Blog de Pierrot

Et si le fraudeur au Bac n'en était pas à son premier coup de piston?

Dimanche 16 Octobre 2016 - 23:31

A droite de la photo, le jeune Letellier dont nous avons flouté le visage car il s'agit d'un mineur, et sa maman
A droite de la photo, le jeune Letellier dont nous avons flouté le visage car il s'agit d'un mineur, et sa maman
Le jeune Letellier, qui a réussi la performance lors du dernier examen du Bac de reproduire un texte de 7 pages disponible sur le net, au mot et à la virgule près, tout en soutenant mordicus qu'il n'a pas copié, qu'il ne s'est pas servi de son ordinateur (qu'il avait le droit d'utiliser pour raisons médicales) pour se connecter au net, à ne pas se faire traduire devant un conseil de discipline car les services du rectorat n'ont pas transmis à temps au recteur les documents nécessaires, alors que ses parents sont tous les deux directeurs de services à l'université, n'en est peut être pas à son coup d'essai.

Beaucoup ont souligné le sentiment d'impunité dont le jeune lycéen faisait preuve. N'est-il pas allé jusqu'à se vanter de son forfait sur Facebook? Le fait que ses parents le soutiennent et affirment contre toute évidence que si leur fils a réussi une telle performance, c'est uniquement dû au fait qu'il est doté d'une excellente "mémoire photographique", n'y est sans doute pas étranger. Ils le soutiennent contre vents et marées, ce qui nous a permis de les accuser de complicité dans notre article "Fraude au Bac : Etranges relations entre les parents du fraudeur et certains responsables de l'université ".

Mais est-ce la première fois que ces parents prêts à tout pour l'avenir de leur fiston lui donnent un coup de main? Est-ce la première fois qu'ils font intervenir leurs relations pour lui venir en aide?

Un internaute qui a de la mémoire nous a fait parvenir une coupure de presse relatant une remise de prix à un concours de poésie organisé à la rentrée scolaire 2009 par le Parc national, l’association école centrale, la Poste et le Rectorat. Les résultats ont été connus au mois de mars 2010.

Deux candidats sont arrivés en finale : Le fils Letellier qui est alors en collège à Saint-Denis et Aurore, une simple écolière de l'ouest.

Pour ne pas vous influencer, nous allons vous proposer les deux textes sans vous donner leurs auteurs et vous demander de vous faire votre propre opinion.

Le premier :

Découverte d’une île mystérieuse
Une flotte de navires a aperçu une île mystérieuse au sud de Maurice. Elle est faite de montagnes et couverte de végétation. Elle a l’air habitée. Aujourd’hui, notre envoyé spécial est enfin sur place. Il nous confirme que l’île est habitée et que les gens qui y vivent viennent de Chine, d’Afrique, de Métropole, d’Inde. Bref, on y voit des gens de toutes les couleurs !
"Les gens sont gentils et ils font de la bonne cuisine. Cette île est particulière car elle produit déjà 40% d’énergie renouvelable. Chaque année, en début d’été, le Pétrel commence sa reproduction. Cette espèce est endémique de l’île mystérieuse et elle est en voie de disparition. Le soir, en début d’été, les gens d’ici éteignent les lumières pour permettre aux jeunes Pétrels de ne pas s’écarter de leur chemin"
.

Et le second :

Tout au fond de mon cœur Se cache une île Une île de poésie Une île de fantaisie
Tout au fond de mon cœur Se cache un paradis Rempli de musique Et de magie
Tout au fond de mon cœur Se cache un bonheur Où la peur N’est pas à l’heure
Tout au fond de mon cœur Se cache une île Où le désir fragile Efface mon malheur
Tout au fond de mon cœur Se cache une île, mon paradis Sans soucis, ni jalousie Pays multicolore et plein de douceur.


Pour moi, comme pour toutes les personnes à qui j'ai soumis les deux textes, il n'y a pas photo : le second est de bien meilleure qualité et aurait dû être primé. D'autant que son auteur était encore en primaire alors que son concurrent était lui déjà au collège.

Pourtant, bizarrement, c'est le premier qui a obtenu le premier prix. Son auteur? Le fils Letellier...

Bizarre, comme c'est bizarre...
Pierrot Dupuy
Lu 13053 fois



1.Posté par li le 17/10/2016 00:30

Le 1er est écrit par quelqu'un qui est "hors réunion" et le second est écrit par quelqu un qui est "in réunion"
Voici mon sentiment à la lecture de ces 2 textes.

Je ne connais point l auteur du second
Mais à l évidence elle me parle de son île
Tandis que le 1er est tel un visiteur observateur

Bref, je vote pour le "in"également.

Le 1er a peut être la mémoire photographique, le 2d a celle du coeur de l odorat de la vue et de l ouïe

2.Posté par Dazibao le 17/10/2016 01:11

Pierrot pas de nouvelles des mis en cause? Pas de droit de réponse? Ce silence est bizarre. Vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre?

Qui ne dit mot consent?

3.Posté par Bordes le 17/10/2016 02:12 (depuis mobile)

Il y a des coups de pied au cul qui se perdent.

4.Posté par Olivier Salvan le 17/10/2016 03:51

Rien que le fait de dire "Le fils Letellier" traduit maintenant une certaine ironie...

Il y a eu "Les Ténardier"... il y aurait donc maintenant "Les Letellier" ?...:)

5.Posté par Lakreole le 17/10/2016 04:45 (depuis mobile)

Honte aux gens qui cautionnent de tel agissement.le texte un n est en rien poétique.cette famille devrait s excuser mais qui se ressemble s assemble.comment sont ils puissants don?

6.Posté par doudou le 17/10/2016 06:17

si le premier texte c'est de la poésie , alors mi comprend pi rien !!!!!!!
li la tire sa in pé partout dans journal ou revue sur touriste . pou moin si té note moin té donne a li 1 sur 20 ' pou l'encre ) et comme annotation : hors sujet !!!!!!

7.Posté par réaction ? le 17/10/2016 06:34 (depuis mobile)

Comme toujours, il n''y aura pas de réaction, pas de sanction, rien. Quel "modèle" à suivre par les véritables étudiants en lisant tout cela

8.Posté par Jose le 17/10/2016 06:42

Le plus bizarre, c'est la non réponse de ces mis en cause, leur silence est accablant!

9.Posté par golf51 le 17/10/2016 07:02

Mr Dupuis belle famille poétique que vous nous décrivez là!
Vous devriez preuves à l'appui envoyer à un "Bon" journal (style Canard Enchainé) de métropole
vos articles éclairants pour peut être, voir bouger enfin les lignes.
Beaucoup plus de lecteurs est toujours un avantage!!!

10.Posté par Gépatord le 17/10/2016 07:29

Notre journaliste découvre les méandres des magouilles à la Réunion, à quand sur la justice?? les administrations , les banques , et sur chacune des collectivités dont beaucoup voudraient se mettre à table !! Je pense que le calme est du fait que les medias sont hypnotisés par les actes d'incivilités qui font vendre et créent le Buzz sur les raiseaux sociaux ......méfiez vous et réveillez vous encore des faits ce weekends

11.Posté par JMR974 le 17/10/2016 08:14

De la triche ! Partout ! A tous les niveaux ! Lamentable, minable ! Quant au texte d'Aurore, il faut le réhabiliter.

12.Posté par le 17/10/2016 08:33

Aucune poésie en effet dans le premier texte même si il est bien construit! Objet du concours: POESIE!

13.Posté par verolia le 17/10/2016 08:43

Moi je dis que cette île est complètement vérolée...!!
Je n'attends rien de la ministre (...), mais si le recteur pouvait prendre des mesures, faire cesser ces indignes magouilles et tricheries !! Depuis quand ? Combien de jeunes ont pu avoir des "coups de pouce ?"

J'ai une anecdote, peut-être rien, mais peut-être pas... j'ai le coeur au bord des lèvres depuis que cette sale
histoire Letellier les tricheurs a été dénoncée (en vain ??)

Bref, lors des épreuves anticipées (français etc) , mon enfant étant en 1ère ES en juin 2016, en rentrant à la maison ce jour là, elle me dit : " tu sais, ma copine X, devant le portail avant les épreuves de sciences nous a dit, ne stressez pas, il y aura ça ça et ça comme questions."

Et ce fut exactement ça ça et ça.

Ceci devant un petit groupe de lycéens que je connais et qui ne sont pas des ramassent-menteurs mais de vrais bosseurs, pour la plupart de milieux défavorisés, comme ma gosse.

Ce qui se passe à l'Université et au rectorat est proprement scandaleux. Autant dire aux jeunes, pendez-vous, pas la peine d'essayer si vous n'avez pas les moyens financiers d'aller étudier ailleurs, dans une vraie université !

Et je confirme monsieur Dupuy, La poésie numéro 2 parle à mon coeur !

_ Modéré par La Rédaction.

14.Posté par Une excellente éducation le 17/10/2016 08:47

Le fils Letellier a donc bien écouté les bonnes leçons de ses parents qui connaissent toutes les bonnes ficelles.
Pour réussir, certes il faut une bonne éducation parentale et un bon cursus universitaire, mais aussi un bon réseau influent de bons amis. Que du bon !

15.Posté par Autrement au carré le 17/10/2016 09:01

Ce sont les parents et l' Université et les parents qui sont les modèles !
Voir mon commentaire par ailleurs (' article " fraude...)

16.Posté par Oscar DUDULE le 17/10/2016 10:40

S'il s'agissait d'un concours de poésie, il n'y a pas photo. Le premier est plus un reportage sommaire. le second est de la vrai poésie qui montre l'amour de l'île.

17.Posté par ZembroKaf le 17/10/2016 11:38

Au choix..futur politicien ou délinquant en "col blanc" !!!

18.Posté par UnSimpleReunionnais le 17/10/2016 15:10

J'ai l'impression qu'il a pris le texte d'un article de journal...
On peut dire qu'il a été pistonné au CP, classe où on commence à apprendre les poésies ...chose qu'il ne semble pas avoir appris!

19.Posté par milou le 17/10/2016 15:35

@17 connard déchainé

J'ai l impression que la seule chose qui te gêne dans cette histoire c'est le fait que on ose balancer, dénoncer ou tout simplement relater certain fait.
Bizarre Bizarre .....

20.Posté par République le 17/10/2016 15:45

Il faudrait peut-être donner les références précises de la coupure de presse relatant cet événement – et publier le nom du président de la commission qui a attribué ce prix de poésie. Il faut aller jusqu'au bout...

21.Posté par Lilépas moins le 17/10/2016 17:10

20
complètement d' accord avec vous :
1- Qui composait les jurys qui ont fait des Parents des Directeurs de l' Université?
2- Qui composait ce jury de poésie ?

22.Posté par Réunionnaise écolo pas encartée. le 17/10/2016 18:00

Comment ce jury d'incompétents (...) a-t-il pu honorer ce gamin tricheur et menteur qui déclame des inepties dans son texte en affirmant entre autres:

" Cette île est particulière car elle produit déjà 40% d’énergie renouvelable. "

En ignorant que plus 80 pour 100 de l'énergie consommée est d'origine fossile surtout du charbon polluant pour produire de l'électricité !!!

23.Posté par Dazibao le 17/10/2016 19:57

3.Posté par verolia le 17/10/2016 08:43
Moi je dis que cette île est complètement vérolée...!!
Je n'attends rien de la ministre (...), mais si le recteur pouvait prendre des mesures
....................................

Faut pas rêver. L'excuse du recteur que le dossier est arrivé trop tard est bidon. En matière disciplinaire, il n'y a pas prescription. Des années après un diplôme peut-être retiré si la fraude est prouvée. Mais plus le mensonge est énorme mieux il passe.

Le recteur est complice de cet état de fait.

Pierrot devrait insister sur ce point car ce recteur s'est manifestement foutu de la tête des gens notamment des lycéens qui ont été recalés au bac, alors qu'ils ont bossé.

Loi du 23 décembre 1901 réprimant les fraudes dans les examens et concours publics:

Article 1:

Toute fraude commise dans les examens et les concours publics qui ont pour objet l'entrée dans une administration publique ou l'acquisition d'un diplôme délivré par l'Etat constitue un délit.

Article 2

Quiconque se sera rendu coupable d'un délit de cette nature, notamment en livrant à un tiers ou en communiquant sciemment, avant l'examen ou le concours, à quelqu'une des parties intéressées, le texte ou le sujet de l'épreuve, ou bien en faisant usage de pièces fausses, telles que diplômes, certificats, extraits de naissance ou autres, ou bien en substituant une tierce personne au véritable candidat, sera condamné à un emprisonnement de trois ans et à une amende de 9 000 euros ou à l'une de ces peines seulement.

Article 3

Les mêmes peines seront prononcées contre les complices du délit.

Article 4 (abrogé)

Article 5

L'action publique ne fait pas obstacle à l'action disciplinaire dans tous les cas où la loi a prévu cette dernière".
...........................................................................

Sur la base de cette loi, le parquet a donc les moyens d'ordonner une enquête sur les présumés faits.

A toi Pierrot de faire de sorte que le Parquet réagisse, sinon cette dénonciation n'aura servi à rien.

Moi, je suis plus outré qu'outreau, par l'excuse avancée par le recteur, que par les faits.

Vous vous rendez compte, l'autorité représentant le ministère de l'éducation nationale nous sert une excuse bidon, alors qu'elle sous-tend implicitement qu'il y a eu fraude, et qu'en refusant d'agir, sous prétexte d'avoir eu le dossier tardivement, il avalise celle-ci ?


J'espère que tu vas lire ce post Pierrot et action en conséquence.

24.Posté par Zozossi le 17/10/2016 20:00

Pour soustraire la graine de fraudeur (présumé) au reproche d'avoir manqué de poésie, il faut préciser qu'il ne s'agissait pas exactement d'un concours de poésie.
Les candidats se voyaient curieusement proposer deux thèmes disparates:

-écris sur ta belle île pour soutenir la candidature de La Réunion au Patrimoine
Mondial de l’Humanité;
ou:

- dis pourquoi il est important de savoir lire et écrire.

Et les organisateurs ajoutaient dans le règlement:
"Le développement durable passe par la protection de l’environnement et de l’humain".

Bref, une mixture incohérente de checi, de chela et de chelou qui permettait de sélectionner n'importe quoi de n'importe qui.

Cela dit, l'impersonnel et laborieux copié-collé culinaro-géographico-humanitaro-écolo-correct du jeune Letellier sent déjà à plein nez le dressage du bobo en puissance, alors que le texte d'Aurore -s'il est personnel- dénote une louable et précoce sensibilité et un sens de la langue.

Curieusement, il fallait envoyer les textes de concours à la "référente illettrisme" (sic) de la Poste, qu'on voit ici à la droite de la photo (la maman du jeune champion de "mémoire photographique" étant au milieu).
Son choix aurait-il été influencé par la troublante dénomination de sa fonction?...

25.Posté par Kaya le 17/10/2016 20:20

San aukin zézitasion lo n° 2 y gainye o la main !! Fon'nkèr.

Komen la fé pou rékompens' dé-trwa fraz kopié-kolé ?? Na pwin la honte kwé ???

..pendan ke nout' ban' zenfan kan na lexamin... y pas' la nwit' pou apren'.... pou ésèy gainye in ti travay pli tar... dan le pli simp mérite..
..pendan ke nou, paren ; a mwin paren, y dékarkas' en mil pou don'n le méyèr mon zenfan.. san trisé, san volé...é enten' zistwar komala ...
Na pwin la honte kwé ???

Y fo profité kan nora promotion pou asté la glas en kantité pou rogard à zot dédan. Si zot y wa zot figuir poz a zot la kestion si sak zot y fé lé zoli ... Ah oui ...lé vré ! ... La honte la télmen honte war domoune komsa... la glas y préfèr ni san tain !

26.Posté par De La Giroday le 17/10/2016 23:30

Comment apprécier la responsabilité du Recteur péi dans cette sale affaire ?
Apparemment, le Vêlayoudon Marimoutou est expert dans l'art de retirer son épingle du jeu.
Kan la rivièr i desann, la bou i desann ansanm.
Marimoutou, pran out reponsabilité...

27.Posté par YEN A MARRE le 18/10/2016 17:16

Prendre ses responsabilités ? Vous pensez encore qu'il y a un pilote dans cette académie et au sein du Rectorat, avec un Recteur en perte de vitesse, un secrétaire général venu passer du bon temps à la manière du recteur sortant, un certain personnel qui ne fait que ce qu'il veut et un autre en souffrance au travail ?
Il faut sanctionner le copier/coller de notre jeune bachelier, tout comme sanctionner le c/c de l'académie.

28.Posté par Assez de blabla ... des résultats !!! le 18/10/2016 18:32

A Monsieur le Rédacteur en chef de Zinfos974:

Ôtez moi un doute Pierrôt....

Le nouveau Recteur de l'Académie de La Réunion est bien le même créole dont vous avez loué dés sa nomination, la compétence et l' intégrité ???

29.Posté par PEC-PEC le 20/10/2016 09:19 (depuis mobile)

Reunio l''île a grand spectacle... Un nom bien mérité une fois encore... La colonie est toujours là !

30.Posté par YEN A MARRE le 20/10/2016 10:03

Ce recteur est sans doute intègre avec des compétences, mais peut-être pas pour diriger une académie et comprendre les rouages de l'éducation nationale, c'est bien le problème de la majorité des recteurs aux profils universitaires, rare sont ceux qui s'y intéressent et s'investissent réellement sur des durées courtes au final. Résultat, ce sont les secrétaires généraux qui mènent tout ce petit monde à la baguette, ou tirent les ficelles des marionnettes, et là aussi on s'installe pour une courte durée aux frais de qui vous savez, on fait semblant, on se la coule douce, on remporte le jackpot ... Trois p' tits tours et puis s'en vont. Félicitations à nos politiques et à ceux qui continuent à tenir le biberon.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter