Politique

Evolution des accords de Matignon de 2007 à 2010

Signés une première fois en 2007, renégociés trois ans plus tard, les accords de Matignon ont fait couler beaucoup d'encre jusqu'à leur ratification, hier, à l'Hôtel Matignon à Paris. Rétrospective.


Evolution des accords de Matignon de 2007 à 2010

Janvier 2007

Le protocole d’accord de Matignon est signé entre l’Etat et la Région, par Dominique de Villepin et Paul Vergès, pour le financement conjoint du tram train et de la nouvelle route du littoral. L'Etat s'engage à subventionner le projet de transport public à hauteur de 435 millions d'euros. Le reste du financement devant être assuré par l'Europe (100 millions) et la Région (350 millions).


Novembre 2009

La Région n'arrivant pas à boucler le budget, elle réclame de l'Etat une "révision du protocole de Matignon" et l'attribution, à partir de 2014, d'une aide d'environ 80 millions d'euros par an, en référence à celle allouée aux régions de métropole dans le cadre de la dotation dite TER (Transports express régionaux). L’avenir du tram train est alors menacé.


Mars 2010

Didier Robert est élu Président de la Région et annonce sa décision d’abandonner le projet du tram train "tel qu’il a été élaboré par l’équipe régionale" à laquelle il succède.


16 avril 2010

Didier Robert dit avoir obtenu la renégociation des accords de Matignon et le maintien de l'engagement de l'État.

Le nouveau président de la Région indique à la presse : "Je lui ai expliqué [au Premier Ministre] que si on restait en l'état, aucun des deux grands chantiers, le tram-train et la nouvelle route du Littoral, contenus dans les accords de Matignon, ne pourra se faire puisque l'équipe précédente n'est pas parvenue à boucler le dossier financier du tram-train, et que la route du Littoral à péage a vu son coût initial augmenté".



Un communiqué de presse de la Région précise le même jour :

Le président de la Région Réunion aurait demandé au Premier ministre "le maintien de l'enveloppe globale de l'État pour soutenir les grands chantiers avec un redéploiement des budgets Tram-train sur le renforcement des travaux de la route du Littoral, la réalisation d'un véritable TCSP pour améliorer les déplacements sur l'ensemble de l'île, la création d'un GIE Aéroport pour le développement de l'activité économique et touristique de La Réunion".


Mai 2010
La ministre de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard, en visite à La Réunion, affirme : "Pas un euro du protocole de Matignon ne sera perdu pour La Réunion". Afin d’assurer le transfert total des sommes prévues dans l’accord de 2007, "le Premier ministre s’est dit prêt à signer un avenant au protocole de Matignon d’ici juillet", signale-t-elle.


Juillet 2010
Aucune signature en vue.

Septembre et début octobre 2010
Le PCR s’interroge : "Le nouveau Protocole de Matignon est en panne. Sa signature est toujours reculée de mois en mois. La faute à qui?", peut-on lire sur le blog de Pierre Vergès.
"Après les bruits pour rien, l’échec en silence", est titré un article de Témoignages.


11 octobre 2010

La Région annonce que Didier Robert se rendra finalement à Paris, le jeudi 14, pour y signer les accords renégociés qui porteront sur :
- la nouvelle route du Littoral sécurisée et modernisée ouverte au TCSP
- le Transport Public Réunionnais (avec le TransEcoExpress),
- les plates-formes aéroportuaires de Pierrefonds et Roland Garros

La gauche reste sceptique et parle de "grosse diversion pour faire oublier les 2.000 bus promis".


14 octobre 2010
Didier Robert et François Fillon signent le nouveau protocole de Matignon dont l'enveloppe s'élève à 2,2 milliards d'euros. 

http://www.zinfos974.com/Didier-Robert-a-signe-les-nouveaux-accords-de-Matignon_a22080.html


Didier Robert, répondant aux moqueries sur l'idée des bus, dit qu'il "continue à avancer. Il s'agit d'un travail de fond et nous voulons être efficaces". Il juge par ailleurs le contenu des nouveaux accords plus réaliste que celui de 2007. "En politique, il ne s'agit pas de faire rêver, mais d'affirmer le sens d'une vraie responsabilité au regard de l'intérêt général", explique-t-il dans son discours.

http://www.zinfos974.com/Protocole-de-Matignon-2-Le-detail-des-projets_a22098.html


Au contraire, les élus communistes sont atterrés par la teneur des projets. Younouss Omarjee dénonce la remise en cause de la perspective de développement durable que comportaient les premiers accords de Matignon.

http://www.zinfos974.com/Protocole-de-Matignon-2-Un-moment-fort-pour-F-Fillon-et-un-coup-dur-pour-la-Reunion-pour-Elie-Hoarau_a22099.html


Evolution des accords de Matignon de 2007 à 2010
Vendredi 15 Octobre 2010 - 15:27
Bérengère Lefèvre
Lu 1693 fois




1.Posté par bérengère , t'aurais pas raté un épisode ? le 15/10/2010 18:33
en Janvier 2007 le protocole était de 435+100+350 = 835 millions pour le tram-train ET la route du littoral ?
bérengère , t'aurais pas raté un épisode ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales