Social

Ex-Arast : "On n'attendra pas plus longtemps pour passer à l'action et bouger les lignes"


 
Presque deux ans, jour pour jour, après la liquidation de l'Arast, ils étaient une dizaine d'ex-salariés à s'être donnés rendez-vous en début d'après-midi devant la préfecture de Saint-Denis pour rencontrer le préfet de la Réunion. L'occasion pour le secrétaire général de la CFTC, Paul Junot, de dénoncer une nouvelle fois le "naufrage social" de la structure où près de 1.200 salariés se sont retrouvés sur le carreau.

Une nouvelle fois, Paul Junot est venu dénoncer le manque d'implication des élus, se retranchant derrière "la crise sociale pour justifier leur inertie et rejeter la responsabilité de l'Etat", ajoute-t-il. Il a rappelé également que près de 500 ex-salariés vont se retrouver à la fin de l'année dans des conditions de grande précarité, avec les minima sociaux, et sans avoir touché les indemnités de licenciement deux ans après la liquidation de la structure.

"Depuis deux ans, les ex-salariés ont été licenciés sans indemnités de licenciement. Ils vont passer aux minimas sociaux et s'il n'y a aucune réaction au niveau des syndicats et des salariés, la procédure aux prud'hommes continuera et pourrait durer près de cinq ans", rappelle Paul Junot. Ce dernier demande également à tous les anciens salariés de l'Arast de se mobiliser pour l'organisation de nouvelles actions à venir... Des actions qui n'ont pas été dévoilées cet après-midi pour éviter de "casser" la mise en place de cette nouvelle dynamique.

Reçus dans l'après-midi à la préfecture, Paul Junot a tenu à rappeler au préfet, Michel Lalande, la grande "déception" des ex-salariés de la structure par rapport à la "marge de manœuvre" que possède le préfet pour jouer un véritable rôle de médiateur dans cette histoire.

"On n'attendra pas plus longtemps pour passer à l'action et faire bouger les lignes", prévient le secrétaire de la CFTC.
Mardi 8 Novembre 2011 - 18:00
Lu 1490 fois




1.Posté par pseudo jetable le 08/11/2011 17:47
Dans un face a l’info de dimanche nassimah DINDAR parlait d’eux (les ex arast) « ils ont fait l’actualité toute l’année et il y des gens qui sont plus dans le besoin qu’eux ». Comme quoi 500 personnes qui ne sont pas encarté à la nouvelle droite sociale et qui devraient bientôt tomber dans les minima sociaux n’est nullement catastrophique pour ce conseil général et sa majorité zembrocal. Vivement le rapport définitif de la cour des comptes pour que nos tribunaux puissent enfin gommer l’injustice subit par ces 1200 personnes. Les masques de certains politiques risquent de tomber prochainement. Pour cela, il suffirait que les juges de la cour des comptes mettent le TURBO à l’approche des fêtes de fin d’année.

2.Posté par ndldlp le 08/11/2011 19:44
bien dit 1.
honte à la droite sociale, qui n'a dans sa récente déclaration, uniquement mis l'accent sur les entrepreneurs.

que fait l'instance prud'hommale ? 5 années ? c'est inacceptable !

3.Posté par Luc TEUF : Une honte, cette affaire ! le 08/11/2011 20:52
1200 PERSONNES AU CHÖMAGE ALORS QU'ILS ETAIENT TRAVAILLEURS SOCIAUX ? ALORS QU'ILS AIDAIENT LES PLUS FAIBLES D'ENTRE NOUS !
Où sont les Elus, ceux qui disent qu'ils n'étaient pas là, qu'ils ne savaient pas, qu'ils étaient aux abonnés absents où se cachaient derrière un arbre (n'est-ce pas Jean Jacques VLODY !) ! Courage, fuyons ! BRAVO POUR DES ELUS DE LA REPUBLIQUE ! Quelle image !

Le problème de l'ARAST n'est pas fini ! Il y aura des surprises ! Quand je pense que Nassimah Dindar et son compagnon viennent d'inventer le concept de DROITE SOCIALE ! On croit rêver !
Courage à vous, les ex-arast, qui avez été sacrifié au nom de la Raison Politique !
Quand aux syndicats, qu'ils se fassent peitis ! Bravo à Mimose LIBEL et d'autres, de garder la tête haute et de demander des comptes ! Bravo aux petites gens ! Vous n'êtes pas seuls, même si vous êtes peu nombreux devant la Préfecture !

4.Posté par philippe le 08/11/2011 21:34
On en a marre de se faire prendre pour des couillons!Madame Dindar promettait des choses aux employés de l ARAST MAIS on voit que rien n est règlé c'est une HONTE!
Foutons tous ces menteurs du CG dehors,c est eux qui ont foutu le bordel à La Réunion et les chomeurs étouffent de plus en plus! Les commerçants sont bien protègés par Madame La Présidente, c'est un scandal!

5.Posté par jyves974 le 08/11/2011 22:15
Honte a la gauche sociale qui se croise les pouces au lieu d'aider financièrement les associations par des dons, par exemple.. ou les aider a gerer une associations en controlant les depenses et les revenus.. Ah oui.. C'est pas leur boulot, les pauvres cheris.. Le leur.. C'est juste de passer a la caisse et de ramasser ce qu'il merite, parce que.. li le zenfant marla, zenfant esclave..

La Reunion.. Champion du Monde par le nombre d'inspecteurs des travaux finis au mètre carré..

6.Posté par noe1 le 09/11/2011 04:58
L'Arast a fait son temps ...il faut rénover , inventer autre chose ...
Le Conseil Général dépensait trop pour cette structure pour diverses raisons ...Elle n'avait plus sa raison d'être ....
Il faut autre chose à l'avenir et surtout moins dépensière pour le mieux-être des personnes fragiles !

7.Posté par kitouni le 09/11/2011 07:03
@ post 3 : relis tes classique avant de parler, ce n'est pas vlody qui se cachait derrière l'arbre.

8.Posté par ndldlp le 09/11/2011 11:20
droite sociale, le pendant de la gauche caviar ?

9.Posté par Luc TEUF le 09/11/2011 18:47
A Post 7 , kitouni : correction ! Et merci encore !
Autant pour moi et toutes mes excuses ! Vous avez raison ! La personne accroupie était Bachil Valy ! (Vlody, Valy, très rapprochant, mais ce ne sont pas les mêmes personnes : exact !)
Maintenant je rectifie et précise : Vlody était avec Dindar (Mr et Mme) et J.C. Fidji, attendaient derrière les vigiles l'arrivée des forces de l'ordre ! Une fois ceux-ci arrivés, tout ce beau monde prit la poudre d'escampette en voiture
J'ose rajouter que, si les élus n'avaient pas abusé de clientélisme, la situation n'aurait jamais été explosive comme elle l'a été ! Les élus n'ont pas assuré ! Quel gâchis ! JAMAIS VU CA ! Eux qui doivent être au contact de leurs électeurs ! Très beau le film !!!!!

10.Posté par pseudo jetable le 09/11/2011 19:39
post 6 entierement raison avec un noé rénové, il est au noé 1 à quand le 2? il doit toucher des jeutons de présence celui la.
post 9 il ne faut pas oublié la monica meme si depuis elle est passée dans l'oubli et not zibert de sin dni et lo nativel de st andré y refé.
blague a part, le GIP est calibré avec des embauches de militants de la nouvelle droite sociale pour gagner les élections de député sur le nord et la mairie part la meme occasion. nassimah députée maire de sin dni et ibrahim 1er adjoint, directeur de cabinet monsieur" nommé moi" qui est tout de meme devenu administrateur( plus haut grade de la fonction publique) sans passer par la case concours. comme dans un mauvais polar, les loosers arrivent tjrs à manipuler les plus faibles. Elle n'est pas belle la vie???

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales