Social

Ex-directeur de l'Arast : "Les ex-salariés iront pointer au Pôle emploi"

Retrouvez en vidéo l'interview d'un ex-directeur de l'Arast, Jim Payet, ainsi que l'ambiance très tendue qui régnait ce midi au GIP-SAP (Groupement d'intérêt public de service à la personne) situé dans le chef-lieu, où les ex-salariés désespérés ont manifesté leur colère face aux anciens cadres de l'Arast qui sont chargés aujourd'hui de former les futurs salariés du GIP...


Jim Payet, ex-directeur de l'Arast (Association régionale d'accompagnement social territorialisé), est venu accompagner les ex-employés de la structure jusqu'aux locaux du GIP-SAP, rue de l'Escouble, à quelques centaines de mètres du Conseil général. Et quelle ne fut pas leur surprise de voir que certains anciens cadres de l'ex-Arast étaient en train de former les futures aides à domicile du GIP-SAP.

Pour Jim Payet, cela ne fait aucun doute que le Conseil général ne compte pas réembaucher les quelques 800 personnes aux chômages qui n'ont perçu aucune rémunération depuis fin novembre. "Ils iront pointer au Pôle emploi" regrette-t-il, sur un ton indigné.
Mardi 5 Janvier 2010 - 15:51
Karine Maillot
Lu 2672 fois




1.Posté par Responsabilités le 05/01/2010 16:03
Et quelle est sa responsabilité dans la fin de l'ARAST ?

2.Posté par guito le 05/01/2010 16:34
on deplace le service on forme des nouveaux aux anciens un cdd pour ne pas verser les indemnites et dans six mois les anciens seront formés et la boucle est bouclée cqfd
mais le comble c'est qu'en mars 2010 on va revoter pour les memes personnes mme nassimah et son compere paul

3.Posté par Dalon le 05/01/2010 17:41
Cher Jim, que font les (3) Conseillers Généraux de ta ville ? Absolument rien ils sont en vacances ,pour le mois de Mars il faudra s'en souvenir ils n'hésiteront pas de nous parler du changement , employées communales et Arast même combat. Il faudra que Mme PEIGNON menbre du bureau syndical F S U travaille également pendant les vacances....

4.Posté par margouillat le 05/01/2010 17:43
Nous ne pouvons même pas pointer au pôle emploi. Depuis le 27 novembre 2009, nous sommes sans travail, sans salaire, nous ne sommes pas reconnus licenciés au niveau du pôle emploi, car Mme la Présidente a dit dans la presse qu'elle réembauche les salariés de l'exArast. C'est cette phrase qui nous met dans une situation critique. Pour les AGS et le pôle emploi nous continuons à travailler, ils ne peuvent pas nous inscrire sur la liste des demandeurs d'emploi. Nous ne sommes plus reconnus socialement, professionnellement, nous ne sommes pas chômeurs, nous sommes qui alors? Peut-être que la Direction du travail et le pôle emploi vont créer une rubrique pour nous classer? "des anciens salariés licenciés virtuellement". Notre rôle dans les familles c'était de les intégrer et de les insérer socialement et professionnellement, et à ce jour personne n'arrive pas à nous caser. Cette situation je la souhaite à personne. Bientôt c'est la rentrée scolaire, passe encore que nous n'avons pas fêté Noël et jour de l'an dans la joie, mais au mois de février, il faudra trouver des sous pour nos enfants qui vont reprendre le chemin de l'école : vêtements, goûter, cantine.... Les ex salariés de l'ARAST sont des rejetés de la société. Le plus beau dans tout ça c'est que la trace de nos ex dirigeants n'est plus visible. Ils doivent être fiers de leur dégât causé au sein de toutes ces familles. Nous ne serions pas dans cette situation si vous avez démissionné de vos postes en temps voulu et reconnaître vos erreurs.Bonne année messieurs.

5.Posté par Choupette le 05/01/2010 18:29
Quelque chose m'échappe et la question est posée plus haut : quelle est la responsabilité des dirigeants de l'ARAST ? La situation dans laquelle se retrouve ces personnes aurait été causée par la mauvaise gestion des dirigeants.
Et maintenant, c'est un de ces dirigeants qui prennent par la main ces ex-employés floués pour leur faire constater qu'on se moque d'eux.
Pourquoi ne pas demander des comptes aux ex-dirigeants de l'Arast ?

6.Posté par zergotcoq le 05/01/2010 20:18
Que les responsables soient punis !!!

structure sociale d' intéret publique !!! domaine professionnel grandissant !!!! épanouissement et réconfort pour les bénéficiaires et leurs familles ...... on en écriverait un livre !!! soyez patients , justice sera rendue ...croyez vous en vos valeurs d' ètres humains ... de professionnels et en vos qualités de pères et mères de famille ....

si oui , alors , ce qui se passe depuis quelques temps aboutira ... UNITE ! UNITE ! UNITE

Conseil : changez de porte-parole ou faites là assister .... ( cf . ce que j' ai lu dans le dernier jugement .... )

" tro facil sali marmit' et done son camarad pou lavé ....." les responsables de la détresse de toutes ces familles seront entendus et la justice fera son devoir .

A très bientot

7.Posté par kmp le 06/01/2010 14:42
Il est trop ce Jim PAYET, trop fort, vraiment trop fort......Il a vraiment du toupé.

tro facil sali marmit' et done son camarad pou lavé

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales