Politique

Européennes: La mise sous pli électorale mobilise des chômeurs

À chaque éléction, sa mise sous pli. Aujourd'hui et jusqu'au 21 mai, presque 300 chômeurs sont mobilisés par la Préfecture au gymnase Jules Reydellet, à Saint-Denis, afin de préparer un total de 11,2 millions de documents de propagande à destination d'environ 607.450 électeurs à La Réunion. Une tâche éprouvante mais qui donne un coup de pouce à ces demandeurs d'emplois.


Européennes: La mise sous pli électorale mobilise des chômeurs
A partir d'aujourd'hui, et en vue des prochaines élections européennes du 25 mai 2014, 270 chômeurs vont s'atteler à la mise sous pli de la propagande électorale. Cette opération est conduite par la Préfecture de la Réunion, qui a recruté 55 équipes de cinq demandeurs d'emplois, via des associations d'aide à l'insertion comme la BAC (Bourse d'Aides aux Chômeurs) et le CRIPE (Comité Réunionnais d'Insertion Par l'Emploi) . "Un choix tout à fait assumé", d'après le préfet, Jean-Luc Marx, qui explique que l'Etat aurait "pu privatiser ce travail ou le faire faire par ses agents".

Chaque équipe a pour mission d'ouvrir les enveloppes, y coller les étiquettes, puis y insérer les professions de foi des candidats. Du 14 au 21 mai, ces équipes devront mettre sous pli un total de 11,2 millions de documents, soit 6.681.686 circulaires et 3.664.556 bulletins. Ce travail titanesque permettra la réception des documents de campagne aux 607.426 électeurs réunionnais, mais ne semble pas décourager ces demandeurs d'emplois.

À l'image de Bernadette, qui participe à cette opération depuis sa création en 2008. Tenue de travailler pendant cinq jours de 7h à 12h puis de 13h à 18h, elle avoue qu'à la fin de la journée, "le dos fait mal". Sur sa table, et comme sur toutes celles placées dans le gymnase Jules Reydellet pour l'occasion, les cinq personnes confectionnent en moyenne de 2.800 à 3.000 enveloppes.
 
Pour chaque enveloppe mise sous pli, la table touche 16 centimes d'euros à diviser en cinq membres d'une équipe. Plus une équipe parvient à remplir d'enveloppe, plus la journée sera fructueuse. Les chômeurs mobilisés gagnent en moyenne 90 euros par jour. Un complément de revenu non-négligeable pour ces Réunionnais en situation délicate.

Le Préfet était sur place
Le Préfet était sur place

270 personnes mobilisées
270 personnes mobilisées
Vendredi 16 Mai 2014 - 13:13
Lu 761 fois




1.Posté par véridik le 16/05/2014 16:42
"Un complément de revenu non-négligeable pour ces Réunionnais en situation délicate. "

Qui sera bien entendu surement déduite de l'allocation d'aide au retour a l'emploi pour ceux qui en bénéficient , ou comment décourager la reprise du travail à temps partiel...

2.Posté par iliade974 le 16/05/2014 18:14
Et pourquoi ne pas demander aux titulaires des eternelles aides.... d'aller donner un peu de leur journées de gratteurs de ki ???
Pas de presence... diminution des alloc...

Pas logique de toucher de l'argent sans rien foutre....

3.Posté par noe le 16/05/2014 18:48
Je demande à Dieu : "Est-ce utile d'aller perdre son temps et son carburant pour aller couler un ou plusieurs bulletins de vote pour ces élections qui souvent ne servent pratiquement à rien si ce n'est de nous ennuyer à merveille chaque jour que le soleil se lève dans un ciel orangé ?"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales