Social

Ex-Arast : Un réveillon du 31 décembre sous la tente...


Ex-Arast : Un réveillon du 31 décembre sous la tente...
Cela va faire un mois que des ex-salariés de l'Arast campent devant les grilles du Département, 11 jours que Paul Junot, secrétaire départemental de la CFTC, et Carmen Allié, conseillère municipal de l'opposition à Saint-Denis, font la grève de la faim et huit jours que Mimose Libel, ex-salariée de l'Arast et Jacques Zéphir, militant du Front de Gauche 974, leur ont emboité le pas.

"Le moral est là. On a juste l'impression d'être plus léger", explique Paul Junot après 11 jours de grève de la faim. Après avoir passé le réveillon du 24 décembre sur les pelouses du Conseil général, les ex-Arast vont passer le réveillon du 31 décembre sous les tente plantées devant les grilles du Palais de la Source. Ils vont commencer une nouvelle année sans que tous les ex-salariés de la structure n'aient touché leurs indemnités de licenciement.

Toute la journée, des artistes vont se relayer pour venir "égayer" cette journée et les Réunionnais sont appelés à déposer des bougies devant le campement de fortune des ex-Arast en synonyme de "soutien". Le souhait des ex-Arast pour cette année 2012, qu'une partie des ex-salariés touchent leurs indemnités, non versées depuis la liquidation de l'association en novembre 2009. Mais ils attendent surtout que le Département et l'AGS se mettent autour d'une table pour trouver une solution.

Pour le moment, les ex-Arast seront reçus à la mi-janvier, Nassimah Dindar étant hors département pour le moment, même si le secrétaire départemental demande à la présidente du Conseil général de rentrer "immédiatement" de Bangkok, où elle se trouve actuellement, pour mettre fin à cette liquidation qui traine depuis plus de deux ans maintenant...
Samedi 31 Décembre 2011 - 08:58
Lu 1339 fois




1.Posté par déménagez ! le 31/12/2011 09:30
Il veut mettre fin à cette liquidation qui traîne depuis plus de deux ans : qu'il aille devant l'AGS ! c'est à la caisse de payer! Et ce n'est pas moi qui le dis, mais le site officiel de l'administration française : servicepublic.fr!

2.Posté par Logique le 31/12/2011 10:09 (depuis mobile)
Post1:
Ben voui, c'est tellement simple...
Oubliée, la declaration de la Présidente disant aux employés de l'ARAST de continuer a travailler apres la liquidation car le departement allait tous les reprendre sous une forme ou une autre?

3.Posté par Olivier le 31/12/2011 08:23
Courage face à l arrogance et au mépris de Mme Dindar . Demain elle prendra une raclée aux législatives .

4.Posté par Spartaccuse le 31/12/2011 10:43
Qui a autorisé les perturbateurs à monter leur barnum sur le trottoir de la rue de la source ?
Comment font les handicapés, les mamans avec leurs poussettes ?
Vraiment ces gens ne respectent rien. Ils seraient beaucoup mieux sur une plage de l'ouest . Hélas, là aussi les autorités ne bronchent pas. Demain matin il y aura des tonnes de saloperies sur le sable et dans la mer........ Beurk, si c'est cela faire la fête !!!
Ils crient tous à la misère et se comportent comme des abrutis . Ca me dégoûte. Demain, des innocents vont marcher sur le vomi et se baigner parmi les étrons. Quel paradis.
Bonne année à tous ceux qui subissent ces nuisances sans pouvoir se rebeller.
Les réveillons sous la tente ne me tentent pas du tout.

5.Posté par Logique le 31/12/2011 11:02
Post 3
Allez donc voir sur place avant de déblatérer stérilement !
Ils ne sont pas sur le trottoir mais sur l'herbe contre les grilles.
Il n'y a pas le moindre déchet qui traine par terre et c'est infiniment plus propre que dans votre petite cervelle malade.

6.Posté par @logique le 31/12/2011 12:14
Lors de la conférence de presse donnée le 23 décembre, le Conseil général a très bien expliqué ce point : il s'agissait de prévoir 1000 emplois pour une durée maximale de 6 mois afin de s'assurer qu'aucune personne fragile ne souffre de la disparition de l'ARAST et le temps que les sociétés privées prennent le relais. Revoyez les archives, et vous verrez que soit vous avez courte mémoire, soit vous êtes de mauvaise foi. Et vous verrez alors que ceux qui se sont opposés à cette mesure sont ceux qui aujourd'hui affirment être du côté des anciens salariés de l'ARAST, Patricia HOARAU, ancienne conseillère générale et ancienne conseillère municipale de Victoria en tête !

7.Posté par Logique le 31/12/2011 13:38
Post 5
Si le conseil general est si sûr de son bon droit, où est le problème de signer un accord avec les AGS pour s'engager à les régler directement si la justice décidait que c'est finalement au CG de payer?
Ca pourrait débloquer immédiatement le problème et éviter aux ex-salariés de devoir rembourser les AGS puis attendre le paiement du CG en cas de décision pro-AGS.
Je le répète: OU EST LE PROBLEME?

Faute de cet accord, les AGS attendront la décision de justice, le Conseil général aussi, et pendant ce temps les ex-ARAST n'ont qu'à attendre "sereinement" d'être payés à la Saint Glin-Glin.
Leur proprio attendra sereinement les loyers en retard, leur banque leur appliquera des agios sereins et leur refusera tout aussi sereinement des chèques.
Tout va bien, quoi. C'est sûr.

8.Posté par Spartaccuse le 31/12/2011 14:44
Les arast auraient bien voulu se farcir la dinde pour la st sylvestre. C'est raté. grève de la faim oblige.
pourvu que la pluie nettoie cette verrue devant le conseil général. Honte aux manipulateurs. Le cinéma, c'est à Holliwood qu'il faut le faire.
De plus, Camper dans une rue où passent beaucoup de voitures n'est pas vraiment intelligent. Sur la bande d'arret d'urgence de l'autoroute le temps de survie est de 20 minutes . Souhaitons que ces grévistes inconscients ne soient pas victime d'un accident de la route en ce jour de la Saint-Sylvestre.

9.Posté par noe2012 le 31/12/2011 14:55
" De deux douleurs simultanées, la plus forte obscurcit l'autre. " (Hippocrate)

Bon courage et meilleurs voeux de réussite dans vos actions !

10.Posté par Logique le 31/12/2011 15:42
Post 8
Mort de rire pour "farcir la dinde": ce n'est pas moi qui l'ai écrit, je ne me serais jamais permis!
En tout cas, si jamais une voiture sort de la route et fait un delit de fuite rue de la source, il suffira de remonter à votre adresse IP pour avoir des infos de première main.

Si votre objectif était de défendre "la dinde", je ne suis pas certain que vous y soyez parvenu, brillant cerveau!

11.Posté par Spartaccuse le 31/12/2011 17:06
Pas logique : En tout cas, si jamais une voiture sort de la route et fait un delit de fuite rue de la source, il suffira de remonter à votre adresse IP pour avoir des infos de première main.

MDR
Moi, Si j'étais gréviste arast, je traverserais la route pour me mettre en sécurité dans le jardin de l'état.
D'ailleurs je ne comprends pas que les forces de l'ordre n'aient pas encore fait évacuer ces manifestants

12.Posté par Paul JUNOT le 31/12/2011 17:20
Ce qui est encourageant parmi les réactions de cet article qui a été vu par 386 lecteurs c'est qu'il y a seulement deux personnes qui ne comprennent encore rien à ce dossier. Au vu de leur reactions ce sont certainement des personnes étant à la solde du CG et n'ayant plus le sens du discernement et ayant perdu leur capacité d'analyse objective d'un article. Nous leur souhaitons une bonne année et que 2012 leur rendre leur facultés intellectuelles si cela était encore possible.

13.Posté par scandalisé le 31/12/2011 19:51
merci mr junot vous avez très bien résumé, deux personnes sur 386, c'est effectivement très réconfortant. a vous et a vos camarades qui sont en grève de la faim, merci, malgré les mauvaises langues et les supposés récupération politique, la politique politicienne vous montrez l'exemple et a mon sens c'est ce qui est le plus important. a tous ceux qui disent ou sont les ex arast, je leur répond que même si nous ne sommes pas présent devant le cg, nous nous ferons entendre dans les urnes. a ceux qui disent que nous sommes bêtes et balacent devant les caméras qu'ont est manipulé a ceux la je réponds vivement 2012. nos familles, nos vosins, nos enfants, les familles dont nous avons eu la charge pendant de nombreuses années sont consternés par l'attitude des dindons, recevoir des personnes en grève de la faim mi janvier c'est une honte. on peut ne pas être d'accord avec les ex arast mais malgré tout je tiens à dire aux dindons vous avez eu l'arast et nous on vous aura.cela aura permi à la réunion de voir votre vrai visage et dieu sait que je pèse mes mots pour ne pas être censurer. 2012 apportera la lumière sur le cg et les ex arst sortiront vainqueur de cette misère que vous avez volontairement imposés à nos famille.

14.Posté par @paul junot le 01/01/2012 07:03
Merci pour vos vœux mais l année 2012 a débute, et je ne comprends toujours pas pourquoi vous restez devant le conseil général alors que 1) la cftc ne défend que très peu de dossiers et vous êtes si peu représentatif que des 700 personnes que vous êtes censé défendre moins d' une poignée vous accompagne 2) en tant que représentant syndical vous devez bien savoir que c est l âge qui doit payer et que sa demande de courrier ressemblant a une "caution" ressemble a une manœuvre dilatoire. Permettez moi donc de vous souhaiter également que 2012 vous apporte le discernement, vous permettant ainsi de faire en sorte que la cftc de la Reunion cesse d' être le seul syndicat a soutenir le medef (administrateur comme vous le savez de l ags)

15.Posté par Zourite le 01/01/2012 16:19
Leur combat est légitime mais ces gens se trompent de cible. M. Junot, revoyez vos principes de syndicaliste et rappelez vous que ce sont aux AGS de payer les indemnités. De toute façon, depuis le début la CFTC mène ces gens dans la mauvaise direction, en s'attaquant de front au Conseil Général. S'ils avaient pris la bonne cible depuis le début, je suis certain que la pression aurait payé et que les AGS auraient payé depuis bien longtemps... (quit à se faire rembourser par le CG si la Cour d'Appel estimait qu'il y avait effectivement reprise d'activité... ce qui serait une première en France et en Navarre...). Mais Monsieur Junot est tellement sous l'emprise des politiques qu'il n'a plus l'acuité à mener sereinement et objectivement cette bataille...

Quant au pseudo "simple" document à signer pour que les AGS payent... quelle est sa valeur juridique? Dans quel code est-il écrit que les AGS conditionnent le versement d'indemnités à la signature d'un document ? Stop aux petits arrangements et que les AGS jouent leur rôle!!!

16.Posté par Logique le 01/01/2012 16:54
Post 15
C'est juridiquement tellement évident que, sur St Pierre, c'est le Conseil Général qui a été condamné à payer! Les autres syndicats, qui mènent les gens dans la bonne direction avec accuité, ils ont abouti à quoi au juste? Il n'y aurait donc manqué qu'un seul syndicat allant dans le sens du blanchiement du Conseil Général pour que tout se passe au mieux pour tout le monde?

Vos arguments sont aussi creux que télécommandés par vos maîtres, cher(s) Zourite/Spartaccuse/Déménagez


17.Posté par V. D. le 01/01/2012 19:14
Une pensée pour tous les ex de l'ARAST en lutte. Bonne année 2012 à tous et courage!

18.Posté par @logique le 02/01/2012 08:15
Soyez logique comme votre pseudo. Il n'y a pas d'autres manifestants que devant le Conseil général, on ne peut donc pas dire que les autres syndicats mènent des actions similaires devant les AGS et on ne peut donc pas dire que les autres syndicats ont abouti à rien avec leurs actions puisqu'ils n'en mènent pas. Ce que disent ceux qui ne sont pas d'accord avec vous - et que tout de suite vous qualifiez de télécommandés (mais peut-être l'êtes vous aussi, puisqu'on ne juge les autres que d'après soi-même) - c'est que l'action de Paul Junot aurait sans doute d'ores et déjà abouti s'il s'était attaqué au vrai payeur, à savoir l'AGS. Ce même Paul Junot, qui, sans doute affaibli par sa grève de la faim, en est aussi réduit à penser que tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui sont à la solde du Conseil général. Eh bien, non, ne vous en déplaise, il y a des gens qui n'ont rien à voir avec le Conseil général mais qui ne comprennent rien à cette action tournée contre une collectivité alors que le droit dit que c'est aux AGS de payer ! (et si les AGS contestent, qu'ils aillent en justice après avoir payé !) Et il y a aussi quantité de personnes que ce conflit indiffère, voire exaspère, et parmi les indifférents, difficile de ne pas penser qu'on doit y trouver nombre des 700 anciens salariés que Junot est censé représenter. Car, sinon, ne seraient-ils pas venu lui apporter son soutien, ne serait-ce que lors des rassemblements appelés pour le 24 et le 31 ? Logique non ?

19.Posté par Logique le 02/01/2012 14:27
18.Posté par @logique le 02/01/2012 08:15

Ainsi donc, les autres syndicats ne font rien sur ce dossier et c'est ça qui est d'une grande acuité de leur part. Logique, effectivement, si on part du point de vue qu'il n'y a aucun problème pour personne.
Je le répète, si le droit dit si fermement que ça et sans aucun doute possible que c'est aux AGS de payer, comment se fait-il que les décisions de justices soient contradictoires sur ce point et/ou soient encore en cours de décision?

Le seul vrai enjeu de ce dossier est de faire en sorte que les gens concernés reçoivent leurs indemnités dans un délai raisonnable, qui est en l'occurence plus que dépassé depuis 2 ans.
Ou est le mal à ce que 2 structures notoirement solvables trouvent un accord financier pour que des personnes qui en ont besoin puissent enfin toucher des indemnités que personne ne conteste leur être dues?

Les discours visant uniquement à nier toute responsabilité et tout pouvoir au Conseil Général pour régler ce dossier sont-ils suspects de collusion avec ses dirigeants? Exact! Pourquoi?
Tout simplement parce que leur opposition "de principe" à toute tentative d'accord avec les AGS pour un règlement rapide du dossier, sans préjudice financier d'aucune sorte en fin de course pour le contribuable, n'est justifiable par aucune sorte de logique rationnelle ou aucune sorte de morale.

Votre discours visant à défendre cette position "de principe" de la Présidente sur ce dossier ne défend qu'elle, et rien d'autre. Imaginer que vous ayez un intérêt personnel à le faire est donc fort naturel.

Cependant, vous devriez réfléchir au fait qu'elle est en train de se carboniser politiquement avec cette affaire et que ce n'est assurément pas lui rendre service que de justifier ses errements.
Un ami, un vrai, lui dirait qu'il est encore temps de faire preuve de raison et de compassion dans ce dossier, avant que de donner l'impression d'être absolument obligée de bouger et d'avoir tout perdu.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales