Politique

Et si DSK évoquait maintenant des rapports sexuels consentis ?


Et si DSK évoquait maintenant des rapports sexuels consentis ?
Les journalistes du New York Post, ceux là mêmes qui ont révélé l'affaire DSK en premier, ont relevé une petite phrase prononcée par Me Benjamin Brafman, son avocat, lors de l'audience de cet après-midi qui pourrait laisser penser que DSK pourrait prochainement reconnaitre une partie des faits. Il pourrait cesser de tout nier et admettre qu'il a bel et bien eu des rapports sexuels avec la femme de chambre, mais que ceux-ci étaient consentis.

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn pourraient rapidement changer leur fusil d’épaule et reconnaitre que DSK a bien eu des rapports sexuels -consentants- avec la femme de chambre de l’hotel Sofitel de New York, estime le site internet du New York Post.

Ce revirement serait du à la prochaine publication des résultats des tests ADN réalisés tant sur Dominique Strauss Kahn que sur la femme de ménage et que dans la chambre.

Dans une interprétation des termes techniques utilisés lors de l’audience par Me Benjamin Brafman, le New York Post estime que la défense de DSK donne des "indices" pour plaider une "relation sexuelle consentante et non une agression".

"Les preuves (les résultats ADN), nous le croyons, ne sont pas pertinentes avec une tentative de viol", a déclaré Benjamin Brafman lors de l’audience. Une phrase que n'ont pas relevée les journalistes français présents sur place, mais qui n’a pas échappé aux chroniqueurs du New York Post, plus habitués aux finesses du droit américain, et qui en déduisent une tentative de requalification des évènements, avec des chefs d'inculpation susceptibles d'éviter à DSK la peine de 74 ans de prison qui lui semble promise.
Lundi 16 Mai 2011 - 23:53
Pierrot Dupuy
Lu 5545 fois




1.Posté par FMI le 17/05/2011 06:51
l'afrique? c'est comme l'europe?
Elle a envie qu’on la prenne. Ça lui démange dans le bassin

2.Posté par Gérard Menvusa le 17/05/2011 07:00
Rapports sexuels consentis..., avec des traces de griffures, cela risque d'être difficile. Si c'est dans le dos, ça peut passer, mais sur la poitrine ou les bras, le consentement deviendrait très, très peu crédible.

3.Posté par noe le 17/05/2011 07:25
DSK croyait qu'il vivait encore dans un monde rempli d'esclaves ...
Parce que la femme de chambre est "NOIRE" , il lui demande une fellation et une relation anale ... parce que c'est une "cafrine" ...
DSK se croit le "gros blanc" avec l'esclave ?

Tel est pris qui croyait prendre ! et c'est mieux ainsi ....

La justice US est meilleure que celle de la France ....

4.Posté par le congo chez tintin le 17/05/2011 08:32
Pour s'arranger à l'amiable à coup de dizaine de millions il lui faudra reconnaître quelque chose, impossible de s'arranger s'il persiste à nier....il risque donc d'inventer une rapport consenti qui a dérapé, la femme prenant peur en cours de transport devant tant de virilité et de séduction dégagée par notre sex machine socialiste lol.

5.Posté par Anti cons et connes le 17/05/2011 12:39
Ca commence à baliser sérieusement ...
Dans quelques jours : les résultats des tests ADN :
- si résultats positifs, il plaidera les rapports consentis qui ont mal tourné, puis son affolement (parole contre parole ...).
- si résultats négatifs, il plaidera non coupable (complot, affabulation, dans ce cas : qu'il appelle Verges !!! LOL ).
Mais, mais, mais : les américains semblent avoir une autre affaire du même genre dans leurs tiroirs, sans compter celle de Tristane Banon dont ils auront vent dans peu de temps, sans compter les éventuelles autres victimes qui se réveilleront ...
Elle est bien mal parti la Stgrauss-Kahnaille !!! Dans le meilleur des cas il laissera un gros trou dans son portemonnaie. Les avocats américains n'y vont pas avec le dos de la cuiller ... ils connaissent le montant de ses revenus (un des fonctionnaire les mieux payés du monde, sinon le mieux payé ...). Ils apprendront aussi que son épouse qui est sa meilleure défenderesse est très fortunée ...

6.Posté par info ou intox? le 17/05/2011 11:09
Scoop , la vraie version :

"Il est sorti de la salle de bains, a oublié de chausser les pantoufles antidérapantes mises à disposition par l'hotel, a glissé malencontreusement sur un savonette et dans sa chute a pénétré la pauvre femme de chambre qui sur un malentendu pensait que la chambre était libre"

Ce n'est juste qu'un foutu accident!!!

7.Posté par Caton2 le 17/05/2011 11:10
4. Et comment va t-il expliquer son amnésie actuelle?

8.Posté par nono le 17/05/2011 11:43
noe post3
S'il est permis de commenter, il ne faut pas pour autant se croire obliger de verser dans le racisme ... est-ce noe tout court ou noe974 ? si c'est celui estampillé 974, plus rien ne m'étonne.
Un petit conseil l'ami, pourquoi ne pas gamberger plus long, cela t'évitera de raconter des âneries à tout bout de champ... pardi !
Et si l'accusé était innocent, tu le prendrais comment ?

9.Posté par le congo chez tintin le 17/05/2011 12:34
4. Et comment va t-il expliquer son amnésie actuelle?


+++++++++++++++++++++++++++++++++

pas besoin d'expliquer, pour l'instant il a droit au silence....au pire il dit qu'il avait peur de sa femme au procureur qui s'occupe de l'arrangement, il paie la victime, ne va pas au procès, et s'en sort en reconnaissant des trucs mineurs en passant un arrangement !


Son baveux a déjà fait le coup deux fois avec "bambi"...

http://en.wikipedia.org/wiki/1993_child_sexual_abuse_accusations_against_Michael_Jackson


10.Posté par trop sévère ou pas ? le 17/05/2011 14:51
3 je ne sais pas si la justice US est meilleure ou non que celle de la France mais celui qui est coupable des mêmes faits (s'ils sont avérés) chez nous peut s'en tirer avec de 5 à 10 ans de prison (et encore ...) et sera remis en liberté bien avant la fin de sa peine.
Et il n'aura peut-être même pas sa photo dans la presse !
La justice US sanctionne sévèrement les coupables. Pas la nôtre.

Et vous ne croyez pas que si la nôtre était plus sévère peut-être qu'on enregistrerait moins de viols, moins de harcèlement sexuel, moins de meurtres ?
Seuls les amateurs de marches blanches seraient déçus.

11.Posté par Caton2 le 17/05/2011 15:07
9. Les avocats de dsk disent ce matin qu'elle était consentante... Mais il y a d'autres casseroles qui vont sortir, sans compter le rôle de la direction de l'hôtel.

12.Posté par Sophie le 17/05/2011 16:02
C'est tout simplement la thèse qui est avancée par 95% des violeurs pour échapper à la sanction.

Mais pourquoi aurait-il voulu avoir un rapport avec une femme qui n'était "même pas séduisante" selon les dires précédents de la défense, " -- voulant signifier par-là que l'éventualité d'un viol était tout à fait invraisemblable ?

A moins que soit DSK, dont la séduction (celle de "l'homme...bien mûr") a terrassé cette femme de 32 ans ait été agressé sexuellement par la femme ? Elle disait "Oui, oui !" Lui, disait Non, non !

13.Posté par le congo chez tintin le 17/05/2011 16:11
11....Comme j'expliquais hier au très naïf Junior, les baveux ont le privilège insultant de pouvoir dire n'importe quoi, de mentir...sans jamais rendre de comptes !!!!


Ce salaud s'en sortira en payant....l'essentiel est qu'on soit débarrassé de lui politiquement, et que surtout ils continuent tous à mentir...Marine prend des points !

14.Posté par Sophie le 17/05/2011 17:08
Quelle brillante plaidoirie en perspective. Ces avocats américains ! Ils sont vraiment des Maîtres du barreau.
Le rapport consentant qui tourne mal. C' est tout simplement la thèse qui est avancée par 95% des auteurs de viol pour échapper à la sanction (dans tous les pays où le droit l'interdit).

Mais dans ce cas pourquoi DSK aurait-il voulu avoir un rapport avec une femme qui n'était "même pas séduisante" aux dires de la défense " -- voulant signifier par-là que l'éventualité d'un viol était tout à fait invraisemblable ? Décidément, l'intrigue de cette étrange affaire n'est pas facile à démêler.

A moins...que le "consentement" soit unilatéral. Qu'est-ce à dire ? Eh bien oui Igor / Grichka !
Si l'on veut respecter la conséquence logique de sa thèse, il faut admettre (et plaider) que ce soit bel et bien DSK la victime de cette "laide femme de chambre" de 32 ans, terrassée par la séduction irrésistible mais involontaire du sexy frenchy bedonnant et bien mûr ?
On serait presque choqué de la crudité de la scène : se jetant sur lui telle une furie, griffant son torse velu, elle disait "Oui, oui !" Lui, se refusant, criait Non, non !
Proposons à ses avocats une (encore) meilleure défense pour leur célèbre client : qu'il porte plainte pour agression sexuelle contre cette curieuse musulmane pratiquante, nymphomane, gérontophile ...et un peu "neuneu" aussi tant qu'à faire.

15.Posté par Caton2 le 17/05/2011 18:20
13. Ouais. Mais mon petit doigt me dit que d'autres "baveux" vont avoir bien du plaisir à se payer le DSK. Sans compter que le procureur et les enquêteurs doivent avoir quelques biscuits en réserve...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales