Social

Ex-Arast : "Nous sommes les coupables..."


Ex-Arast : "Nous sommes les coupables..."
Les ex-salariées de l'Arast sont fatiguées. Depuis 18 jours, elles campent devant les grilles du Conseil général et les événements d'hier, avant l'assemblée plénière pour le vote du budget 2012, ne les ont pas rassurées. "On est marquées au fer rouge et on a pas vraiment le moral après les débordements d'hier", explique, dépitée, Mimose Libel, ex-salariée de l'Arast.

Hier, les esprits ont été échauffés par les débordements qui ont eu lieu entre les vigiles et les ex-salariées. "Quand on veut rentrer, on nous dit que c'est interdit. Quand on arrive, on trouve des chaines sur le portail. Quand on s'approche des grilles, il y a une quinzaine de vigiles qui approchent et leur chef est arrogant avec nous", souligne-t-elle.

Pour Mimose Libel, les ordres sont venus d'en haut pour expliquer le ralé-poussé devant les grilles du Palais de la source. "Nous sommes les coupables, les maltraitées", ajoute-t-elle.

"Nous en sommes à 18 jours de combat aujourd'hui. On est un petit noyaux décidé à aller loin. Quand j’entends l'avocat du Conseil général, hier à la télévision, dire qu'il n'a pas les coordonnées des ex-salariés, je trouve cela dommage car le liquidateur et l'AGS ont le nom de tout les ex-salariés. C'est vraiment regrettable d'entendre de tels propos", conclut-elle.

Des ex-salariées qui sont parties pour passer un nouveau week-end devant le Conseil général.
Samedi 17 Décembre 2011 - 07:13
Lu 1633 fois




1.Posté par noe!!! le 17/12/2011 07:41
Comment vont-ils passer le réveillon de Noël ?
Qu'on les aide à faire des grillades devant le CG le 24 décembre !!!!

2.Posté par Thierry le 17/12/2011 07:45
Vous devriez jUSTE rentrer chez vous, dans vos FOYERS...

Vous n'allez rien y gagner sinon que de perdre temps, un temps non passé avec vos familles et amis en ces veilles de fêtes.

Ces prersonnes du CG sont elles bien au chaud et se soucient NIETTE de vos situations.

Vous vous apposez sur le dos une étiquette qui va tout simplement vous GRILLER lors de vos prochaine rechercher d'emploi.

Ils savent que vous finirez par vous lasser, que VOUS FINIREZ un jour par PARTIR et les POCHES VIDES.... PLUS VIDES encore.

Votre colère est certes compréhensible, mais ni vos syndicats, ni vos avocats ne vous sauverons. C'est déjà CUIT...

3.Posté par Bayoune le 17/12/2011 12:46
Thierry, lé pa parseke ou la anvi mètt la korde ou domann lé zot fé parèy ke ou. O liyé ou ankourage bann zanplwayé bataye pou fé valwar zot drwa, ou di azot abandonne , kèl kalité lo zonm oulé, si oulé...

4.Posté par Thierry le 17/12/2011 14:09
A Bayoune ....

Mettre la corde et perdre mon temps ne font pas partie de ma conception de vie... et de celle de beaucoup.

Il y a mieux à faire et ce n'est pas UN FRUSTRé qui viendra me donner des leçons...

Et je n'encouragerai jamais quelqu'un à perdre son temps...

Le ZoNm' que ou lé i fé tremble à moins..... même en virtuel.... Bayoune, cri pa tro fort do moune va pisse dan' zot Kilote... na point inn' statue po ou alé enmaré....

Di a zote ress' la minm'? Pendant ce temps là d'otes lé en train de prendr' zot place travaye et zot' zot' va ress' a tère... Bayoune alé tir' in fèye... Mwin n'oré honte ètr' un ZoNm Konm' ou.... pess' profitère, pess' OPPORTUNISTE.... pess' CHaRGèr d' L'EAU

5.Posté par lazarè le 17/12/2011 15:53 (depuis mobile)
Ses a se conseil géneral que vous devrié donné des lecons, ses une honte pour ses elus , ou sont les ratenon qui parle souvent de sociale, on et entraint de nous roulé dans la boue. La politic nous détruir , le reunionai doit réagir et fair explose cette mascarade gauche droite qui partage le pouvoir. Nasimah na jamai ete elus par un peuple sof pour sont ti mandant conséilé general. Elle a toujour ete elus avec des arangement politic. Et tent que le créole y ouvre pas sont yeux nous lé malbaré. Fo réagir. La ses pas sarkosy le probleme se la politic locale. Nou peux change président ,tanque les dindar, les verges, les annette , seront au pouvoir entrai5m mange samousa ,brochet, ect sous le holle du cg ,nous va creuve de fain. Créole sorte dans fénoir ,arrast ses un probleme parmi tant dautre.

6.Posté par Lapierre Daniel le 17/12/2011 15:55
Répondre à Thierry,

Le silence est parfois le plus grand des mépris, la réplique est aussi un moyen de ne pas laisser son prochain dans l'erreur. Thierry, je pense que solidarité est un concept inconnu chez vous. Les syndicats, les syndicalistes sont peut-être les seuls remparts contre l'arbitraire, la discrimination et aussi de temps en temps contre la bêtise humaine. Je ne sais pas si vous occupez un emploi actuellement, si c'est le cas, vos collègues ont des soucis à se faire si par hasard ils ont besoin d'un petit acte de solidarité.
Mais si je vous réponds, c'est que je suis convaincu, que votre cas n'est pas désespéré et que la vie vous donnera des leçons et vos critiques sur les syndicats, vous allez les réviser. Bien sûr les syndicalistes qui passeront du temps à vous accompagner, ne sauront pas qu'il s'agit de vous...Sauf qu'une lueur d'humilité vous approche.
Si l'affaire de l'ARAST est toujours aussi brûlante, c'est en premier lieu que certains personnels ont une détermination à toute épreuve et que dans cette épreuve, certains syndicalistes non inféodés à la politique, n'ont jamais abandonné les salariés. Pour votre information les licenciements à l'ARAST concernent aussi des syndicalistes. Je me permets au passage de vous dire que je ne partage pas votre défaitisme. Je suis convaincu, avec une argumentation juridique solide que les salariés de l'ARAST auront eu raison de lutter. Pour ma part, j'accompagne près de 200 salariés en premier lieu devant le CPH (leurs indemnités ont été réglées) et actuellement, ces affaires sont pendantes devant la Chambre Sociale de Cour d'Appel de Saint-Denis. Je ne sais si vous pouvez entrevoir, la rédaction de 200 conclusions (individualisées). C'est tout de même beaucoup plus difficile de dire au personnel que tout est cuit. Je vous réitère, vous êtes dans l'erreur totale...
Je suis un syndicaliste de longue date et je n'ai pas à rougir face à vous. Bien au contraire des gens comme vous ont l'art de raviver ma fougue à accompagner des salariés qui traversent des difficultés, des personnes licenciées au bord du gouffre. Sortez de votre bulle, cela pourrait vous faire du bien, de voir, de côtoyer des personnes solidaires et heureuses de l'être.
Parlant de solidarité, la mienne est acquise à Monsieur Paul JUNOT, Madame LIBEL Mimose et à ceux et celles qui n'ont pas baissé les bras.
Si ma réplique un peu abrupte peut vous faire réfléchir, je n'aurais pas perdu mon temps. La vie est éclectique, elle n'est pas monochrome, le syndicalisme a toujours été pour moi une très belle philosophie de vie.

Amitiés syndicalistes à tous.

Pour le MDPS:LAPIERRE Daniel

7.Posté par ndldlp le 17/12/2011 16:30
faudrait plutôt qu'elles aillent occuper l'adresse personnelle de la présidente..?
ensuite, l'avocat qui n'est pas au courant..ça fait mauvais genre..voire incompétent..mais bon, faut il s'en étonner?

8.Posté par Soixante trois le 17/12/2011 17:20
Moi , je demande aux décideurs politiques ou autres de respecter leurs engagements : vous avez fait le choix d'être des personnes publiques à l'écoute du peuple , d'apporter des solutions aux questions du peuple ; mais malgré tout , rien ....
Comme l'indifférence totale s'installe concernant le problème de l'arast , je demande dans "l'allégresse" ( comme le font les religieux ou apparentés ) le renouveau de cette politique (que le peuple subi ) en une politique vraie ( originelle ) ... en les (ces fameux élus ) rejetant ..............!!!!!!!!

Ce n'est pas une blague !!!!

9.Posté par Tonton le 17/12/2011 18:15
Je souhaite bon courage aux ex-Arast !

10.Posté par Thierry le 17/12/2011 18:38
A POST 6...

Je salue votre démarche. C'est honorable.. et le monde entier vous en remercie. Mais, juste que pendant ce temps ces ex-arastiens restent sans emploi et depuis bientôt plus 2 ans.

Moi aussi, je suis solidaire de leur situation car chacun d'eux a dû à un moment ou à un autre cotoyer une personne âgée de notre entourage. Mais, pour ma part, je ne les encouragerai pas à stagner plus longtemps sur leur position, même en ayant pleinement raison. Pendant ce temps, les dirigeants du CG et sans scrupule continuent à vivre leur vie pleinement en continuant à gagner de l'argent.

Et enfin, je vous tiens le pari VIRTUEL que les dés sont jetés et que cette affaire va au moins durer DIX ans (dont 2 déjà).

La solidarité, rien à en rajouter... Le mépris ne fait pas parti de mon quotidien, au contraire et sans AUCUNE PRéTENTION, je sais que l'humain que je suis et qui moura un jour fait chaque jour de son mieux et le lendemain encore mieux. Si je commets une erreur ???? Je n'ai pas de problèmes relationnels ou anti-sociaux. Les leçons de vie, c'est tous les jours. JE SUIS ANTI DEFAITISME et je ne vis pas dans une BULLE. Chaque jour, je cotoye des gens heureux, moins heureux, solidaires et moins solidaires, des jeunes, des moins D'jeunsss, chaque jour.

Je n'ai pas non plus à rougir devant vous ni devant votre travail ni devant vos engagements... Je me suis JUSTE libéré de toute EMPRISE et cela ne me réussi pas mal ainsi qu'aux autres... donc n'attendez pas me voir dans vos bureaux un jour. Mais, je suis conscient que pour beaucoup vous êtes surement utiles (contre des cotisations). J'insiste enfin, que je respecte les syndicalistes respectueux de LA DéONTOLOGIE SYNDICALE et pour ceux qui sont partisanistes politiques et manipulateurs j'aurai moins de respect.

Je ne considère pas votre conversation à mon égard telle une réplique en encore moins abrupte... Et, je ne l'ai pas attendu pour réfléchir au sujet.. Merci d'avoir voulu me sauver... Mais en toute modestie d'humain que je suis et sans cuillère en or dans la bouche, je me suis mis debout et je travaille à l'équilibre pour que jamais vous n'ayez à intervenir et cela marche.

Je considère que votre texte était JUSTE un moyen de publicité mais comme, je ne vous connais pas et que vous nous faites part de ne pas inféodés à la politique, je vous fais part, pour ma part, de mes plus profonds RESPECTS.

Moi ma philosophie de vie c'est de ne pas m'accrocher à ce qui n'en vaut pas la peine et le monde est si grand et il y aura bientôt 10 milliards d'individus sur terre ?

Je vous donne une grande poignée de main et je vous souhaite mes meilleurs voeux pour 2012 et que votre voeux de faire gagner les ex-arastiens se réalise dès 2012. Je perdrais mon pari, tanpis.

Juste pour vous dire, si je suis celui que vous décrivez !!!!

11.Posté par Syndiqué déterminé le 17/12/2011 21:01
Bravo Daniel Lapierre , vous avez imprimé ce qu'il faillait sur les notions de solidarité, d'implication, de volonté déterminée pour faire triompher le droit dans cette société réunionnaise gérée politiquement par une bande de crapules, ignares non seulement du droit social mais aussi irrespectueux envers les autres du droit d'exister, et qu'il faut absolument extraire comme la carie qui pollue la bouche et donne mauvaise haleine à notre société. Cest certain que ce monsieur à qui vous avez rappelé le nécessaire vital pour que l'homme reste debout , surtout lorsqu'il faut faire face à l'infect que ces pouilleux veulent vous injecter comme une cuti (un reste tranquille) tout en pensant qu'ils vont finir par penser comme eux,s'abaisser ou baisser leur culotte enrhumée( on sait à qui les envoyer néanmoins pour les laver)...et bien ce bougre a probablement quelque chose de bon sauf qu'il lui manque une vraie expérience, au moins celle d'être convaincu du proverbe"Fontaine je ne boirais jamais ton eau" félicitations à Lapierre, Junot, Libel et les autres pour les idées qu'ils défendent, même dans 10 ans la justice vous donnera raison car il faut du temps pour exterminer les dictateurs roitelets...mais "mieux vaut tard que jamais"

12.Posté par Thierry le 17/12/2011 21:46
A Post 11

Ce bougre a suffisamment de VRAIES expériences et je n'ai jamais et je ne boirais pas de cette eau... L'eau de ma source est bien meilleure et au moins je n'ai à repprocher à personne ma réussite ou mes échec sinon qu'à moi même.

Ces élus que vous critiquez aujourd'hui, ce sont vous et vos pairs qui à un moment ou à un autre les avez propulseé au pouvoir... Dans le cochon tout est bon et quand cela ne va plus tout est infect et pouilleux.

Si ce que je faisais n'était pas bon je l'aurai su et je me serai illico corrigé pour faire immédiatement du BON et je ne baisse pas mon froc...

Etre syndiqué et déterminé c'est quelque part se soumettre aux règles d'un groupe donc baisser sa culotte devant un leader... Juste pour la réflexion...

Poignée de main et meilleurs voeux pour 2012. Ayez raison et Donnez moi tort. Faite gagner les ex arast en 2012.

13.Posté par Lapierre Daniel le 18/12/2011 10:04
A Thierry,
Je vous remercie d'avoir répondu et dans des propos non virulents et j'admets volontiers que vous ne pensiez pas comme moi, car j'ai en aversion le spectre de la pensée unique. Pour ce qui concerne la publicité, je pense que je n'en pas vraiment besoin LA REUNION est quand même restreinte géographiquement et au bénéfice de la durée les personnes qui s'intéressent à la chose syndicale qui sans me connaître personnellement savent que j'existe dans le secteur. Pour les cotisations, un syndicat ne vit pas d'amour et d'eau fraîche, les ordinateurs, les imprimantes, l'électricité et tout le reste sont indispensables au fonctionnement, à la réactivité.
Par contre les militants sont bénévoles, leur savoir, leur compétence, leur détermination sont mises à disposition gracieusement des syndiqués. Tous les syndiqués sont majeurs et ils ont le choix d'adhérer ou non. Je n'ai jamais contraint qui que ce soit à quoi que ce soit. Il m'est arrivé de rembourser des cotisations à des syndiqués qui n'ont rien compris au syndicalisme et pour les pires ; ils ont été remboursés du double de leur cotisation. Je suis syndicaliste et libre tout en sachant que le système quel qu'il soit nous grève une partie de notre liberté.
Et pour la question de baisser son froc ou pas, ce n'est pas d'être syndiqué ou non, mais avoir du tempérament ou non. Et puis vous savez à un certain endroit, tout le monde est obligé de baisser son froc, sinon on se fait dessus...
Je n'ai pas à vous donner raison ou tort. Je suis juriste de profession(et en activité) et il est logique sans baisser mon froc que je m'en remette à la justice et aux délais qui lui sont propres. Tous les syndiqués du MDPS sont informés desdits délais. Maintenant 2012, 2013, je dirais peut-être une décision de la Cour de Cassation en 2015. Si c'est avant tant mieux, si c'est après tant pis.
Par contre, si l'on accepte l'état de fait l'on a déjà perdu.
En tout cas, merci pour votre fougue à défendre vos idées, au moins sur ce point nous avons quelques similitudes.

Je vous renvoie sincèrement mes meilleurs vœux pour 2012.

Mes amitiés syndicalistes à tous.


Pour le MDPS : LAPIERRE Daniel.

14.Posté par Thierry le 18/12/2011 11:50
A Post 13 et 11...

Quand on m'interpelle, j'aime aussi interpeler.

Il est sûr que la réalité de la vie doit nous ramener à plus d'humilité mais lorsque d'autres être humains se permettent d'oublier notre propre condition d'humain parce qu'ils ont eu accès auX pouvoirS, il est de nature à leur retirer le pouvoir qu'ils ont obtenu...

Je pense moi, et malheureusement pour votre aversionde la chose, que nous ayons les mêmes pensées. La seule différence réside dans les modes opératoires et dans la chronologie de nos interventions.

En effet, dans le fond, je suis persuadé que nos idées se rejoignent, que nos volontés se rejoignent dans les mêmes buts et que dans la vraie vie nos objectifs sont les mêmes, gagner de l'argent pour vivre, contribuer à ce que tout le monde gagne de l'argent pour vivre et que les valeurs de l'équité, au delà de celles du droit, soit respectées. Et si elles ne sont pas respectées faire respecter celles du droit.

Si mes idées étaient appliquées, le monde d'Alice au pays des merveilles et encore que ce n'était pas non plus la joie, vous n'auriez pas eu à intervenir...

L'histoire de la publicité, c'était juste pour vous titiller derrière votre écran car de nos jour, l'argent c'est comme l'air pour respirer, c'est essentiel.

Dans ma philosophie de vie, ce n'est pas perdre que de JUSTE passer à autre chose car on a mieux à y gagner puisque dans 4 ou 5 ans après, on en est vieux d'autant.

Maintenant quand j'entendrais parler de vous ou lors de vos passage dans les médias, je pourrais faire la différence entre vous, dans votre individualité et d'autres syndicalistes opportunistes et politisés sans avoir besoin de les nommer... vous les connaissez et ils font JUSTE tache dans le paysage du "syndicalisme" le VRAI.

Merci de m'avoir consacré de votre temps et d'avoir expliqué vos valeurs par ce biais interposé.

Vous gagnerez tout simplement. Vous pouvez JUSTE dire aux manifestants(tes) qu'ils(elles) peuvent rentrer dans leurs foyers et de fêter leur victoire. Car déjà, cette dame du CG aux prochaines élections ne passera JUSTE plus. Comme en boite de nuit : FAITES DU BRUiiiiiiit !!!!!!!!!!

Sa crédibilité est devenue JUSTE incrédible....

15.Posté par Magalie S le 18/12/2011 12:45
POSTS multiples Thierry.

Je suis adhérente au MDPS, par choix et surtout pour la réputation de Monsieur LAPIERRE. Réputation non démentie. Je ne suis pas une ancienne salariée de l'ARAST, j'ai un emploi, je n'ai pas de dossier aux Prud'hommes. A vous lire, je crois que vous avez beaucoup de points communs avec Monsieur LAPIERRE. Par contre je peux vous garantir que ce n'est pas l'argent que rapporte le syndicalisme qui fait marcher Monsieur LAPIERRE, d'autant plus que les tarifs du MDPS sont dix fois moindres que les services des hommes de l'art.( Certains aiment à répéter qu'il est né avec une cuillère en argent dans la bouche, le syndicalisme n'est pas la destination logique). Vous devriez vous rencontrer physiquement tous les deux... Je peux vous affirmer que si les vrais syndicalistes existent (ce dont j'en suis convaincue), Monsieur LAPIERRE en fait partie. Les autres plus nombreux existent aussi. Vous savez où se trouve l'écran de Monsieur LAPIERRE aujourd'hui, dans les bureaux du MDPS.
Je manque peut-être d'un tout petit peu d'objectivité mais c'est comme cela que je le vois avec 10/10è à chaque oeil.
Ce n'est pas la peine de me rétorquer que j'ai perdu tout esprit critique, tout simplement je pense que Monsieur LAPIERRE ne mérite pas mes critiques. Je laisse ce soin aux autres.

Bonne année à tous.

Magalie.





16.Posté par Thierry le 18/12/2011 13:28
A Magalie,

Il n'y a que les CONS qui changent d'avis puisqu'en général c'est l'inverse que l'on dit...

J'ai fini par DIRE : VIVE Monsieur LAPIERRE du MDPS. Soyez FIERE d'avoir un esprit critique ET SURTOUT CONSTRUCTIF, c'est l'essentiel.

RARES sont les VRAIS syndicalisteS (non politisés DURs) qui existent....avec l'honnêteté syndicale et à dimension HUMAINE...

TROP souvent et dans beaucoup de corporation, c'est "Tu adhères, je te trouve une place de travail, tu milites, tu conserves ta place"...

Merci et Meilleurs voeux à Post 15 (MS)

17.Posté par Blandine. M le 18/12/2011 15:04
Bonjour, Thierry,

Moi aussi je suis adhérente au MDPS , pour les mêmes raisons que Magalie. On est une quinzaine cet après-midi au MDPS. Peut-être que l'on va vous répondre chacune à son tour? Mais peut-être pas. Monsieur LAPIERRE nous a laissé les bureaux, pour le moment il préfère promener ses toutous, six royals, royaux bourbons récupérés sur la route, tous abandonnés. Même les chiens, ils ne les laisse pas tombés. Solidarité, solidarité.
On lui a demandé de mettre les photos de ses toutous sur le site du MDPS, il pense qu'il faut faire une réunion de bureau, procédure, procédure. C'est peut-être pour cela que pour les dossiers qu'il a défendus devant le CPH, les salariés ont déjà touché leurs indemnités. Peut-être qu'il vous a titillé en donnant 2015. Cela ne l'empêche pas d'être solidaire avec les salariés qui n'ont rien touché. Alors que ceux-ci n'ont pas appel à lui pour les défendre. Je crois qu'on en fait plus des comme çà. Moi aussi, je suis convaincue que Monsieur LAPIERRE est un vrai de vrai de chez les syndicalistes. Hé Magalie, tu es sûre, qu'il ne nous a pas mis un truc dans le café? Tu sais très bien qu'il n'a besoin de rien mettre dans le café.
Bon Thierry, vous répondez et peut-être une autre adhérente va prendre la suite.
Comme Monsieur LAPIERRE je suis solidaire avec Monsieur Paul JUNOT , Madame LIBEL Mimose et les autres.
Bonne année à toutes et à tous. A vous bien sûr Thierry.

Blandine.M



18.Posté par Thierry le 18/12/2011 21:11
A Post 17

En mon Post 16, Lire "Il n'y a que les BONS (avec un B) qui changent d'avis... parce que j'ai changé d'avis....

OUAHHH OUUUU. QUINZE femmes, ouahhh ouuuu, je vais aussi venir rejoindre ce syndicat.... Je crois entendre le chant des sirènes..... si mon Ardéchoise m'entendait ...

C'est la première fois de ma vie que je vais consulter des infos sur un syndicat. Je suis allé sur le site et je vous promets d'en prendre davantage connaissance. D'un premier abord, il est attrayant et inspire l'authenticité, etc... et formateur....

Moi, j'aime tout le monde. Je n'ai pas le temps de ne pas aimer. Mon caractère s'est forgé dans la coopération, l'équité et a été fondé au SU que le malhonnête finit toujours par tomber. Et la réussite est sur mon chemin et celui des autres en même temps.

Je regrette par conséquent de ne pouvoir, JUSTE par PRINCIPE, vous rejoindre, MAIS je me suis mis à croire plus en VOUS syndicalistes qu'aux autres syndicalistes et JUSTE en quelques échanges....

Merci et Meilleurs voeux à Blandine M. et à toutes les femmes de ce syndicat.

Vont-elles toutes me faire l'honneur d'un Post. Je rève !!!!!!!!!!

Meilleurs voeux à toutes les femmes, la plus belle création de Dieu.

19.Posté par Lapierre Daniel le 19/12/2011 06:46
Bonjour Thierry,

Je suis un lève tôt, merci de nous avoir fait l'honneur de visiter le site. Vos remarques, vos critiques seront prises en compte. Nous cherchons continuellement à l'améliorer. Dans mon parcours, j'ai eu fréquenter et à eouvrer dans les grands syndicats, je les ai trouvés assez éloignés de la problématique individuelle du salarié qui rencontre une difficulté. Le MDPS , il est vrai est un syndicat à taille humaine, ne jouant pas dans la même court que les syndicats dits"grands". Pour ce qui concerne les adhérentes, elles sont beaucoup plus nombreuses que les adhérents, si je prends comme exemple l'ARAST, le personnel féminin représentait près de 95% de l'ensemble. Cela explique peut-être cela... Mais les adhérents sont les biens venus.

Pour ma part, j'apprécie qu'en quelques posts, nous sommes arrivés à communiquer, dans un respect réciproque. Je me permettrais de vous convier (par médias interposés) aux réunions débats, suivis d'un verre de l'amitié. Rassurez-vous, il ne sera aucunement question pour vous de rejoindre nos idées.
Je suis obligé de vous quitter, le travail m'appelle.

A bientôt.

Pour le MDPS: LAPIERRRE Daniel.

20.Posté par Thierry le 19/12/2011 08:05
A Post 19

Le comble, c'est qu'étant un VRAI syndicat, vous devez rencontrer beaucoup plus de problèmes et d'ordre financier que les autres.

Que vous puissiez avoir davantage de soutien pour continuer à vous battre pour défendre les intérêts des salariés qui n'ont pas la chance d'être respectés et qui se font arnaquer.

21.Posté par Juliette CARANTA- PAVARD le 19/12/2011 20:35
Il n'y a qu'à la Réunion qu'on peut voir pareille chose, dans l'indifférence quasi générale...avec Huguette qui "milite" contre la violence faite aux femmes, avec Gilbert Aubry, un voisin, à 5 minutes à pied du "camping" qui dit, publiquement, bien sûr, qu'il "faut mettre la dignité de la personne au coeur de toutes les préoccupations" (sic) et tous les autres , bien à l'abri, en train de préparer les diverses festivités du moment... Je dis "bien à l'abri" car il pleut; beaucoup. Il y a même un "avis de fortes pluies"... Un temps idéal pour camper, c'est sûr ! Vous n'êtes pas sensibles à cette honte, vous Huguette et vous Gilbert, personnes reconnues comme étant " de grande moralité " ?? Il pleut à verse, le tonnerre gronde; elles (et il ) vont être inondés...Heureusement qu'il leur reste le recours aux pompiers....Merci à eux !


22.Posté par POTHIN le 20/12/2011 09:10
Jour de commémoration 20 décembre :
J'ai une pensée pour vous tous ,toutes travailleurs privés brutalement de vos emplois et qui campent devant le DÉPARTEMENT.
Vous subissez comme un très bon nombre d'entre nous cette violence perpétrée en silence.
Sachez que je pense à vous tous les jours et que je vous soutiens.
Tenez bon et veillez aussi à votre santé. Solidairement Suzette
.

23.Posté par assurecesarrières le 01/01/2012 12:41
C'est marrant ce Monsieur Thierry me donne vraiment l'impression d'être finalement très proche de cette affaire. On dirait qu'il essaie de nous passer un message. Je me trompe Mr le D.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales