Politique

Eugène Rousse : "La fraude électorale et l’injustice ont conduit à la création du PCR"

Le 29 mai 1958, François Coupou, 63 ans, meurt à la sortie d’un meeting électoral. Le 15 mars 1959, en pleine élection, Paul Vergès reçoit des coups. En avril 1959, Eugène Rousse, enseignant, ne peut empêcher le préfet de l’époque d’amener une de ses élèves de 17 ans, dans sa maison secondaire à Saint-Gilles…


Eugène Rousse, 81 ans, a suivi l’ascension politique de Paul Vergès de son retour à La Réunion en 1946. L’ancien enseignant, à la retraite depuis 26 ans, a été aussi un témoin privilégié lors de la création du parti communiste réunionnais les 17 et 18 mai 1959.
L’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire de La Réunion dont “Combat des Réunionnais pour la liberté” en trois opus, “a fait le choix de ceux qui se battaient” alors contre la fraude électorale à outrance.

"Il n’y avait pas vraiment de vote, Jean Perreau-Pradier qui était préfet de La Réunion du 12 juin 1956 au 2 mars 1963, décidait qui devait être élus. C’est ce représentant de l’Etat qui généralisait la fraude électorale”.

Eugène Rousse se souvient de l’élection municipale de Saint-Denis. "Le premier tour s’était déroulé le 15 mars 1959. Lors du dépouillement, 19 bureaux sur 22 mettaient un écart important entre la liste de Paul Vergès et celle sur laquelle était Gabriel Macé".
"Gabriel Macé avec l’appui des forces de l’ordre, avait fait évacuer la salle. Paul Vergès avait été frappé, il est tombé dans le caniveau. Il a été ramené chez lui dans un état semi-comateux".

François Coupou, 63 ans, n’a lui pas survécu aux coups des CRS, au sortir d’un meeting électoral. “Il est mort à l’hôpital. Le lendemain sur Radio Saint-Denis, Jean Perreau-Pradier déclarait que François Coupou était décédé d’une crise cardiaque”.
“La mauvaise conduite de ce préfet était sans limite. Un jour, il a envoyé un policier chercher une jeune fille de 17 ans dans ma classe. Il l’a emmenée dans sa résidence secondaire à Saint-Gilles. Personne n’a pu réagir”.

C’est dans ce climat de peur, de crainte de représailles, d’injustice et de fraude électorale que Paul Vergès a créé les 17 et 18 mai 1959, le parti communiste réunionnais. "La création du PCR répondait à un besoin de justice".
Ainsi deux ans après Aimé Césaire, fondateur du parti progressiste martiniquais (septembre 1957), et un an après la naissance du parti communiste guadeloupéen (mars 1958), Paul Vergès se donnait les moyens de ses ambitions politiques…
Jeudi 7 Mai 2009 - 16:49
Jismy Ramoudou
Lu 1928 fois




1.Posté par curebien le 07/05/2009 17:03
Présenté sous cet angle, PV passe pour un honnete homme, avec de bonne intentions....

Vu ce qui ressort de ces agissements aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup de différence entre le préfet de l'époque et lui.

2.Posté par un réunionnais pas con le 07/05/2009 17:15
La fraude électorale et l'injustice ont conduit à la création du PCR. Soit.
Q1: qu'est-ce qui a conduit à l'assasinat d'Alexis de Villeneuve?
Q2: qu'est-ce qui a conduit à la transformation du parti communiste réunionnais en parti capitaliste réunionnais?
Q3: qu'est-ce qui a transformé un parti du peuple en un parti familial à vocation de rentier?

3.Posté par darkalliance le 07/05/2009 17:46
Les fraudes généralisées et constantes ; les magouilles, les copinages et le cynisme de la lignée Pharaonique concurrent à la chute imminente du PCR.

4.Posté par Gérard Maillot le 07/05/2009 18:28
Les "cocos" sont inutiles!
Je ne veux blesser personne...

5.Posté par etjosedire le 07/05/2009 18:41
Après Eugène le plumitif, voilà Eugéne Père La pudeur indigne !

Il noirçit la fonction préfectorale, surement pour faire apparaître le gris vergésien en blanc.

Eugène est condamnable pour non assistance à personne en danger. De plus il se prétend enseignant "responsable".

Cette élève aurait dû porter plainte contre Eugène. Mais j'ai idée qu'elle a apprécié le séjour. Dommage que la Pravda locale ne s'en est pas fait l'écho de ce qu'Eugène, le réécrivain de l'histoire communiste, tente de nous faire avaler aujourd'hui comme une vérité intangible. Il n'y aurait il pas moyen de poursuivre Engène encore aujour'hui, car sa faute est elle prescriptible ?

Prends tes cachets Eugéne et va faire dodo.

6.Posté par grosse nouille calibre 12 le 07/05/2009 20:38
Réponses au post2
Q1= un réunionnais pas con...et prêt à tout pour réussir, même le meurtre...
Q2= un réunionnais pas con...et pressé d'asseoir son pouvoir par tous les moyens...légaux cette fois ci.
Q3= un réunionnais pas con...qui, lui aussi, pensent à ses enfants...ce qui est normal...

7.Posté par Pierre le 07/05/2009 22:01
Il n'y a pas que des conneries dans les propos de l'Eugène ...
Pourtant il est attaqué de toutes parts.
Le point commun entre cradeau-cradier et la verge ?
Ben ... tout !!!
C'est du pareil au même !!!

8.Posté par Bayoune le 07/05/2009 23:24
"François Coupou, 63 ans, n’a lui pas survécu aux coups des CRS, au sortir d’un meeting électoral." Des vieux camarades prétendent le contraire. A la fin du meeting, quand les CRS ont fait leur apparition dan le quartier; les quelques militants et courtisans du Pot Pol ont pris la poudre d'escampette pourhassés par " les casse en fer"de l'époque. François Coupou qui passait par hasard, ne se sentait pas concerné par la débandade générale, il faisait tranquillement son chemin quand il a été sauvagement matraqué par les casse en fer, laissé pratiquement pour mort, il décèdera le lendemain. Il semblerait qu'il n'avait rien à voir avec le meeting. D'alleurs, il n'y que 4 ou 5 ans qu'un premier hommage a été rendu à François Coupou sur les lieux de son assassinat, par.... non pas par le Pcr, mais son neveu et quelques amis de la famille La grappe PcR s'est jointe derrière pour faire bien, sà i yapèl sà la rékupérasiyon, konm zot na labitude. Bann PcR i arkupère lo mort, mé sak lé vivant zot i brile, i eskomini ,Bruny, Daniel, Gervais, Baptiste, Serge et les nombreux zot ke mi oubliy la finn pass lot koté. Rousse, l'historien du Parti, lé vré, sé inpé lo toutou, li fé là ou i di ali i fo fé, mi tire touzour mon pié kan mon siyin i sar pisé.

9.Posté par Réality le 08/05/2009 09:51
Encore un peut on y croiyait. Le PCR c'est le partie qui lutte contre les fraudes électorale et l'injustice.Laisser moi rire, le PCR c'est le partie le plus fraudeur, le plus voleur et le plus manipulateur qui exsiste et ils ne jure que par les fraude pour atteindre leur objectif, et ont veux encore nous faire croire encore, que c'est le meilleur partie, OUI enfin compte le meilleur en fraude sens aucun doute.
Ceux congrés c'est le dernier tournant du PCR car le Kréol les pi Kouyion.
Mieux vot la fin du PCR et la vie des Réunionais et la vie politique Réunionaise ne ceux portera que mieux.

10.Posté par viencherché le 08/05/2009 12:02
alexis de villeneuve était un gros blanc qui ne servait que les blancs !

11.Posté par HENRI le 08/05/2009 12:10
Eugéne combien verge la donne a ou , pou raconte un merde pareil?

12.Posté par curebien le 08/05/2009 16:09
10. Posté par viencherché le 08/05/2009 12:02

Et ça justifie sa fin tragique?

13.Posté par thierry le 08/05/2009 19:35
Paul Vergès avait été frappé, il est tombé dans le caniveau. Il a été ramené chez lui dans un état semi-comateux".

Il en est sorti de son coma popaul???
parce quand par malheur je le vois à la télé, il donne l'impression d'avoir 2 de tension et de naviguer entre deux vins !

14.Posté par coco le 08/05/2009 22:57


n'importe quoi le pvr a été crée pour diffuser des idées communistes à l'époque de la guerre froide
et par pour autres chose
cet historien devrait il prendre sa retraite?

15.Posté par cris974 le 11/05/2009 10:47
E. ROUSSE est frappé d'amnésie ou a une mémoire très sélective en oubliant le meurtre d'Alexis de Villeneuve, en oubliant qui bourrait les urnes à ST Louis, qui faisait disparaitre les urnes entre La Rivière et St Louis, pourtant escortées de militaires................a-t-il oublié son "fricotage" aux Filaos à St Gilles........avec le futur secrétaire du RPR ........pour faire virer A.P.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales