Politique

États généraux : Le thème de la Santé "grand absent" des ateliers

Les professionnels de la santé affichent leur "désemparement" face aux États généraux. Ils déplorent que le thème de la Santé, pourtant essentiel, ne figure aucunement dans les ateliers retenus.
Parallèlement, se tiennent les États généraux de la Bioéthique au Tampon et à Saint-Denis, Zinfos interroge un professionnel de santé, Roger Camatchy, pour connaître son sentiment sur cette actualité.


États généraux : Le thème de la Santé "grand absent" des ateliers
Après tout le remue-ménage "social" qui a secoué la Réunion au mois de mars dernier et tout le battage médiatique autour de l'organisation des États généraux de l'Outre-mer, les professionnels de santé se sentent un peu laissés pour compte et déplorent l'absence du thème de la Santé au programme des ateliers retenus.

Zinfos a interrogé Serge Camatchy, président de la CFTC Santé de Saint-Denis et porte-parole départemental de la CFTC Santé Réunion-Mayotte.

"On verse 100 millions d'euros dans la MCUR, cette même somme de 100 millions pourrait créer 10.000 emplois"

Le syndicaliste ne cache pas son désemparement quant à la mise en place de ces États généraux. "Je suis très déçu de la tournure des événements" poursuit Serge Camatchy. Il convient selon lui, "de parler des lacunes existants dans le milieu (...) Les États généraux soulèvent par ailleurs des questionnements sur la culture, les lieux de mémoire, on parle de 100 millions d'euros injectés dans la Maison des Civilisations (...) Avec la même somme, on pourrait créer 10.000 emplois dans de la monde de la santé d'ici 2015".
 
Selon Serge Camatchy, il aurait été judicieux de consulter la population à propos des thèmes sur lesquels elle aurait souhaité débattre véritablement, "la santé aurait forcément été sur la liste". Huit thèmes ont été retenus puis "imposés", explique-t-il.    

Les États généraux de la bioéthique cette semaine

Les États généraux de la bioéthique s'ouvrent eux cette semaine. Cinq débats publics sont prévus concernant les questions éthiques que soulèvent les progrès scientifiques, notamment dans les domaines de la génétique et de la procréation. Sujets, enjeux, risques seront largement exposés au cours de ces débats publics en présence de différents intervenants.
En revanche, les "réflexions de bases" pour pallier au manque de personnel dans les hôpitaux par exemple, ne seront pas abordés regrette l'interviewé.
 
"On parle des progrès de la recherche mais rien concernant les effectifs (...) C'est mettre la charrue avant les bœufs" déplore Serge Camatchy. Il est important de faire des réunions sur la Recherche, le progrès, les avancées scientifiques... Mais "il faut passer à l'action maintenant" (...) à quand des conférences et des vrais débats sur le manque de personnel dans le milieu hospitalier par exemple?".
 
Retrouvez ci-dessous l'interview, en deux parties, de Serge Camatchy qui s'exprime tout d'abord sur l'absence du thème de la Santé aux EGDOM puis sur les États généraux de la bioéthique. 

serge_camatchy.mp3 Serge Camatchy.mp3  (2.81 Mo)


Lundi 25 Mai 2009 - 15:13
Magali Payet
Lu 1115 fois




1.Posté par boyer le 25/05/2009 16:20
Soutenez l'hopital de St Paul
et signez la petition.

http://www.hopitalstpaul2012.com

2.Posté par thierry le 25/05/2009 16:30
100 millions d'euros créeraient 10 000 emplois !!!
magique, non ? pour les explications, faudra repasser...

quant aux belges, espagnoles qui viennent bosser ici...c'est surtout en clinique, et c'est parce qu'on va les chercher ! la pénurie d'infirmières Pei se résorbe très lentement, malgré un accueil important des centres formation IFSI en métropole des étudiants recalés au concours local.

Pour ce qui est du manque de personnel dans les hôpitaux, c'est un problème national, non spécifique aux DOM.

3.Posté par jina le 25/05/2009 18:13
mr camatchy avec le senateur-legines en 30 ans et plus vous avez fait de st andré une ville deguelasse et aujourd'hui vous venez dire des trucs sur verges qui est pareil que vous pognon ,copinage ...faites le menage et ouste emenez avec vous elie hoareau, les dindar les gino bon vent adieu comptez sur moi pour votez

4.Posté par FAIVRE DANIEL st leu le 25/05/2009 19:01
La santé notre président il connait pas, il ont déja laisser mourir plusieurs milliers de personnes
agées en FRANCE, lord de la canicule, ils ont refait la mème erreur a la REUNION, avec le CHIK,
RESPONSABLE mais pas coupable, il laise des personne agés mourir sans soins,depuis qu'il ont
suprimé la vraie Sésurité sociale, il faut payé le faut déficit de la sécu, c'est des iresponsables
pas capable, des franchises Médicales, pour engraisé, le conseil d'administration de la sécu.
Le manque de Medecin spécialiste attendez plusieurs mois, il s'en foute.
Raz le bol

5.Posté par Gunnar le 25/05/2009 23:04
Désemparement ? Joli...

6.Posté par PAS DUPES le 26/05/2009 14:15
qui parle? Le syndicaliste? Le politique candidat aux régionales? Le professionnel de santé?
non! un opportuniste démago qui soutient les directeurs et qui fait semblant d'etre avec les salariés bref... lamentable

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales