victoria de l'ile maurice, tout petits, 250grs/300grs à 1.99 euros pièce.
Il n'y a pas grand-chose comme légumes et fruits qui viennent de notre ile de la Réunion sur les étalages ici en métropole.Aussi, je suis dans des questions me demandant où ils vendent leurs stocks car ils parlent de tonnes dans l'article, je me questionne….Les mangues viennent du Pérou à 3euros99 le kg, les letchis de madagascar ne sont pas encore, les « chouchous » pas de notre ile, les piments « oiseaux «  non plus, il n'y a pas grand-chose de l'ile de la Réunion…….Je dirais pas du tout.
Je ne sais pas où ils écoulent leurs stocks dont ils parlent dans l'article ci dessus en métropole????On parle de tonnes de fruits et légumes chaque semaine quand meme, dans l'article.

10.Posté par jyves974 le 18/11/2014 01:06
Ils n'y qu'a louer des avions cargo. Faut absolument avoir des passagers dans l'avoir pour assurer le chauffage des fruits ?

11.Posté par Noé du SUD le 18/11/2014 07:06
Mais Mme K/BIDY V. qu'avez vous fait pendant votre mandat en tant qu'élue de REGION et représentante du monde agricole?


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales