Société

État civil réunionnais de 1704-1907: Les archives nationales mettent en ligne un trésor historique


Capture d'écran du site ANOM / Extrait d'un acte d'affranchissement réalisé à Saint-Denis et datant de 1797
Capture d'écran du site ANOM / Extrait d'un acte d'affranchissement réalisé à Saint-Denis et datant de 1797
Dans une récente mise à jour de son site internet, les Archives nationales d'outre-Mer (ANOM) viennent de mettre en ligne depuis la mi-août les registres paroissiaux et d'état civil de la Réunion, rapporte la revue française de généalogie. Un véritable trésor historique désormais à portée de main.

Les ANOM kézaco ? Il s'agit des archives nationales d'outre-mer dont la mission principale est la conservation des archives de l'expansion coloniale. "Héritier de trois siècles d’histoire, les archives conservent deux grands ensembles au passé administratif et archivistique différent : d’une part les archives des ministères qui furent chargés du XVIIe au XXe siècle de l’empire colonial français, d’autre part les archives transférées des anciennes colonies et de l’Algérie lors de leur indépendance (…). Le Centre conserve aujourd’hui 38 kilomètres d’archives et accueille chaque année plus de 2000 lecteurs", expliquent les ANOM sur son site internet.

Jusque là, les états civils des départements de la Réunion et de Mayotte n'étaient pas consultables en ligne. Ceci est désormais réparé. Lors de sa dernière mise à jour récente, le site propose aux visiteurs de consulter les fiches d'état civil et les registres paroissiaux numérisés de 1704 à 1907, un pan entier de l'histoire de La Réunion.

Des recherches par commune, par acte et par date

"Créé en 1776 par un édit royal, le dépôt des papiers publics des colonies, plus communément appelé DPPC, était chargé de conserver au niveau de l’administration centrale sous forme de copies les actes les plus importants rédigés dans les colonies, pouvant garantir les droits des personnes et la sûreté de l’État. C'est pourquoi les Archives nationales d'outre-mer conservent le troisième exemplaire des registres paroissiaux et d'état civil dressés dans les anciennes colonies", précisent les ANOM.

Les curieux pourront rechercher par commune et par date, les actes de naissance, de décès, de jugement, d'affranchissement ou encore de reconnaissance. Classés par date et par commune, ces actes sont consultables très facilement. Reste que le site connaît quelques difficultés techniques. Pour consulter en toute tranquillité le site des archives nationales, il est conseillé d'avoir toutes ses mises à jour nécessaires sous Java; le site étant un peu capricieux notamment pour les possesseurs de Mac utilisant Chrome.

Passé ce détail technique, les archives proposées plongent le lecteur dans le passé historique de notre île, appelée tour à tour Ile Bourbon, Ile Bonaparte et Ile de la Réunion...

Pour consulter les archives, rendez-vous ici : Archives nationales d'outre-mer
Mardi 20 Août 2013 - 11:47
Lu 9711 fois




1.Posté par noe le 20/08/2013 16:58
Bof ! c'est incomplet ...je ne trouve traces de mes ancêtres arrivés en 1802 ...

2.Posté par Tonton le 20/08/2013 18:57
Un marsien??? Ou est-ce-ue Noé a été adopté??

3.Posté par palaksa le 20/08/2013 22:13
A noe regarde dans la bible pour trouver tes ancêtres

4.Posté par PIERRE ERICK du Chaudron le 27/08/2013 21:42
à quand la publication de la série 3E. que l'on nous cache... ont -ils peur de l'explosion sociale ?

5.Posté par dijoux anne marie le 25/01/2015 15:43 (depuis mobile)
Je recherche sur la famille grondin


6.Posté par Kosa le 13/09/2016 14:07 (depuis mobile)
Dommage ler pu a jour.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales