Economie

Etang-Salé: L'abattoir de volaille opérationnel fin 2014


Etang-Salé: L'abattoir de volaille opérationnel fin 2014
En cours de construction dans la zone industrielle des Sables à l'Etang-Salé, le nouveau complexe avicole de Crête d'Or marque un véritable tournant pour la filière volaille, qui fête cette année ses 30 ans.

La filière prend un nouveau virage avec la mise en service prochaine du complexe avicole à l'Etang-Salé. Bien plus qu'un abattoir, il sera un outil moderne qui réunira toutes les activités de production et de transformation de la viande. Conçu pour répondre aux volumes du marché de demain, en passe d'atteindre le million d'habitants, le site vise à augmenter jusqu'à 50 % la production locale de produits carnés et lait, et à accroître de dix points les parts de marché actuelles de ces filières à l'horizon 2020. Pour y arriver, le programme D.E.F.I (développement, élevage, filières interprofessionnelles) a débuté son plan d'actions en janvier 2011 en installant durablement une liste d'une centaine de produits à prix réduits de 7 à 23%.

Le nouveau complexe avicole vient donc en réponse aux ambitions que la filière s'est fixée dans le programme D.E.F.I. Né au lendemain des Etats généraux de l'Outre-mer et porté par les interprofessions Ariv* et Aribev**, ce dispositif a vu le jour pour améliorer l'autonomie alimentaire de l'île et pérenniser le développement des filières animales, à l'origine de nombreux emplois locaux. Un seul chiffre : un éleveur génère sept emplois directs et indirects.

Valorisation des déchets sur place

Avec ses process dotés de technologies modernes et performantes, le complexe offrira à Crête d'Or des gains de productivité tout en engageant l'entreprise dans une démarche de certification d'excellence, l'IFS (International Food Standard).

Le site dans sa dimension environnementale accueillera une station d'épuration et d'ici deux ans, un projet de méthanisation se concrétisera. Les différents process industriels accentueront par ailleurs la valorisation alimentaire, énergétique et agronome des déchets. Le complexe avicole de l'Etang-Salé débutera ses premières productions en fin d'année.

*Association Réunionnaise Interprofessionnelle de la Volaille.
**Assocation Réunionnaise Interprofessionnelle Bétail Viandes
Lundi 16 Juin 2014 - 16:02
Lu 2177 fois




1.Posté par odeur hum le 16/06/2014 17:13
Pourquoi au futur? Pas livré en même temps?
"accueillera une station d'épuration et d'ici deux ans, un projet de méthanisation se concrétisera."
Les habitants de l'Etang -salé on va subir?
L'excellence: on demande à pas sentir.

2.Posté par noe le 16/06/2014 17:18
Qu'on laisse vivre les animaux de Dieu !
Pourquoi les manger en carri , grillade ou frit ?

C'est si belle une poulette ! une poule ! elles ne demandent que vivre ...

3.Posté par ??? le 16/06/2014 17:31
la population est déjà empoisonnée par les odeurs nauséabondes de l'usine équarrissage..?? attendons la suite.???

4.Posté par batofou le 16/06/2014 19:59
je rigole.................. les eaux usées dans le secteur ne seront pas opérationnelles d'ici fin 2014, la station de relevage est HS..................

5.Posté par Thierry le 16/06/2014 22:46
"Complexe, process, technologie moderne et performantes" ... On en oublierait que c'est une machine à tuer... avec un si bel emballage... pour satisfaire nos estomacs ... et derrière cette usine, ce n'est pas une question de poules à qui on va prendre la vie, mais des chiffres à aligner sur le compte en banque du marché ...

Pour rire, que vient faire le lait ici ? chez des poules ? ... du lait de poule !!! ;-D

6.Posté par Citoyens du Sud le 16/06/2014 23:54
Alors la vérité de cette belle littérature c’est qu’ils ont obtenu plein d’argent du contribuable pour que certaines personnes puissent s’enrichir encore plus en nous servant une malbouffe industrielle qui va nous empoisonner à moyen terme. Et là, encore de l’argent du contribuable pour les soins… Et il faut applaudir ??!!

7.Posté par midan le 17/06/2014 03:15
Pauvres poulets élevés en batterie. L'horreur. Un jour, ce type d'usine d'êtres vivants sera interdit.

8.Posté par couyon 974 le 17/06/2014 08:10
marrant tout ces postes y critiquent, mais y agit pas , dans c est cas ferme, voila na au moins des personnes derrière ce projet qui essaye fait un truc déjà pour gagner l argent, et qui va créer l emploi pour surement les gens de l étang-salé et pas que, alors si zeut les pas contents de cette organisations actuelle de la production alimentaire, milite putain!!!!!!!!!! ou fait un changement reste pas dérrière des postes ou sur des résaux sociaux en laissant seulement son avis, ah!!! dans ces cas ferme et accepte comme pour les élection.

9.Posté par Nono le 17/06/2014 10:11
Ben oui les gens. Vous vous plaignez, vous voulez pas bouffer du requin cro mignon qui est chez lui dans son élément.

Alors mangez de la m... bien terrestre.

10.Posté par lotfi le 20/01/2015 04:14 (depuis mobile)
Domond travail matons machine abattage

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales