Social

Et Pierre Vergès n’est pas revenu…

Toute la presse a accompagné Pierre Vergès, du portail de la préfecture, à sa voiture. “On vous dit qu’on va revenir vous rendre compte”. Mais, Pierre Vergès n’est pas revenu… Les transporteurs, eux, n'en sont pas encore revenus.


La sortie de Pierre Vergès, accompagné de Raymond Lauret, a été très remarquée. Très sollicité par la presse, le vice-président du Conseil régional, a répondu avec le sourire, aux interrogations des journalistes.
Hué par la foule, insulté par des transporteurs ulcérés et pressé de questions, Pierre Vergès a mis deux minutes et trente secondes pour regagner sa voiture de fonction et son chauffeur.
Avant de s’y engouffrer, il a adressé un dernier sourire aux journalistes et leur a dit : “Ecoutez, on vous dit qu’on va revenir pour vous rendre compte, vous continuez. C’est pas bon”.
Questionnée, la presse a informé les transporteurs déjà “chauds” que le vice-président est parti “en référer à ses mandants et qu’il allait revenir”. Il y a bien sûr un plaisantin dans la foule qui a lâché : “Ah ! Il est allé voir papa”.
L’attente a alors commencé. “Mais qu’est-ce qu’il fait ?” Alors que le soleil plongeait derrière l’horizon à l’Ouest, à l’Est, point de retour du fils “prodige”. "Mais, est-ce qu’il va revenir ?”, se demande impatient un transporteur. “Il a dit qu’il allait revenir”.
La sortie d’Ary-Claude Caro, porte-parole de l’intersyndicale, et de Joël Mongin, président de la FNTR, “chauffent” encore un peu plus les professionnels de la route. “Surtout, il ne faut rien lâcher”, crient les transporteurs.
Il y a des avancées, mais nous vous demandons de respecter tout le monde. Pour être respecté, il faut respecter les autres”, tempère Ary-Claude Caro.
Mais, toujours point de Pierre Vergès. Quand tout à coup un journaliste de RFO a annoncé à ses confrères : “Pierre Vergès est en direct sur nos ondes”. Le vice-président du Conseil régional a alors annoncé qu’il avait obtenu une baisse de cinq centimes d’euro à la pompe pour le sans-plomb et le gasoil.
Quelques instants plus tard, Pierre Vergès a donné la même information sur Freedom, toujours en direct, avant de le faire sur Radio-Festival.
Seulement, l’employée de la Région Réunion a fait le numéro de Fabien Jouanjean, journaliste et éditorialiste de Radio-Festival… présent devant les grilles de la préfecture à cet instant.
“C’est la première fois qu’il appelle notre station pour s’exprimer”, a indiqué Fabien Jouanjean, quelque peu surpris et amusé. “Il se fait sa propre propagande”. A la dernière question de Laura Château : “Allez-vous retourner à la préfecture ?”  Pierre Vergès a répondu: “Ce n’est plus nécessaire, nous avons déjà obtenu une baisse des prix”. Et c’est avec une grande amabilité qu’il a souhaité “un bon week-end à tous les Réunionnais”.
La sortie de Pierre Vergès, “une fuite” pour les uns, “une cavale” pour les autres, est sans conteste l'événement de la journée de vendredi.
Un manque de respect et de savoir-vivre qui a été diversement apprécié par les transporteurs en colère, et dans la rue depuis deux jours, et une population réunionnaise prise en otage et en déficit de perspectives économiques et sociales.
Remarquez en terme de perspective, il y a toujours les élections régionales de 2010 ou 2011. Il faudra sans doute s'attendre à des barrages filtrants, des embouteillages monstre et plusieurs heures d'attente devant les bureaux de vote, ce jour-là...


Vendredi 7 Novembre 2008 - 21:07
Jismy Ramoudou
Lu 1768 fois




1.Posté par CREOTAS le 07/11/2008 22:25
Il n'ira pas loin avec ses pirouettes et acrobaties médiatiques...

Et il joue en plus à l'apprenti sorcier en pleine négociation avec le Préfet, les pétroliers, les transporteurs et alors que les barrages sont présents depuis 2 jours...

Tout ça pour faire croire qu'il a obtenu par lui-même une hausse? C'est vraiment l'apprenti-sorcier qui se fait un hara-kiri au plan politique du moins vis à vis d'une partie de la population .....

La marque de l'inconscience et de l'immaturité poltique !

C'est grave...

2.Posté par jluc le 08/11/2008 01:48
Je trouvé déplorable le spectacle de ces personnes "responsables" incapables de négocier sereinement autour d'une table pour éviter ce genre de conflits où les simples usagers, travailleurs, touristes et la population sont pris en otage.

Cet après midi, j'ai dit à un gendarme simplement posté là sur le rond point des Plaines que de prendre la population en otage comme ça est un scandale. Il m'a répondu dépité: "C'est comme ça en France...".

A force de se tirer des balles dans le pied, on finira bien par se faire très mal...

3.Posté par sing sing le 08/11/2008 04:52
La famille Verges est un ramassis d'incapables qui a eu la chance de naitre à la Réunion!
En autres lieux, cela ferait depuis longtemps qu'on les aurait écartés voire éliminés de toutes activité.
Ils profitent de la crédulité et de la gentillesse des Réunionnais qui n'osent pas se rebeller.
Mais le temps est venu de foutre dehors ces pseudo-communistes qui se gavent de façon indecente sur notre dos.
et dire que la famille Verges a fui le Cambodge pour echapper à une dictature et ils nous l'imposent à nous!

4.Posté par la moucate le 08/11/2008 05:47
"je ne me vois pas envoyer les gendarmes contre les transporteurs, pour faire respecter la force publique..." Maccioni démissionnez ou partez de suite de ce département de la république française.
les grèves de dockers - théo Hillarion - et les mouvements des emplois jeunes ont été réprimandés - le mot est faible - par la force, avant le trouble à l'ordre public.

5cts de baisse : c'est se foutre de notre gueule. les transporteurs prennent les réunionnais pour des cons, et on va continuer à les laisser bloquer les ronds-point ?? !!

5.Posté par David le 08/11/2008 06:26
Pour l'instant personne n'a compris que ce conflit n'est qu'une sorte de règlement de compte entre Mongin et Vergès. C'est plus une affaire politique que professionnelle. Et des dizaines de gros bras (débiles ?) ont suivi, tête baissée, en bloquant les rond points avec leur gros camion. Si les transporteurs faisaient vraiment pitié

6.Posté par franck974 le 08/11/2008 07:14
incroyable
un véritable enfantillage
je n'aime pas beaucoup ces transporteurs qui prennent les gens en otage mais ici, cela démontre que peu de gens veulent en fait négocier.

7.Posté par Ulysse le 08/11/2008 08:01
oui pas r'venu ...

8.Posté par Pedro le 08/11/2008 09:18
La moucate, vous avez bien choisi votre pseudo. Toutes mes félicitations pour avoir par ce choix caractérisé vos traits de personnalité et votre grande capacité d'analyse.
Recommandation : pendant le week end, reposer vous. Maîtriser vos émotions. Eviter toute activité de nervi.

9.Posté par Dominique le 08/11/2008 09:32
Tout simplement pitoyable ce départ en catimini de la table des négociations pour tenter de s'approprier la baisse de 5 cent imposée par le Préfet aux pétroliers alors que dans le même temps la Région qui encaisse 80 % de taxes sur chaque plein refuse le moindre geste.
Décidément à la pyramide inversée ce n'est pas le règne de toutan Khanon mais celui du tti lamentable.

10.Posté par Raphaël le 08/11/2008 09:42
Fidel Castro Péi....

Franchement, dans tout ce bordel, la bonne nouvelle c'est qu'enfin les Vergès sont en train de se mettre à dos toute la Réunion, si ça n'était pas déjà fait... On peut espérer qu'ils vont enfin être vus sous leur vrai visage... Je ne sais pas qui manipule tout ça par en dessous, mais je suis persuadé qu'il y a quelques petits malins qui tirent les ficelles... en manipulant les transporteurs, en les remontant copieusement pour qu'ils bloquent tout et qu'on puisse enfin renverser la famille Vergès et leur cortège d'élus qui ne servent à rien...

Je le trouve bien malin notre préfet dans sa manière de gèrer le z'affair... Ya deux jours ça me gonflait de me faire bloquer des heures sur la route, j'avais envie de descendre ma vitre et de leur jeter une pièce de 20 centimes au passage du barrage. Désormais je trouve ça plutôt plaisant de voir la population réunionnaise ouvrir les yeux face à notre "Fidel Castro péi" et à son fils prodigue....

11.Posté par datinic le 08/11/2008 09:44

quelle pitoyable scène de cinéma.. (encore si c'était seulement du cinéma).
Cela monte bien le niveau interlectuel et culturel de la Réunion, de côté des transporteurs mais également côté politique. C'est choquant à quel point la Réunion est pourrie.

La 'mobilisation' (qu'était un immobilisation en fait) est illegale, au moins dans la forme dont elle était exécutée. En France, comme en europe, nous avons le droit de s'exprimer, de manifester et de faire la greve, et ça c'est une bonne chose. Mais le chantage est illegal, prendre la population en otage est illégal. Empêcher des gens de travailler, voir mettre en danger des gens est illégal.

Moi personnellement je ne souhaite pas que ces transporteurs gagnent cose parce qu'ils sont en train der perturber l'économie et de penaliser les gens 'innocents' dans l'affaire.

Par contre les comportements de Monsieur notre cher Vergès est pitoyable et c'est la honte que quelqu'un de si faible niveau social (je ne parle pas de la richesse monétaire), de si faible niveau de respect pour la population et également vis-à-vis du préfet en personne, peut être à la tête de la Région. Comment nous pouvons accepter qu'un type de ce profil médiocre a la responsabilité d'une négociation d'une telle importance?

Si j'ai bien compris (je suis blonde !!) la négociation se faisait entre 3 parties, les transporteurs, les compagnies pétrolières et la région. Le préfet avec son rôle d'arbitre. Les intérêts de la Région doivent être les intérêts de la population en fonction des contraintes budgetaires de la Région. Comment donc ce type (désolé je n'ai pas d'autre mot) peut agir avec un tel manque de diplomatie, un tel manque de savoir faire. Il est là pour présenter entre autre la population. Et qui subit les conséquences des barrages ? Probablement pas lui, probablement pas son père.. Moi j'appelle ça là INCOMPETENCE. De vouloir après coup encaisser même la gloire des concessions économiques des sociétés pétrolières sur son compte c'est osé.. !

Guidé par un fort désir de profiter, pécunaire et populaire, avec des moyens souvent limit
légals, des arrangements 'amicales' pour le profit personnel, l'occupation des postes importants sans aucun compétences spécifique mais seulement par rapport avec leur nom de famille, cela ne fait pas avancer la Réunion. L'incompétence gouverne la Réunion par ces gens là. Je suis tout à fait d'accord avec SingSing sur ce point.

Monsieur Vergès est sécurisé car il est protégé par son père, il peut se permettre de faire tout est n'importe quoi parce que Papa va arranger les choses, autour d'un verre, un coup de fil sur le portable du préfet. Ces comportements vont pas avoir des conséquences pour lui, mais peut-être encore pour vous, pour mon voisin, pour moi, quand on se retrouve dans les barrages, quand nous pouvons plus exerciser notre metier d'un façon correct, quand on peut plus garder nos engagements vis-à-vis de nos clients parce que tout est en retard.

Juste un exemple : une partie de mes équipes n'est pas venue sur un chantier hier parce qu'ils étaient bloqués dans les barrages. des jours de retard, le mécontentement de mon client, le retard de la facturation.. Qui va me rembourser pour ça ? Peut-être je vais envoyer un lettre à Monsieur Vergès... ou à nos chers amis des transporteurs. ..

Ca fait 4,5 ans que je suis à la Réunion, mais je commence de me rendre compte que ce rocher dans l'indien océan n'est pas plus que une république bananière, pire que les pires des états en afrique avec la corruption qui impose ses régles.

Le cambodge(pays d'origine de la famille Vergès) est un pays où la corruption est quotidienne, donc merci pour l'héritage de la famille cambodgienne ici.

Le pire est que une grosse parti de ces scandales sont payés par les co-citoyennes en europe. D'ou vient tout l'argent pour nos projets 'géants' comme les routes, le tram-train (la farce au plus belle!!) ?? Ca vient de l'allemagne, de la France, des pays-bas etc par tous ces braves gens qui payent leurs impôts. A ce point la j'ai envie de dire 'arrêtons avec l'europe'

12.Posté par darkalliance le 08/11/2008 10:14

Tiens, je note également le retour des pro-despots sur Zinfos 974 ! ...
Définition de despots : une famille communiste notoirement connue pour squatter des postes à pouvoir sans en avoir les compétences requises. Idées communistes - mais train de vie capitaliste : cherchez l'erreur ...
Il est fini le temps des tyrans - la population est et reste solidaire des actions engagées par les camionneurs.

13.Posté par David le 08/11/2008 11:31
...suite de mon message tronqué (toutes mes excuses)

Si les transporteurs faisaient vraiment pitié, ils seraient en train de bosser au lieu de kasser les kuis sur les rond points. Pour une entreprise qui se bat pour sa survie, la moindre demi journée de travail compte.

14.Posté par américano le 08/11/2008 11:53
Cher "la moucate" le coup de chaud des dockers c'est fini, nous sommes en démocratie. en démocratie, ce qui n'est pas le cas de CUBA, lorsque l'on est en négociation et qu'il y a suspension de séance on ne va pas raconter ce qui s'est passé en réunion au média car la solution n'est pas entière.
Oui je te rejoins sur le fait que titpierre s'est foutu de la gueule de l'ensemble de la profession de transporteur, oui il s'est foutu de la gueule en général des Réunionnais, oui il s'est foutu de ta gueule en quittant la négociation et en fabulant que c'est lui qui a fait baisser le prix de l'essence pour tous.
Nous ne sommes plus dans le temps béni où le peuple ne s'informe pas dans plusieurs médias. d'ailleurs, pourquoi ne pas aider les journalistes de Témoignages qui sont maltraités financièrement par le grand patronat communiste de la Réunion?

15.Posté par Don Felipe le 08/11/2008 12:30
Une fin possible pour les VERGES, celle des VIRAPOULLE sans oublier C. SUDRE et son absence perpétuelle face au "capo di tutti capi" de la Région. En ces temps tristes, rêvons un peu!

16.Posté par Choupette le 08/11/2008 13:41
Au n° 4. S'attribuer un tel pseudo (que je me refuse de retranscrire), c'est ne pas avoir un minimum de respect pour soi-même. Vos propos le confirment.

Monsieur le Préfet a des origines corses - à son arrivée, il a été dit qu'il était Réunionnais car né ou ayant vécu ici pendant de longues années (je peux me tromper). Sachez que la Corse est et a toujours été un département français. Le Cambodge par contre, j'ai des doutes.

17.Posté par Tikili le 08/11/2008 15:21
Il faut comprendre la Région.
Avec leurs gros salaires ils ne peuvent penser aux petits de la rue.
Les Verges et puis les autres... Pierre, Paul etc ... une bande depuis de V .depuis longtemps à La Réunion ...

18.Posté par BEB-RINT le 08/11/2008 16:00
SUSCEPTIBLE LE Pierre! Pas fort pour un Politique, il a beaucoup a apprendre Papa Paul, tient deux Apotres, je n'ai pas dit drole!!!!!!!

19.Posté par kisasa le 08/11/2008 16:58
Polpote à des émules; Paul et ses potes mangent le gros gateau et distribuent des miettes aux Rénionés....de toutes façon, l'essence est gratuite pou ban la! C'est grave de se foutre de la G... du monde qui travail dur....ça va mal finir ....pourquoi ne pas faire le bonheur de ses concitoyens quand on a tout pour soi?

20.Posté par CREOTAS le 08/11/2008 18:33
J'avoue ne pas comprendre tous ces commentaires qui dérivent vers la haine.... Ca serait plus intéressant si tout le monde ne dérivait pas et ne se défoulait pas....

En ce qui concerne TiPierre, son comportement dénote une absence de sens des responsabilités, ou alors un comportement énigmatique mais calculé. En tous cas dangereux (il met de l'huile sur le feu) dans le contexte d'une négociation tendue et aux conséquences graves

En ce qui concerne les actions des camionneurs, absolument pas d'accord avec Darkalliance quand il dit:

"Il est fini le temps des tyrans - la population est et reste solidaire des actions engagées par les camionneurs."

Ce n'est absolument pas mon cas, comme beaucoup d'intervenants ici, et je pense une partie de la population. Ce n'est que le point de vue de Darkalliance. Bien sûr le ne peux parler au nom de la population, mais Darkalliance non plus.

Je dénonce pour ma part ce procédé tout à fait illégal de bandits de grand chemin qui consiste à bloquer les routes qui caractérise ceux qui se moquent des règles existantes, des libertés des gens et des conséquences (journées de travail perdues pour de nombreusees personnes salariées, artisans....).

Je me suis déjà expliqué sur ma position vis à vis du conflit, dont je ne comprends toujours pas le fond, puisque d'une part, théoriquement, les coûts de carburant sont répercutés sur les clients ou sur la facture passée avec les personnes avec qui ils ont passé un marché (par le jeu des clauses de révision des prix, ou alors, ils demandent des indemnisations ou arrêtent d'exécuter leur marché...).

Au pire, ils vendent une partie de leur matériel, de leur entreprises ou ferment les portes s'ils ne peuvent plus payer les traites de leurs pauvres et petits bahuts de plusieurs tonnes rutilants.... N'ont-ils pas vendu un peu vite la peau de l'ours en investissant et se basant sur les grands chantiers ou la défiscalisation... Cela fait partie des aléas économiques...

Toutes les autres entreprises endettées qui sont en difficultés soit vendent une partie de leurs actifs, soit sont liquidées. Et personne ne bloque les routes, même si c'est tout à fait regrettable qu'elles disparaissent ... Mais nos "gros bras surdoués" ne sont pas comme tout le monde...

Donc, je suis contre les actions des camionneurs telles que faites actuellement: s'ils veulent défendre leurs intérêts, qu'ils fassent preuve d'imagination et d'intelligence, et arrêtent de paralyser tout le monde et de créer des pbs économiques individuels supplémentaires....!

Leur combat légitime (mais pas les moyens employés) est pour la défense de leurs intérêts, pas celui de la population, et ils ne veulent qu'une baisse du prix du gazole pour eux, pour réellement pour les autres; ce ne sont que des paroles pour mieux faire passer la pilule auprès de l'opinion publique.

Alors arrêtons de nous faire croire que leur combat est celui de la population et de faire passer les vessies pour des lanternes.

Il y a un constat: des camions bloquent depuis plusieurs jours les routes et ça continue, et créé des pertes financières, salariales pour beaucoup. Ca va durer encore longtemps?

Et si on commençait à saisir et faire vendre les camions qui bloquent les routes pour payer les dettes qu'ils crééent chez les autres (usagers salariés, artisans....)?

Il faut arrêter de dire, les routiers sont sympas, en tous cas à la Réunion: les routiers démontrent ces jours-ci qu'ils sont antipathiques et peu imaginatifs (soyons gentils)!

21.Posté par denis le 08/11/2008 21:40
Encore une cavale de Ti Pierre !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales