Blog de Pierrot

Et si on était passé à côté du principal ?

Mardi 29 Septembre 2009 - 16:03

Nous étions tellement focalisés sur le combat de titans de Saint-Paul et de Saint-Louis que nous sommes peut être passés à côté de l'enjeu le plus important de ces élections : la bataille pour la majorité au sein du Conseil général.

Merci au JIR de nous l'avoir rappelé ce matin : Si Jean-Jacques Morel gagne à l'élection cantonale partielle de Saint-Denis et que Jean-Luc Poudroux en fait de même à Saint-Leu, Nassimah Dindar se retrouverait en minorité au Département !

On comprend mieux maintenant pourquoi les grands partis se sont autant mobilisés...
Pierrot Dupuy
Lu 1358 fois



1.Posté par Manie le 29/09/2009 16:42

Exact. Ce n'est pas pour rien que sieur robert, déjà élu sur le secteur de piton, est descendu sur le secteur de st-leu pour ces cantonales même s'il faudrait revoter sur piton. Et en plus, tu oublies les échéances régionales qui approchent si vite. Heureusement que messieurs Poudroux et Badat sont là, et qu'avant tout ce sont 2 grands enfants de saint-leu ville. D'ailleurs Pierrot, sur votre site, rares sont les infos sur les cantonales de st-leu ,style justement ce ralliement.

2.Posté par Manie le 29/09/2009 18:05

Une question Pierrot : que deviendrait Madame Nassima Dindar, dans l'option de la perte de son hétéroclyte majorité ? Penses tu qu'elle serait capable de prendre une carte Modem ? lol

3.Posté par looping974 le 29/09/2009 18:52

j'ai écouté Thierry Robert ce matin à la radio ....il est évident que lui ne pense qu'au conseil général et à sa majorité

4.Posté par jean le 30/09/2009 07:32

La coalition au pouvoir au Conseil général peut basculer si les 2 cantons sont repris par les élus opposés à Nassimah Dindar. L'élection de Jean-Jacques Morel et Jean-Luc Poudroux fragiliserait cette majorité et sa présidente qui depuis 18 mois mènent une véritable politique de casse sociale.
Menace sur le devenir de l'ARAST et l'accompagnement des personnes âgées, diminution des moyens au détriment des associations de proximité, conflit à la MDPH,...Les associations qui travaillent sur le terrain sont asphyxiées par le Conseil général.
Quand la gauche est au pouvoir, c'est le social qui trinque!
Les réunionnais doivent sanctionner ceux qui sont en train de détruire un à un des pans entiers de la politique sociale départementale.
C'est l'enjeu de ce scrutin des cantonales.

5.Posté par BOUGEONS NOUS !!! le 30/09/2009 20:19

Electeurs de droite du 4ème canton bougez vous un peu pour bouter Mme Dindar hors de sa tour d'ivoire.
Entre un gentleman et un grossier personnage (qui a voté les augmentations d'impôts du conseil général et de la CINOR) un seul choix: MOREL.

6.Posté par citrouille le 01/10/2009 00:45

Il est bien évident que l'enjeu de ces élections est avant tout celui du CG. Ce dernier ne peut plus continuer à être géré de la sorte. Il faut renverser la tendance et en changer la présidence car elle est une insulte pour la population. D'un côté, on va retrouver des milliers de personnes au chômage pendant que le budget des fêtes explose. C'est un scandale. Jamais on n'a vu le CG fonctionner de manière aussi dramatique depuis la présidence de ND. Il faut la virer ! Et moi je voterai Morel dimanche.

7.Posté par michel rvn blanche le 01/10/2009 09:22

Faudrait peut être m'expliquer comment le CG peut basculer de l'autre côté aussi obscur que celui là !!!

8.Posté par Djaiffe le 02/10/2009 13:16

Sauf que Morel n'a semble-t-il que peu de chance de gagner...Sans parler de Poudroux qui prend une tannée dans le canton qui lui était acquis. Regardons donc par le bon bout de la lorgnette: la majorité du CG sera sans doute renforcée dimanche.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter