Politique

Etats généraux : Une réunion publique sur le pouvoir d'achat

La réunion publique sur le thème "prix, circuits de distribution et pouvoir d'achat" s'est déroulée en présence d'acteurs institutionnels et sociaux, tels que des membres de chambres consulaires et d'associations de consommateurs qui étaient invités. Ils étaient unanimes pour dire que la séance était trop courte pour évoquer l'ensemble des revendications pour une plus grande transparence de la formation des prix et l'amélioration du pouvoir d'achat.


"La réunion était houleuse mais forte intéressante" a déclaré Jean-Yves Rochaux, président de l'atelier sur le thème "prix, circuits de distribution et pouvoir d'achat" qui a eu lieu toute la journée à la salle de conférence Michel Geneveaux, à la faculté du Moufia. Matin et après-midi, se sont succédées dans la salle une trentaine de personnes, dont la moitié invitée... 

Les participants ont, entre autre, souligné le trop petit nombre de centrale d'achat à la Réunion. Qu'il n' y ait que quatre centrales d'achat "favorise une entente au niveau des prix" a fait remarquer Henri Grondin, vice-président du Collectif contre les abus bancaires. "Il faut déjà que les 62 revendications qui font l'objet de la plateforme revendicative du COSPAR soient  prises en compte avant d'aller plus loin, sinon à quoi servent les États généraux ?" n'a pas hésité à demander Brigitte Mallet, porte-parole de l'association Agir Pou Nout Tout.

Henri Grondin aura pris la parole plus d'une fois, et sur des sujets divers. Il a notamment suggéré la gratuité des transports pour les étudiants et les personnes âgées. "Il serait bien que la Réunion ait aussi sa compagnie régionale de transport, comme pour les îles du Pacifique. Il faudrait également reconsidéré les tarifs d'EDF car il y a de l'abus. Ils ont augmenté de 2% l'année dernière et de 4% cette année, c'est scandaleux", s'est-il insurgé. Avant d'ajouter : "les Etats généraux, c'est du pipeau", remettant en cause le temps des réunions, trop court à son goût pour pouvoir débattre de tous les points problématiques qui entravent le pouvoir d'achat des Réunionnais.

Florence Rataud, rapporteuse de l'atelier et porte-parole de la grande distribution, a précisé qu'elle mettrait l'ensemble des propositions faites lors de cette réunion en ligne sur le site des États généraux.
Mardi 19 Mai 2009 - 19:48
Karine Maillot
Lu 1150 fois




1.Posté par soliste le 19/05/2009 21:52
Personne pour inroniser sur le peu de présent dans la salle? Ils semblent encore moins nombreux que lors de l'atelier culture pourtant...

2.Posté par FAIVRE DANIEL le 20/05/2009 08:14
Je n'ais eu que très peut la parole sa montre bien le mépris que les états Généraux ont pour
les personnes agées, les plus pauvres retraités avec un espace de parole restraint, les Rapporteurs
ont eu plus de temp de parole que les acteurs, je précise que c'est L' EURO qui est responsable
de la vie chère a la réunion, de la perte de pouvoir d'achat des plus pauvres retraité, chomeur,
SMICAR, les excluts, tous les pauvres sont plus pauvres et les plus riches ont doublé leur fortune,
70% des patrons, et artisants sont des voleur, a qui le gouvernement vat encore faire des cadeaux.

3.Posté par Franck ROBERT le 20/05/2009 09:26
Je propose quand une entreprise fait de bénéfice, qu'on lui interdit d'augmenter ses prix de vente de ses produits.
A quoi sert d'augmenter si elle gagne de l'argent ? On augmente quand on perd parce qu'on s'est trompé sur le prix de revient !

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/05/2009 00:56
oula franck robert..rire...! développe un peu ton propos, sinon, tu risques de passer pour ce que tu es loin d'être !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales