Faits-divers

Escroquerie : La BR condamnée à verser 942.000 euros à deux clients


Escroquerie : La BR condamnée à verser 942.000 euros à deux clients
942.000 euros. C'est la somme que devra verser la BR à une dame et à son frère pour l'escroquerie d'un de ses employés. Jean-Claude Payet, véritable escroc en col blanc, a dilapidé pendant plus de 20 ans l'argent de ses clients, et avait été condamné par la justice pour cette affaire en 2010 à deux ans de prison de prison avec sursis dont huit mois ferme mais était incapable de rembourser ses victimes.
 
Le jugement de la cour d'appel rendu le 9 novembre dernier a donc décidé de condamner l'ancien employeur de Jean-Claude Payet, la Banque de La Réunion, à verser 942.000 euros, soit l'argent qui aurait dû revenir aux clients si il avait été correctement placé. 
 
L'avocate des deux clients floués, Me Tania Lazzarotto, se félicite de ce verdict, "une première à la Réunion" selon elle, dans les colonnes du Quotidien. "Une banque est déclarée responsable pour les actes de son employé", insiste-t-elle. 
 
Si la BR peut encore se pourvoir en cassation, elle devra malgré tout verser les 942.000 à ses deux clients. 
Mardi 20 Novembre 2012 - 09:53
S.I
Lu 2380 fois




1.Posté par noe le 20/11/2012 15:49
Pas normal que la BR paie les pots cassés de son employé ...Il a volé ...il paie même si on doit vendre sa maison !

2.Posté par polo974 le 20/11/2012 16:28
Noe, fait gaffe, il est foutu de vendre ta case, vu qu'il n'en a pas lui-même...

Mais j'aimerais bien connaitre la logique qui a amené ce jugement.

3.Posté par RADIO BISTROT le 20/11/2012 17:12
Tout à fait normal, la BR est responsable de ses employés, et encore plus en cas de placement financiers. Si les banques étaient un peu plus intéressées à mettre en place les contrôles nécessaires plutôt que de vouloir vendre à tout prix, elles n'en seraient pas la (BR, SG même combat).

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales