Blog de Pierrot

Et si la grève de Témoignages était plus qu'un simple conflit?

Vendredi 14 Novembre 2008 - 11:15

Pauvres journalistes de Témoignages! Ils ont bien du mal à se faire entendre, et le moins que l'on puisse dire est que leurs confrères de la "grande" presse écrite et audiovisuelle ne se pressent pas pour leur donner la parole!

Est-ce par peur de déplaire à la direction du PCR, et par voie de conséquence aux élus siégeant à la tête de la Région et de nombre de villes importantes? Collectivités, grosses consommatrices aujourd'hui de publicités et d'annonces légales, principaux revenus des journaux?
Je ne peux imaginer une telle chose!
Et pourtant, ils ont des choses intéressantes à raconter, nos collègues de Témoignages! Par exemple qu'ils sont payés 1.100 euros par mois en moyenne, ce qui viole outrageusement toutes les conventions collectives de la presse! Que les femmes sont moins bien (sic!) payées que les hommes! Qu'ils étaient convoqués, le matin, et que le représentant du PCR leur disait quels articles faire, et quoi écrire... Etc...
Autant de choses que Témoignages dénonçait à longueur de colonnes quand ça se passait chez des "salauds" de patrons du privé...
Mais ce conflit va peut-être être le déclencheur d'événements que nombre d'observateurs politiques pronostiquaient depuis des lustres au sein du PCR, et qui ne survenaient jamais. Au point que l'on finissait par dire que rien ne se passerait du vivant de Paul Vergès...
Tout le monde sait qu'il existe des fractures importantes au sein du PCR. Paul Vergès, de par son aura, son passé et sans doute les dossiers dont il dispose sur pas mal de monde, a toujours réussi jusqu'à maintenant à les dissimuler et surtout à faire en sorte qu'elles ne fassent pas s'écrouler le bel édifice qu'il a mis une vie à construire.
Tout le monde est au courant que Paul Vergès et Huguette Belle "i mange pa in grin de sel ensamb" et que le leader du PCR aurait préféré voir Alain Bénard élu plutôt que l'actuelle maire. Il n'y a qu'à voir le feu vert accordé à Jocelyne Lauret pour aller sur la liste d'Alain Bénard...
Tout le monde sait qu'il en est de même avec Eric Fruteau et Saint-André bruisse aujourd'hui encore de rumeurs d'alliances contre-nature de façon à évincer l'actuel maire, quitte à pousser son 1er adjoint...
Et ne parlons pas de ceux qui ont déjà pris leurs distances avec le Parti, comme Maurice Gironcel, le maire de Sainte-Suzanne, Jean-Yves Minatchy, le président de la Chambre d'agriculture, Yvan Hoarau de la CGTR, ou encore Georges-Marie Lépinay, pour ne parler que de ceux là...
Tout ce beau monde faisait jusqu'à maintenant le dos rond, attendant la disparition du leader historique pour régler les comptes au sein du parti, et plus particulièrement avec Pierre Vergès.
Mais voilà que le conflit de Témoignages va peut-être accélérer les choses.
D'abord, Paul Vergès n'est plus aussi fort qu'avant (même si son pouvoir de nuisance est encore immense). Pour preuve, sa défaite aux législatives dans la 3ème circonscription face au "jeune" Didier Robert, la défaite de Pierre dans la 5ème circonscription, et la façon désastreuse dont Pierre a géré le dossier de la grève des transporteurs... Pour ne prendre que ces exemples.
Même les victoires de maires "communistes" à Saint-Paul ou à Saint-André sont des défaites pour le "PCR Canal historique" car ont été élus des personnalités que Paul Vergès espérait voir perdre.
Et il se dit que même des bastions comme le Port et la Possession sont régulièrement traversés de tentations de remise en cause de l'hégémonie du "clan" Vergès.
Les grévistes de Témoignages ont tenu hier une conférence de presse dans les locaux de la CGTR du Port... Tout un symbole!
Et ils comptent sur le soutien de personnalités de premier plan du parti.
Oseront-elles se montrer à visage découvert et affirmer clairement, comme certains le disent en "off", qu'ils "ne se reconnaissent plus dans ce Parti"?
C'est tout l'enjeu des jours à venir.
Sinon, les pauvres journalistes de Témoignages risquent bien de finir broyés par l'énorme rouleau-compresseur de l'indifférence des Réunionnais. Les caciques du PCR n'espèrent que ça: que le journal continue de sortir comme si de rien n'était, et que le mouvement meure de sa belle mort, dans l'indifférence générale.
Une opportunité d'action existe pour les élus et militants "dissidents". A condition de ne pas trop tarder...
Pierrot Dupuy
Lu 1950 fois



1.Posté par FRANCO le 14/11/2008 13:03

Pierrot, la "mormalisation" est faite avec l'affaire "Témoignages". La façon même des journalistes grévistes de refuser d'ouvrir les yeux sur la réalité de la situation, de refuser de dénoncer clairement et avec courage les causes et les responsables de la situation les a d'ores et déjà condamnés au chômage sauf, comme dans "l'Aveu" de Costa Gravas s'ils reconnaissent "leurs erreurs" et "leurs trahisons" et à réintégrer la tête basse leurs emplois .
Pourquoi s'entêtent-ils d'ailleurs à ne pas vouloir comprendre que les appartchiks du PCR et ceux qu'ils servent si docilement, ceux qui ont le trésor de l'argent public de la région, ne veulent pas d'un "journal d'information" à sensibilité communiste mais d'un organe de propagande. Pour les futures régionales dont ils redoutent l'échéance ( voir les législatives de Pierre dans la 5è et de Paul dans la 3è) ce n'est pas d'informations dont ont besoin selon eux les Réunionnais mais de propagande. ils ne cherchent pa à mobiliser l'intelligence mais l'allégeance. En plus "l'information" cela coûte cher et ça ne rapporte pas gros en terme électoral alors que la propagande avec le bon petit peuple et ses 100 000 illettrés, est plus productif. Heureusement pour eux que suite aux combats de nos aînés les assecdic existent encore un peu !

2.Posté par Trouillomètre au maximum le 14/11/2008 14:01

La famille Verge ne roule que pour elle même.
Leur moteur et carburant sont leurs intérêts et la haine des adversaires.
Remarquez bien que c'est le cas de 90% des politiciens.
L'intérêt de la population est très secondaire par rapport à la volonté de nuire les "ennemis".
Il serait bon que les réunionnais ne voient jamais la 4e génération. Qu'ils virent la 3e génération en attendant que la 2e génération s'éteigne.
Idem pour toutes les autres dynasties de droite et de gauche.
Que les héritiers aillent donc faire de la politique dans un autre département !
Bien des réunionnais émigrent en métropole. Ils n'ont qu'à faire pareil. On verra alors si ils montent grâce à leurs talents ou si c'est à cause du nom et de la logistique du père ...

3.Posté par JeanPhi le 14/11/2008 15:18

Bonjour,
Et ils ont surtout appris (!) leur diffusion réelle: 1500 exemplaires.

4.Posté par Artsenik le 14/11/2008 15:34

" Ce journal a été , est toujours et se veut demain encore, la conscience et le porte-parole de chaque Réunionnais victime d'injustice comme de l'ensemble des Réunionnais luttant inlassablement pour le respect de leur dignité, de leur identité et la revendication de leur responsablité"
extrait de l'édito du 5 Mai 2004
anniversaire des 60 ans de Témoignages
sans commentaire!

5.Posté par Charly le 14/11/2008 16:10

En tous les cas, bel article!
La lecture de la presse étant pour moi aussi vitale que manger ou dormir je ne ne peux m'empêcher de sourire.
Mais je conçois que ces journalistes puissent être en colère après ces éclaircissements.
Je n'ai qu'une seule espépérance, c'est que dans deux ans les Réunionnais se réveillent enfin et qu'ils mettent définitivement dans l'urne autre chose.

Mais qui ?

Bon courage aux grévistes de "Témoignage"
Tenez bon ! Ne lachez rien.
Charly.menot

6.Posté par momon papa l�l� le 14/11/2008 16:22

de toutes façons les prochaines régionales vont règler le problème définitivement

7.Posté par Aéro Freins le 14/11/2008 16:32

Artsenik, je comprends ce que tu défends. Surtout des point de vue culturels et artistiques. Et je suis persuadé que nombre de journalistes à Témoignages font leur métier, avec passion, et conviction. Allons même, jusqu'à parler de véritable conviction politique pourquoi pas, ou plutôt idéologique, s'il le faut. Et ce, au delà des domaines de la Culture, et/ou l'Identité Réunionnaise, j'en suis persuadé. Mais, il n'empêche, ils doivent justement aller au bout de leur démarche, et faire de ce journal un média réellement libre. L'histoire nous a montré que ce journal, ne dispose pas, d'une indépendance ou marche de manœuvre suffisante. Et cela est nécessaire s'ils veulent que leur voix s'entende, avec davantage de force. Et de crédibilité.

8.Posté par fabienne couapel sauret le 14/11/2008 16:37

Il devrait suivre le conseil de Fabien JEANJEAN (l'édito sur Radio Festival) : que les journalistes de Témoignages créent un autre journal plus près de leurs préoccupations.

9.Posté par denis le 14/11/2008 16:59

paul, tu seras le dernier des mohicans,
Tu t'éteindras ....
Apres les deux Georges (Marchais et Séguy),
Et avec Fidel et Kim, le "président éternel" !

10.Posté par denis le 14/11/2008 17:02

Ah, Franco, les beaux films de Costa Gavras : "l'aveu", et "Z" .!

11.Posté par coolcool le 14/11/2008 18:11

Quand on entre à témoignages, c'est comme la religion, c'est la foi qui dicte le chemin. Mais bon, c'est vrai que c'est se fiche de la tête de ces journalistes, alors la direction crie comme des gorets sur les patrons et le medef et eux font pire que pire, ils dépassent les bornes des limites.
Mais je les soutiens également, d'ouvrir les yeux c'est bien et ça rafraichit les idées.

12.Posté par jhoareau le 14/11/2008 18:44

Il faudra bien préparer ces Régionales, avec des leaders incontestés et incontestables en tête de liste afin d'éviter le pouvoir de nuisance de Paul V qu'il faudra absolument déboulonner telle la statut de Saddam Hussein. Ce sera le grand soir !
Quand on fait le tour des personnes capables de le contrer, je n'en vois pas beaucoup : A droite, un vieux chef qu'il faudra ressortir de la naphtaline (suivez mon regard dans l'Est) et un jeune qui monte dans le Sud. A gauche, au PS, deux têtes.
Sinon, la démocratie va autoriser une pléiade de listes alimentaires qui chercheront surtout la "combinazione". Et à ce petit jeu, je frémis.
Pour en revenir à ces pauvres journalistes de Témoignages que je considère définitivement largués, il ne leur restera plus qu'à écrire des livres sur leurs conditions de travail et les affaires (avec des noms. Et ce sera plus croustillant pour voir ceux qui sont allés tremper leur nez dans la gamelle du diable) avec sortie en 2010.

13.Posté par D.jimmy le 14/11/2008 21:22

allez faire un tour sur le site de témoignage !!! les journalistes lé foutu !!! heu si j'étais eux je leur dirait prend zot journal pou zot dooooonc plutot zot feuille de propagande

voici quelques extrait :
"Jean-Max Hoarau, au sein du Parti communiste réunionnais, vous avez la responsabilité de "Témoignages", qu’est-ce que cela signifie ?"

réponse : Témoignages est la propriété du PCR. ...... À partir de là, il est logique qu’il reflète les idées du PCR. Ceux qui viennent travailler à "Témoignages" le savent très bien.
Il appartient donc au Parti de choisir le rédacteur en chef du journal. C’est une prérogative qui n’appartient à personne d’autre.... c'est lu y commande point barre

Quelles sont les perspectives pour "Témoignages" ?

Nous lançons donc un appel à la sérénité : tout le monde au travail, à condition que chacun garde son sang-froid, et qu’il n’y ait pas d’entrave à la liberté du travail.

Le journal sortira toujours, car nous avons derrière nous 64 ans de pratique militante. Les offres de contribution abondent de toutes les sections. Nous sortons donc normalement, et en plus, nous ferons pour samedi un numéro spécial qui sera tiré à 100.000 exemplaires et diffusé de façon militante.
ben voyons !!

messieurs du partit communiste reunionnais y prends pu créole pou couillon aujourd'hui !!!
vive les journaliste de témoignage liiiiiiiiibre !!!!

14.Posté par darkalliance le 15/11/2008 08:05

Il est révolu le temps des dictateurs, le pouvoir de Paul Pot s'éffrite inexorablement. Béni le jour de ...

15.Posté par OLIVIER le 15/11/2008 09:50

Pascale David a prix vingt quatre ans pour comprendre que Témoignages était une feuille de chou sectaire et intolérante....Mieux vaut tard que jamais...

16.Posté par CREOTAS le 15/11/2008 11:45

Je ne dois pas être fûté mais tout ceci ne me paraît pas très clair:

Si j'en juge par le présent article du blog et un article de zinfos974 du 5 novembre:

(extrait)
"“Nous avons la même ambition que “Loran” Vergès pour Témoignages. “Loran” a toujours revendiqué son appartenance au parti communiste, mais il voulait avant tout ouvrir Témoignages et donner la parole au plus grand nombre. Nous voulons faire le journal qu’aurait fait “Loran” Vergès”.
Selon les journalistes, l’ancien rédacteur en chef travaillait en ce sens. “On ne veut pas d’un retour en arrière. C’est pour cela que nous avons débuté cette grève de 24 heures, reconductible”.
Les journalistes sont prêts à aller au bout de leur mouvement. “Nous sommes prêts à partir. Nous ferons alors jouer la clause de conscience”, indiquent les cinq rédacteurs et le pigiste.
Pour ce personnel qualifié, “tous Bac + 4 et payé autour de 1 100 euros”, c’est une question de principe.
“Chaque jour dans Témoignages, nous dénonçons au nom du PCR et des syndicats, la précarité, les bas salaires, les difficiles conditions de travail, le manque de respect envers les travailleurs…”
“C’est dommage que ce ne soit pas appliqué en interne, à Témoignages, quotidien du PCR”. " (fin de l'extrait)

Les revendications essentielles portent donc sur la façon nouvelle de travailler voire le départ du rédac"chef, et accessoirement ou pas sur les conditions de travail, non?.

Mais soit ils ne sont pas (ou plus?) d'accord avec la nouvelle ligne éditoriale et les nouvelles méthodes de travail, et ils partent, les "patrons" étant quand même les actionnaires et donc le PCR. Soit il s'agit d'un problème de conditions de travail,et ils vont en justice!

Mais dans les 2 cas, pourquoi laisser pourrir la situation, sachant que le PCR ne lèvera pas le petit doigt pour eux (bandes de révisionnistes et de petits bourgeois qui ne visent à présent que leur confort matériel au détriment de l'information critique des masses laborieuses !) et qu'une bonne partie de l'opinion publique pense, narquoise, qu'il s'agit d'un remake du film "l'arroseur arrosé"!

Car après avoir "embrassé" et partagé les orientations du parti pendant des années, et comme le dit Pierrot, dénoncé les "s....ds" de patron de droite, ils ne sont plus d'accord d'un coup, parce que les méthodes de travail ont changé et que leurs "s....ds" de patron de gauche font ce qu'ils dénonçaient ?

Et si ce changement de rédac"chef et des méthodes de travail est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, c'est qu'il est temps de partir ou changer d'employeur, non?

En tous cas, une nouvelle fissure dans la maison "rouge péi"? Je me demande s'il n'y aura pas des fissions et de nouveaux partis créés à partir du PCR initial une fois que son leader historique actuel ne sera plus là.....

17.Posté par denis le 15/11/2008 21:04

Même Daniel Cohn-Bendit a viré sa cutie !...Tout comme pol, roi des magouilles après avoir été roi de la langue de bois.
Il le sait très bien, et ne pouvant plus représenter le PCR, roule maintenant depuis un certain temps pour "l'alliance"...Qu'est ce que l'alliance, à part une voiture renault, et un concept très flou pour rassembler, souhait de tous les hommes politiques.

18.Posté par Jean NEURION le 15/11/2008 22:04

Pierrot, pourquoi t'en prendre à Paul sur ce coup là? Es tu certain que Paul est toujours à la tête du PCR? En dépit de son grand âge, n'a t-il pas été capable d'évoluer avec son temps contrairement aux Hoareau, Bello et Fruteau? C'est ce canal historique qui oeuvre aujourd'hui au PCR et non Paul Vergès. Quant à Pierre, c'est une autre histoire, beaucoup plus terre à terre...

19.Posté par Ti kolon le 16/11/2008 01:14

La grèv la pété dovan baro bann sourdizan défansèr bann ti kolon?

Zot la bien vi dann télé Jean Max Hoarau la di témoiniaz lé lo zournal lo parti kominis rénioné, la di sat la pa kontan alé, bann zournalis grévis avan sine zot kontra té koné non!
Zis in zafèr po doi si si zordi nou lé dann bèzman, é dann lasistana ek RMi, travay précaire PCR la vann anou ek kolonialis Fransé la zamé bouzé po kapot lo sistème té pans aryink zot lintéré, moin lé kontan zordi la rébélion i koman pé té dan lo PCR, létan lo Rénioné i rouv lo zié po prann an min nout destin na pi aryin po ginyé èk bann kominis départmantalis.
Bon kouraz bann rebel kominis i vé pous dovan lo pèp rénioné.

20.Posté par Lorant le 17/11/2008 22:01

Moi je trouve que fabienne couapel sauret a parfaitement résumé la situation: quand on travaille à Témoignages, le journal du PCR, on sait pour qui on travaille.
C'était pareil au Jir dans les années 60 quand Michel Debré commandait les articles.

Si on n'est pas content, on change de journal (car si on les écoute, ce sont tous des journalistes professionnels, donc ils doivent être capables de travailler ailleurs non?)
Pascale David au Jir, ça aurait de la gueule en tout cas !

A propos, combien sont payés les journalistes de Zinfos? Je parie qu'ils ne sont pas loin du tout des 1100 euros qui ont l'air de te choquer, Pierrot !

21.Posté par Pierrot Dupuy le 17/11/2008 23:44

Eh bien, tu te trompes, Lorant.
Nos journalistes sont bien mieux payés que 1.100 euros. Et pour certains, bien bien mieux payés... lol
Zinfos, ce n'est pas Radio Festival où l'ensemble des journalistes est payé 1.200 euros...
Si on veut être respecté et pouvoir exiger du bon travail, il faut commencer par respecter ses employés...

22.Posté par gigie le 20/11/2008 17:22

zot i kalkil travay i trouv dessou galé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter