Société

Eveil Citoyen 974 écrit aux parlementaires


Eveil Citoyen 974 écrit aux parlementaires
Eveil Citoyen 974 continue de se mobiliser. Le collectif, qui entend lutter contre les "dysfonctionnements de la justice réunionnaise", s'est rendu jeudi matin à la mairie de Saint-Denis, pour rappeler à la commune les déboires de Jamal Kada, embourbé dans une affaire de construction litigieuse depuis plusieurs années.

Jamal Kada n'a pas pu rencontrer le maire, puisque Gilbert Annette était en déplacement à Paris. Mais à vrai dire, ce n'était pas tellement l'intention de Jamal Kada: "La mairie s'attendait à une opératio coup de poing mais l'action de ce matin, c'était surtout pour leur montrer que je suis là, que je suis derrière les dossiers, que je veille".

Le collectif Eveil Citoyen 974 s'est par ailleurs rapproché d'une association métropolitaine, baptisée "Au nom du peuple", qui dénonce également les dysfonctionnements de la justice française. L'association interpelle notamment les parlementaires afin de les pousser à agir.

Eveil Citoyen 974 a donc décidé de faire de même en écrivant un courrier adressé aux 11 parlementaires de la Réunion, dans lequel ils les invite à soutenir leur action et à prendre connaissance des dossiers défendus par le collectif.

Rappelons enfin que depuis lundi, Eveil Citoyen 974 a installé un chapiteau devant le palais de justice de Saint-Denis. Week-end oblige, ce dernier devrait être démonté vendredi soir mais les membres du collectif entendent le remettre en place dès lundi prochain.
Jeudi 26 Septembre 2013 - 17:55
G.K.
Lu 565 fois




1.Posté par Bouftang le 26/09/2013 20:46
Très bonne initiative, mais j'attends de voir leur réponse ....

Il est dommage que les réunionNIAIS ne suivent pas, alors qu'ensemble, il pourrait rééquilibrer la balance de la justice en faveur du peuple. Les juges n'ont pas peur des politiques car ces juges sont à l'abri derrière le principe de la séparation des pouvoirs (qui d'ailleurs ne veut rien dire vu que les juges sont payés par l'Etat. Ce sont des fonctionnaires, mais ils abusent de ce principe). Par contre face au pouvoir souverain d'un peuple qui bougerait, alors là les juges plieraient et demanderaient des excuses. Déjà, je trouve anormal qu'un seul homme fut-il juge, puisse disposer du pouvoir souverain de juger . La Cour de cassation remplie de seuls juges a bien compris comment rejeter les pourvois. Elle prétexte que cela revient à "remettre en cause le pouvoir souverain des juges". Vous imaginez l'ampleur du pouvoir conféré aux juges? La cour de cassation dit bien "POUVOIR SOUVERAIN".C'est un pouvoir quasi divin. Sarkozy avait promis de les responsabiliser( qu'ils rendent compte de leurs actes) mais ils sont plus puissants qu'un seul fût-il président de la république. C'est lui qui sera mis au pas.

2.Posté par môvélang le 26/09/2013 21:43
""" L'association interpelle notamment les parlementaires afin de les pousser à agir. """heu! mala peur que nos élus ne soient pas si clean que çà, ils mangent à tous les râteliers,

3.Posté par Eveil citoyen974 le 28/09/2013 19:46
L'ordonnance 58-1270 pose problème au sens qu'elle comporte des dispositions contraires à l' article 16 Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen du 26 aout 1789 qui stipule que "toute société dans laquelle garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales