Politique

Etats généraux : Grande réunion publique avec Patrick Karam à Paris

La première grande réunion de consultation des États généraux de l’Outre-mer dans l’Hexagone s’est tenue hier soir à Paris. Si elle a permis de faire le point sur l’avancée des travaux de chaque groupe de travail, son but était surtout de recueillir les réactions et idées du public vis-à-vis des premières propositions qui en ont émergé. Message apparemment bien reçu : l’amphithéâtre Foch de l’Ecole Militaire a fait salle comble et les questions et remarques des auditeurs ont été nombreuses.


Etats généraux : Grande réunion publique avec Patrick Karam à Paris
C’est avec du retard mais devant une salle bien remplie que Patrick Karam a ouvert cette grande réunion publique des Etats généraux de l’Outre-mer dans l’Hexagone. Après un discours sur la "Dépraction", le délégué interministériel a laissé chacun des rapporteurs des 12 groupes de travail présenter ses travaux. Malgré des temps de parole largement dépassés par la plupart d’entre eux, le public a pu échanger assez longuement. Trop longuement selon certains, pas assez encore pour d’autres. Toujours est-il que ce débat de près de 3 heures a permis de faire ressortir inquiétudes et espoirs sur des thèmes très variés.

Débats sur la surrémunération et l'Octroi de mer


Ainsi, en matière d’économie, ont été abordées les questions du pouvoir d’achat et de la formation des prix, véritables préoccupations dans tous les territoires d’Outre-mer. "Il va falloir dévoiler la vérité sur les prix et déceler les prix véritables", a annoncé Guy Numa, rapporteur de l'atelier sur le pouvoir d'achat. La légitimité de la surrémunération des fonctionnaires et l’utilité réelle de l’Octroi de mer ont également été soulevées.

En outre, à la question d’un auditeur de savoir pourquoi on avait supprimé la loi Girardin, il a été répondu que trop de dérives en avaient résulté et que la LODEOM allait mettre en place un nouveau système de défiscalisation. Enfin, monsieur Christian de Lauzainghein, rapporteur de l'atelier production locale, n’a pas hésité à rappeler que si l’on souhaitait plus de créations d’entreprises il fallait d’abord sortir d’un certain esprit d’assistanat.

Karam favorable à des quotas dans les médias


En matière d’Identité et de mémoire, la langue créole a été évoquée mais aussi l’histoire des DOM et particulièrement l’esclavage. Sur ce dernier point, les rapporteurs concernés ont affirmé qu’ils travailleraient dans le sens d’une application de l’article 3 de la loi Taubira, destiné à reconnaître l’esclavage comme un crime contre l’Humanité.

Concernant la culture l’idée serait, entre autres, d’imposer des quotas à la radio et à la télévision afin que ces médias reflètent la diversité de la société française. Patrick Karam n’est pas contre cette proposition qu’il soutiendra si elle doit s’avérer nécessaire.

Un atelier écologie ?

Pour ce qui est du développement durable et de la pollution, les rapporteurs ont fait part de nombreux projets, notamment en termes d’énergies renouvelables. Michèle Maillet, ancienne présentatrice et écrivain, est intervenue en s’insurgeant contre toute la saleté qu’elle pouvait voir en Martinique et a proposé que soit créé un atelier spécial sur cette problématique.

Enfin, lorsque les questions devenaient très techniques, Patrick Karam invitait les intervenants à apporter leur contribution en se rapprochant des groupes de travail, voire en les intégrant.

La réunion a été clôturée par un discours d’Yves Jégo rappelant que rien n’était encore joué dans les États généraux et qu’il était préférable de confronter les idées plutôt que les hommes. Il a insisté pour que la société se mette en mouvement et remercié les rapporteurs qui "font de la politique car participent à la vie de la Cité".

Une large majorité d'hommes et d'Antillais

Toutefois cette réunion n’est qu’une phase du processus des États généraux et pose des questions de fond. Un auditeur s’est ainsi demandé comment on pouvait débattre dans un même élan de l’avenir de territoires pourtant si différents les uns les autres. Une auditrice s’est agacée quant à elle de ne voir quasiment que des hommes sur l’estrade et derrière les micros.

Par ailleurs, il n’aura échappé à personne que ce sont les Antilles qui étaient majoritairement représentées hier soir. Les prochaines semaines nous apporteront peut-être des éléments de réponse à travers les autres réunions de consultation que se dérouleront en province. La remise de la synthèse des travaux est fixée pour la fin juillet.

Etats généraux : Grande réunion publique avec Patrick Karam à Paris

Etats généraux : Grande réunion publique avec Patrick Karam à Paris

Etats généraux : Grande réunion publique avec Patrick Karam à Paris

Etats généraux : Grande réunion publique avec Patrick Karam à Paris

Etats généraux : Grande réunion publique avec Patrick Karam à Paris
Mercredi 10 Juin 2009 - 17:29
Bérengère Lefèvre
Lu 2331 fois




1.Posté par papapio le 10/06/2009 20:18
Patrick CARAM Saisi directement et personnellement sur le Massacre Sociale et Judiciaire Enfants et leurs Pères ne nous a jamais rendu, NON PLUS, de réponse...
Nous vous confirmons ici (comme beaucoup ont pu le lire déjà en réaction, + Accusé Réception transmis à Z'Infos 974) que le groupe sur l'Egalité des Chances à bien été saisi de ce dossier aussi, depuis le 04/06/09 06:46, et nous renvoi accusé de Réception M. ROCHDI le 09/06/09 13:28...
SANS SUJET TABOU cette fois ci malgré les lois voées et bafouées depuis 15 ans,
est-ce enfin notre chance avec nos Enfants ?


http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/ouvrir-lecole-tous-sans-discrimination
http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/renforcer-la-politique-de-la-petite-enfance

Remarque: 66% des Français mécontents de leur Justice SANS AUCUN SUJET S'Y RAPPORTANT ? sans allusions aux Dysfonctionnements ou abus connus, est-ce possible ?

2.Posté par pimanzoizo le 10/06/2009 21:52
oté!le ZEGO lé en train essaye décolle un restant bonbon piment dans in dent carriée ??

3.Posté par Réunion où es tu le 11/06/2009 09:09
Je ne suis pas anti antillais, ayant moi même des cousins et cousines d'origine antillaise. Mais ce que je constate c'est que :

- Aucun média ne nous a parlé de cette "grande" manifestation parisienne des Etats Généraux,
- Il semblerait qu'aucun Réunionnais n'est présent sur l'estrade,
- Ces états généraux ne sont qu'une mascarade car toutes les décisions qui en sortiront ne seront mises en oeuvre que si l'agité de l'Elysée en donne l'autorisation
- KARAM, antillais je suppose et grand ami de l’agité dirige toutes les réunions concernant les DOM et à tendance à favoriser ses origines ce quin'est pas normal à ce niveau (à voir les photos de l'estrade).

Ce qui revient à dire que nous Réunionnais, malgré les promesses de JEGO, nous sommes toujours écartés par le pouvoir quand il s'agit de parler de l'avenir de notre département. C'est vrai que pour les présidentielles, notre département avait une couleur rose, couleur peu ou pas appréciée par le despote qui nous le fait et fera payer jusqu'à la fin de son mandat qui j'ose espérer ne sera pas renouvelé par la population. Mais là encore : mystère et perplexité suite aux résultas des Européennes !!!

4.Posté par valérie le 11/06/2009 14:47
IL faut être très mal renseigné pour dire qu'il n'ya pas de réunionnais !
Je participe à ces réunions et je peux vous dire qu'ils sont nombreux
Ce jour la, Gilbert Paris, Mémona Hintermann Affejee, Michel Lauret, Jean-Claude Judith de Salins ont été mis à l'honneur, mais il y en a bien d'autres..
Lydie Condapanaiken-duriez, François Durpaire, Laurent Monjole, Isabelle Saingainy ...
Peut-être il faut vérifier avant de critiquer ....

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/06/2009 18:20
alors que sur le site, il faut s'enregistrer, communiquer son adresse email...aucun email pour avertir de la réunion..si on ne se connecte pas tous les jours pour guéter un horaire public...on ne peut pas être au courant..mal foutu je l'avais dit !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales