Politique

Estrosi promet "la reconquête" des communes perdues par la droite

La dernière étape du puncher électoral Christian Estrosi s'est achevée devant un parterre d'environ 400 militants à Cambaie ce vendredi après-midi.


Estrosi promet "la reconquête" des communes perdues par la droite
C'est avant tout un Christian Estrosi professeur d'économie qui a tenté de réveiller l'âme de la droite locale, que l'on dit amorphe après les échecs que l'on sait.

"Nos petites entreprises sont à genoux" vibre-t-il, sans doute inspiré par un Michel Fontaine, qui en bon parlementaire connaît déjà les suppliques de l'élu d'opposition gouvernementale. "On nous demande toujours de faire plus avec moins, et surtout sans le transfert financier qui va avec le transfert de compétences." C'était vite oublier que la décentralisation version Raffarin a été largement manoeuvrée par la droite cette décennie passée.

Assister à un discours du député maire de Nice, c'est l'assurance d'une parole libérée. Un style qui ressemble paradoxalement plus à un certain Copé. Le gouvernement en prend pour son grade. "Le peuple français a été manipulé, trompé". En ligne de mire, l'ex-ministre des DOM bouscule le président de la République vers ses contradictions sur le traité européen : "signé à la virgule près".

Après une intro énergique sur les contradictions d'un gouvernement "d'amateurs", qui a d'ailleurs donné l'impression que le deuil de la présidentielle n'était pas fait, Christian Estrosi a enfin embrayé vers le pourquoi du choix Fillon.

Qu'on ne touche plus aux retraites !

A l'entendre, François Fillon possède une "vision équilibrée". Jean-François Copé appréciera la suite : "on ne doit pas aller dans le "moi je suis le plus à droite et encore le plus à droite"" juge-t-il. "L'UMP va depuis le centre, presque le centre gauche, jusqu'à la droite, la droite raisonnable". Référence aux appels du pied de Jean-François Copé vers l'électorat FN.

Plus loin, la ligne conductrice portée par son poulain remporte les suffrages des militants réunionnais. "Je propose que l'on sanctuarise les retraites". Une sorte de "bouclier" pour une période de la vie qui doit récompenser les efforts fournis durant toute une carrière. Idem pour sa vision de la famille : "un homme/une femme". Applaudissements assurés.

La cuisine interne à la droite est arrivée en toute fin de discours. Christian Estrosi se dit prêt à accompagner les "maires, conseillers municipaux, départementaux, régionaux, à conquérir ou reconquérir les territoires perdus". L'amateur de moto n'a posé le pied qu'une fois à terre. "Nous allons défendre notre département avec Nassimah en 2015", donnant l'impression que Christian Estrosi avait raté un épisode des "spécificités locales" au Palais de la Source.

La clarification vient plus loin. Il n'a pas manqué de glisser une idée somme toute assez simple aux politiques présents : "se présentera celui qui sera le mieux placé pour l'emporter". La politique ne nous a rarement habitué à tant de simplicité.

Estrosi promet "la reconquête" des communes perdues par la droite
Vendredi 26 Octobre 2012 - 19:53
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1684 fois




1.Posté par Sansblague! le 26/10/2012 20:37
"Nos petites entreprises sont à genoux"

----------------------
La faute à qui? A l'Etat qui taxe et retaxe...Gauche/droite, le mal être de l'entreprise, relève de votre faute...SARKOZY a annulé la taxe professionnelle pour en remettre une plus élevée...Les entreprises sont prises à la gorge, pour le seul bien être des politiciens...


ESTROSI remonte sur ta bécanne....Qu'avez-vous fait de votre gouvernance? Ah oui, vous avez préféré "louper" le vol régulier qui partait aux USA, pour ensuite demander aux contribuables de régler la facture de la location d'un avion (150000€, il me semble), car vous teniez à rester à Paris pour assister au pot d'anniversaire de SARKOZY. Et voilà qu'en 2012, vous venez nous faire la leçon de bonne gestion. Dégagez, vite....

2.Posté par JORI le 26/10/2012 20:49
"un parterre d'environ 400 militants", chiffres donnés par les organisateurs ce qui veut dire que selon la police il devait y en avoir encore moins. Mais où étaient donc tous les autres?. Le gouvernement serait "d'un gouvernement "d'amateurs"" selon Estrosi, mais comment appelle t on un gouvernement qui nous laisse des records d'endettement et de chômage et une absence de pouvoir d'achat et de croissance?. Des professionnels ?. "François Fillon possède une "vision équilibrée". ", l'a t il eu lors de son passage dans l'opposition, car au vu de son bilan il était loin de l'avoir lorsqu'il était 1er ministre."Idem pour sa vision de la famille ", que pense Estrosi des familles monoparentales, est ce là une logique de cellule familiale?. Que dire des Coppé et cie qui refusent d'appliquer la loi si la loi sur le mariage est votée?. Quel exemple pour tous ceux à qui on reproche de ne pas respecter les lois. Serai je en droit d'évoquer la clause morale si je veux tuer quelqu'un qui a attenter à ma famille, si je veux rouler à 250 km/h sur la route, ne pas payer mes impôts, etc?. Quant à la reconquête des collectivités, ce n'est pas avec les guignols que nous avons que la droite va réussir. Quoique, les électeurs étant tous autant de guignols que cela promet.

3.Posté par goudasmol le 26/10/2012 21:38
Il est vrai que ceux qui ont élu le long nez.. sont plus que des guignols ..mais des polichinelles ...il n'y a qu'a voir ces commentaires de cocus contents ...

4.Posté par Laurent le 26/10/2012 22:46
La droite a préparé le terrain pendant 10 ans pour que tous s'écroule..et vous voulez que la gauche soit responsable de l'écroulement ? ahahahahaahah !!!!

5.Posté par fabrice le 27/10/2012 09:15
""se présentera celui qui est le mieux placé pour l'emporter" Les grands perdants des dernières élections cantonales et législatives ,à savoir VICTORIA et CAMATCHY qui ont été battus par NASSIMAH et DESIRE vont comprendre qu'il faut prendre leur retraite

6.Posté par michel le 27/10/2012 10:08
La droite je demande si les jeunes ump saint pierre était présent on voit plus trop c'est jeunes qui était présent pendant la campagne ou sont t'ils ?? Michel, Anas, Gilles

7.Posté par Un jeunes de la reunion le 27/10/2012 09:05
Je demande ou étais les trois jeunes de ump saint pierre c'est dommage on les voit plus

8.Posté par Sansblague! le 27/10/2012 14:29
post 3

Entre le long nez et "la main longue et la langue insolente" le choix est vite fait...Relisez mon post, je parle gauche et de droite, donc si vous vous sentez cocu, posez d'abord la question à madame.....

9.Posté par Sansblague! le 27/10/2012 14:31
post 3
à madame "la politique" bien sûr.....

10.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 27/10/2012 14:52
Post 7 : Je demande ou étais les trois jeunes de ump saint pierre c'est dommage on les voit plus


"Anas" un militant UMP ou "lèche-cul" du senateur"condamné"maire de saint Pierre, faut pas confondre mon ami.

11.Posté par byby le 28/10/2012 19:26
ARETTE MOUCATER LA DROITE LES ENCORE VIVANT AVEC DIDIER NOUS LES ENCORE PLUS FORT.LE PS LES ENTREIN NOUS ENFONCER MES CHAIRE AMIES.OUVRE SOT YEUX CREOLE.VIVE LA VRAIT DROITE ALLER DIDIER ON ET LA.SG 1 AVIRONNAIS.

12.Posté par Le Prince le 05/11/2012 15:19
Patétique la droite local avec ces dictateurs comme le PCR avant.

13.Posté par divorce pour faute le 29/01/2013 17:24
L'UMP, c'est bien ce parti donneur de leçon qui connait lui aussi de sérieux problèmes de trésorerie ? Et ça veut donner l'exemple ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales