Faits-divers

Etoile-de-David contre main-de-Fatma :le râlé-poussé finit dans le port


Saint-Pierre, 30 juin 2013, la nuit, sur le front-de-mer. Elle est juive et lui de confession musulmane. Leurs routes se sont croisées, hélas, et cela se termina par une chute dans le bassin de radoub après des insultes à caractère raciste ou religieux sur fond d’imprégnation alcoolique des deux côtés. Une histoire stupide de chez couillon…

Les conséquences resteront très graves pour la victime… tandis que le "coupable" ne vaut guère mieux. Quant au fond de l’affaire, il reste nimbé de mystère car les débats n’ont guère permis d’éclairer les véritables circonstances de ce qui aurait pu être encore plus grave… ou totalement évité, avec un minimum de bonne volonté de part et d’autre !

La nuit est avancée lorsque Justine sort de boîte, passablement imbibée : elle a fêté ses 19 ans avec 5 vodkas. Nouredine sort aussi de boîte et n’a rien fêté mais a quand même sifflé 4 whiskies. Si c’est une histoire de religion, je veux qu’on m’explique !

Toujours est-il qu’il remarque l’étoile-de-David accrochée au cou de la belle et la salue d’un retentissant "Salut cousine !"

La jeune femme, déclarée "véhémente et prompte à s’emporter" selon ses amis, réplique par une série de noms d’oiseaux. A la barre, elle admet l’avoir traité de "fils de pute" mais nie toute parole raciste.

Lui aussi : "Je ne suis pas raciste. J’ai deux enfants avec une femme juive. Je suis allé plusieurs fois en Israël… "

Tout dégénère lorsqu’il s’approche d’elle pour lui demander les raisons de sa vindicte. Elle prétend qu’il l’a bousculée ; lui dit que "c’est elle qui a commencé à m’assaisonner à coups de sac à main en me traitant d’Arabe et en me disant d’aller veiller mes cabris. Avec tout ce qui se passe en ce moment, je précise encore que je ne suis pas raciste. Pas envie d’en prendre plein la gu… !"

Dans une confusion totale et des déclarations contradictoires, la jeune femme bascule dans le bassin de radoub… et se pète une vertèbre. Lui, qui se prétend titulaire d’un diplôme de secouriste, s’en va au volant de sa voiture alors qu’il n’a pas le permis. Il laisse à un de ses amis le soin d’appeler les secours et téléphonera plus tard pour prendre des nouvelles de la jeune femme.

Il est à noter que les témoins confirmeront plutôt les déclarations de la jeune victime.

La jeune femme touchée à la colonne vertébrale

Le bâtonnier Georges-André Hoareau, pour la partie civile, mettra en avant le fait que le contexte de cette histoire stupide est aussi important que ses conséquences : "On a le droit, à La Réunion, de porter une étoile-de-David, n’en déplaise à quelque ayatollah que ce soit ! Si elle boit c’est son problème. Toujours est-il que cette jeune femme a dû renoncer à son rêve de devenir hôtesse de l’air en raison de sa colonne vertébrale bousillée. Et il n’a même pas le courage de reconnaître ses actes !"

Remettant les choses à leur place, la substitut a rappelé que Nouredine comparaissait pour violences et conduite sans permis et rien d’autre ! "Il a admis que sa victime, si elle est tombée toute seule, a eu peur sans doute. Précisons alors que la notion de violence ne suppose pas forcément qu’il y ait contact". Et de réclamer un an avec sursis assorti des interdictions diverses et habituelles en un tel cas.

Me Saint-Bertin, pour la défense, a rappelé le contexte très alcoolisé ce soir-là :

"Sous l’emprise de l’alcool, on n’apprécie pas forcément ce que l’on dit. En face, nous avons une jeune femme qui s’emporte vite, qui s’énerve. On n’a jamais dénoncé une volonté de nuire du côté de mon client. Il est resté 48 heures dans une garde à vue des plus douteuses, où des choses très dures ont été dites à son encontre. Il s’en est si mal remis qu’il est aujourd’hui en chute libre car cet engrenage l’a vidé. Il est malade, il ne dort plus, ce qui l’a conduit aux portes de l’épilepsie à 40 ans".

C’était l’explication de ce bras en écharpe qui n’était absolument pas « du cinéma » comme certains murmures dans la salle ont pu le suggérer. Nouredine ne travaille plus en raison de sa santé et on se demande bien comment il pourra payer les compensations réclamées par la CGSS et la partie civile.

Jugement le 24 février.
Mardi 17 Février 2015 - 17:14
Jules Bénard
Lu 2435 fois




1.Posté par Nazir BAIYANTE le 17/02/2015 18:22
Deux couillons qui bataillent sur fond de religions alors qu'aucun des deux ne respectent visiblement vu qu'ils étaient alcolisés... Par contre le titre de l'artcle, petite précision: la main de fatma n'a absolument ien à voir avec l'islam et c'est interdit de porter ce genre d'objet.

2.Posté par noe le 17/02/2015 18:43
C'est pire qu'une guerre de religion !

3.Posté par Jules Bénard le 17/02/2015 19:17
à Nazir : je vous remercie, monsieur, pour votre précision. J'accepte toujours qu'on rectifie mes erreurs. Si je peux abuser de votre amabilité : quelle est la signification de la main-de-Fatma ? Je vous remercie par avance.

4.Posté par Nazir BAIYANTE le 17/02/2015 19:43
La main de fatma est une innovation... difficile a expliquer pour moi je vais tout de même essayer.

Les gens qui porte ces petits talisman le font en pensant que cela les protège de la sorcellerie , mauvais oeil, malchance etc...

Hors l'islam interdit ce genre de choses car seul le musulman est censé demander protection à Dieu uniquement et à lui seul contre ce genre de maux. Se protéger avec ce genre d'objets est même un péché majeur car considéré comme si on donnait un associé à Dieu qui est capable de protégé.

Je ne sais pas si j'ai bien expliqué. Et c'est interdit pour une deuxième raison: les innovations dans la religion sont interdites en islam, cette main de fatma n'existant pas dans le coran ou dans tout ce que le prophète a enseigné, cela montre que c'est arrivé plus tard et basé sur rien.

Bref voilà pour tout ça.
En tuo cas dommage que ce genre de faits divers se passent aussi sur notre île...

5.Posté par joevany le 17/02/2015 21:01 (depuis mobile)
Plus de précisions nazir car nous ignorant on voudrais bien savoir plus le sur symbole main de fatma et celui de touche pas à mon pote .

6.Posté par L'Ardéchoise le 17/02/2015 21:16
Petites précisions :
- la main de Fatma est antérieure à l'Islam
- sunnites et chiites n'ont pas la même interprétation de cette amulette (pour d'aucuns, les 5 doigts représentent le 5 piliers de l'Islam)
- au Maghreb, musulmans aussi bien que juifs portent ce "bijou"...
Hélas, cela nos ramène toujours à la même chose : les différences de perception et d'analyse du Coran.

Jules, contente de vous retrouver !
..............................................................

7.Posté par KLD le 17/02/2015 21:17
Cham ,Sem et Japhet ............ Noé qu'as tu fait de tes fils ?

8.Posté par môvélang le 17/02/2015 21:18
les juifs ramènent tout à l’antisémitisme, l'arme fatale!, s'il se tape sur les doigts en enfonçant un clou, ils sont capable de porter plainte contre le marteau!

9.Posté par Jules Bénard le 17/02/2015 21:30
à Nazir : je vous remercie.

10.Posté par Nazir BAIYANTE le 17/02/2015 21:49
@ l'ardéchoise : je ne connais rien sur les chiites donc je ne parle que du sunnisme... et certes il est vrai que dans les pays du maghreb beaucoup le porte, mais cela reste complètement interdit :) l'islam est une chose, ce que font les gens dans caques pays en ai une autre... il existe de nombreuse source toute concordante concernant le fait que cela est interdit. maintenant chacun fait ce qu'il veut ;)
D'ailleurs je viens de passer 1 mois et demi dans les pays du maghreb, et je peux dire que j'y ai vu beaucoup de choses provenant de musulmans qui sont contraire à l'islam! tout simplement par habitude, coutume du pays etc... et d'ailleurs beaucoup de maghrebins que j'ai rencontré étaient d'accord avec moi te ont pointé du doigts l'attachement plus fort aux coutumes ancestrales plutôt qu'à l'islam sur certains point.

on ne pratique pas l'islam e imitant un peuple arabe mais en suivant ce u'il est demandé dans l'islam même c'est tout

Sur le fait que c'est antérieure à l'islam, mea culpa, mais ce n'est pas un argument valide concernant son acceptation dans l'islam.

11.Posté par ISabelle le 17/02/2015 21:51
On en a plein le c..de vos histoires de religion. Chacun sa religion et foutez la paix aux autres. Vous ne pourriez pas un peu vous respecter les uns les autres ? Qu'est ce que ça peut faire que l'un croie en Allah et l'autre en je ne sais qui ?

12.Posté par dale gribble le 17/02/2015 21:56
Si c’est une histoire de religion, je veux qu’on m’explique !

excellent! :-)

13.Posté par Jules Bénard le 17/02/2015 22:32
à l'Ardéchoise : merci pour ta sympathie. Mi bouge encore.

14.Posté par Logique le 18/02/2015 01:51
10.Posté par Nazir BAIYANTE le 17/02/2015 21:49

Quel dommage qu'il y ait mille façon contradictoires d'interpréter les textes de l'Islam (tout comme la plupart des autres textes religieux), mais comme chaque tenant d'une interprétation est persuadé qu'il suit la bonne, on a pas finit de compter les blessés et les morts...

Un peu de recul et de compassion est indispensable à la vie en paix et au bonheur des peuples, ce qui devrait être une priorité pour toute personne se prétendant croyante.

15.Posté par th le 18/02/2015 08:02 (depuis mobile)
2Baiseur rack la bataille qu est ce que la religion a avoir la dedans arette rode la lente dans la tête la point le poux

16.Posté par Jules Bénard le 18/02/2015 10:26
à posté 14 LOGIQUE : nous sommes bien d'accord.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales