Politique

Europe Écologie se lance dans les élections européennes


Europe Écologie se lance dans les élections européennes
Europe Écologie a souhaité présenter sa candidature pour l'Outre-mer ce dimanche, à l'occasion des élections européennes qui se tiendront le 25 mai prochain. Le parti a donc présenté sa liste de neuf candidats et a tracé les grandes lignes de son programme ultra-marin.

La priorité de ce programme: l'indépendance énergétique et l'autosuffisance alimentaire. "Pour nous soulager de notre dépendance aux énergies fossiles, construire un modèle énergétique innovant, respectueux de l'environnement, de nos ressources et créateurs d'emplois, les territoires d'Outre-Mer doivent mettre en œuvre la transition énergétique. Consommer et produire l'énergie autrement est un enjeu social, économique et environnemental de premier ordre. Et là encore, Nou lé kapab !", a annoncé Yvette Duchemann, tête de liste des Outre-mers.

Pour le parti, la transition énergétique occupe une place centrale: "L’Europe compte 25 millions de chômeurs. Les énergies renouvelables ont déjà créé 1 million d'emplois et pourrait en créer 1,25 million de plus d'ici 2030 si les 3 objectifs des écologistes sont suivis : 60% de baisse d'émissions de CO2, 45% d'énergies renouvelables et 40% d'efficacité énergétique d'ici 2030", explique le groupe dans un communiqué.

Dans le cadre de la campagne, l'un des objectifs majeurs d'Europe Écologie est aussi de montrer le rôle de l'Europe dans nos territoires ultra-marins et donner la parole aux territoire d'Outre-mer qui doivent "pouvoir agir au plus près des politiques européennes". Selon Yvette Duchemann, "Éducation, transports, santé, emploi, logement... : l'Europe est présente partout dans notre vie. C'est nous qui devons proposer et élire les élus qui feront les choix que nous attentons de l'Europe. Nous ne voulons pas plus d'Europe mais mieux d'Europe. L'Europe c'est nous qui la faisons d'où notre slogan Anou osi l'Europe !"

Car l'Europe n'est pas la priorité des Réunionnais au lendemain des municipales et avant les régionales, selon elle. Jean Erpeldinger, secrétaire régional EELV, en est également conscient: "C'est une campagne difficile que nous voulons dynamique, de terrain et d'actions pour illustrer notre propos par des mises en œuvres simples et courtes dans les domaines de la transition énergétique, de l'autosuffisance alimentaire, de la préservation des cultures."

Le but pour le moment: motiver les Réunionnais à voter le 25 mai.
Dimanche 13 Avril 2014 - 14:18
.
Lu 1363 fois




1.Posté par Sin 2ni dabor le 13/04/2014 16:06
Sûr en 2050 , les militants EELV seront entendus , un peu comme le film Mad Max au 20ème siècle ?

2.Posté par noe le 13/04/2014 16:22
Ces écolos-bobos sont des nantis ... et surtout aveugles !
Dans le contexte difficile pour beaucoup d'entre nous , ces écolos ne parle qu'énergie renouvelable , pollution et autres bobards sans fond et ridicule ... Nous avons besoin de croissance , de boulots pour tous ....
Dans quelques siècles si les russes ne déclenchent pas la 3e guerre mondiale , on parlera écologie mais pas maintenant !
On a autres choses à penser !

3.Posté par ROBIN DES BOIS ! le 13/04/2014 16:52
Désolé, comme Duflot, vous nous faîtes du cinéma pour un poste ! Les députés européens d'aujourd'hui n'ont aucun pouvoir ! Nous ne voulons pas de cette Europe là qui jette des milliers d'emplois, qui est asservie aux lobbies et financiers, asservie à la BCE et à l'Allemagne ! NOOOOOOOOOOON ! STOP !

Solution : L'ABSTENTION MAXIMUM !!!!!!

Ensuite, quand on aura abandonné la monnaie Unique pour passer à la monnaie COMMUNE, on pourra peut-être commencer à croire en l'Europe ! Vous nous parlez de politique, mais à Bruxelles, vous n'avez pas la main ! Les technocrates économistes décident !
Les électeurs n'y croient pas !!!!!! Débacle prévue pour ces élections ! Et pour vous aussi ! Vous êtes de doux réveurs ou de doux naîfs !

Allez faire du terrain et racontez votre projet aux chômeurs !!!!!!! COQUEMENT POU ZOT !!!!

4.Posté par Devinette le 13/04/2014 17:54
Si ils existaient vers le III siècle avant J.C, alors les mastabas et les pyramides n'existeraient pas!
Si ils existaient vers le III siècle avant J.C, alors la Grande Muraille de Chine n'existeraient pas!
Si ils existaient vers le VIII siècle avant J.C, alors Pétra n'existerait pas
Si ils existaient vers le XV siècle, alors le Machu Pichu n'existerait pas!
Si ils existaient vers le XVII siècle, alors le Taj Mahal n'existerait pas!
Si ils existaient au XXI siècle, alors la NRL (Nouvelle Route du Littoral) serait menacée!
Qui sont ils?

5.Posté par Ecolo le 13/04/2014 18:03
Déjà 35% d'énergies renouvelables aujourd'hui à La Réunion! Il faudrait vraiment que ces écolos d'opérette se souviennent qu'ils sont à La Réunion et non en Limousin! Ils sont totalement incompétents.

6.Posté par Bide Océane le 13/04/2014 18:09
Jean Erpeldinger et EELV ont mené la station balnéaire de ST PAUL dans une impasse totale : on surprotège des dangereux prédateurs au détriment des populations humaines.
Heureusement, leur gestion calamiteuse a été sanctionnée lors des dernières élections.

7.Posté par Bayoune le 13/04/2014 18:20
Robin des Bois, bravo pou sake ou la di, bann là i rève pou ginye inn ti pos pou miyé grate zot Q. Zot va abwayé la karavane Lerope va pass koté zot san war azot. LO Yvette tête de liste des Outre-mers., i fé rire amwin kan èl i di " Nou lé kapab" Solaman kan èl èk son dalon Bertrand Grondin, larive studio Réunion1ère pou prézanté é défann zot drapeau, in lespèss fanion soukoloniyal , ils ont fuit devant un représentant du LPLP qui présentait le drapo de la Réniyon, un drapo de konba é de lute. Si, si, zot lé kapab kouri kan kokeman i viyin.

8.Posté par GROMINET le 13/04/2014 18:30
Juste une petite remarque!
Les verts étaient parmis les membres de l'équipe qui ont dirigé la commune de SAINT PAUL pendant 6 ans ,leurs mesures phrares étaint la mise en place de la nourriture bio dans les cantines de la communes ,choses qui ne s'est jamais faite ,vu le prix de ces ingrédient au niveau locale et nationnal.
A MON AVI si déja il ne sont même pas capable d'imposé leurs à echelle locale et nationnale ,je n'imagine meme pas au niveau Européenne.

9.Posté par oui le 13/04/2014 19:33
L'écologie, le respect de la nature : OUI ! Mais voter pour des charlatans imbus de pouvoir qui ne servent strictement à rien : NON !

10.Posté par GROMINET le 13/04/2014 21:40
Question existantiatisme ? AVEC LA CRISE QUI NOUS TOUCHE DUREMENT peut on être écolique ?
c'est à dire manger bio (qui coute 30 % plus chère que du normale) rouler un voiture électrique (qui sont hors de prix et l'autonomie est limité) se chauffer au charbon comme en allemagne (le prix en de l'éctricité dans ce pays est plus chère de 25 % à celui de la france) .Pour info les pics de pollution qui ont toucher la france le mois dernier sont en partis des résidut des centrales à charbon des pays scandinaves et germaniques mais les écolos ont fait le silence radio sur le phénomène.
Moralité si vous vous avez les moyens et que la crise ne vous touche pas vous pouvez être ecologique.

11.Posté par eric le 14/04/2014 12:32
Jean Erpeldinger et tout ces écolos bobos et associations .....qui ont couté chers à mme bello

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales