Sport

Escrime: Les minimes réunionnais champions de France d'épée


Escrime: Les minimes réunionnais champions de France d'épée
Familles et amis se sont déplacés en masse, hier à l'aéroport Roland Garros, pour accueillir les épéistes réunionnais du club de la Buse, situé à la Rivière Saint-Denis. Et pour cause, les trois garçons (catégorie minime) se sont imposés lors de la fête des jeunes, compétition d'escrime espoir qui s'est déroulée ce week-end à Paris. Ils sont devenus champions de France dans la catégorie épée.

Grégoire Legagneur, Omar El Habib Abdou et Stéphane Kaissi Mahamoudou... Les trois "gamins" ont réussi à réaliser leur rêve, devenir champions de France d'épée. "Je suis content. C'est un rêve qui se réalise et ça faisait longtemps que j'attendais ce moment, celui d'être champion de France. C'est grâce à nous tous, on a réussi à gérer les touches pour s'imposer", explique Stéphane Kaissi Mahamoudou, médaille autour du cou et sourire "tranche papaye". "Je ne pensais pas être champion de France car samedi j'avais fait un mauvais score. Mais le dimanche on a tout rattrapé et on a tout éclaté ! En tout cas, ça motive pour la suite et tout ça ce n'est qu'un début", prévient-il.

Pas peu fier de ses poulains de la Buse, le maitre d'arme, Richard Thomarat, est là pour les accueillir. Il n'a pas fait le déplacement en métropole mais a confié cette tâche au maitre d'arme du Bourbon Escrime Club, Philippe Pautrat.

Et la Réunion est partie de loin pour s'imposer : "On est rentré en bas dans le tableau des 32 équipes. On était 25ème et l'exploit est là. Car on est tombé tout de suite sur des grosses équipes. On a affronté l'équipe n°8 (Créteil ndlr) d'entrée de jeu et on gagne 36 à 35. Après l'équipe d'Alsace, de Lyon, de Paris on affronte en finale l'équipe de Versailles. Une grosse équipe, on est un peu en-dessous pendant la finale, Grégoire nous remet dedans à un moment donné car on est mené de 5 touches. Après les garçons font des relais magistraux et on gagne 36 à 30 au final", explique Philippe Pautrat.

Ce dernier salue une nouvelle fois la performance de ces trois jeunes, mais également la "formation" enseignée par leur maitre d'arme, Me Thomarat. "Bravo Richard", lâche-t-il.
Mercredi 19 Juin 2013 - 07:26
Lu 1224 fois




1.Posté par Alain D le 19/06/2013 13:52
Et bravo aussi au coach, Philippe Pautrat qui quitte l'île dans peu de temps avec un bilan extraordinaire.
A bientôt?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales