Société

Éruption: Hélicos et ULM pris d'assaut


Photo: Planetair974
Photo: Planetair974
​Moins de 48 heures après le réveil du Piton de la Fournaise, les prestataires de vols en hélicoptère et en ULM sont assaillis de demandes. Depuis ce matin, nombreux sont les particuliers à vouloir survoler le site du volcan pour profiter pleinement du spectacle vu du ciel. "Oui, nous avons enregistré beaucoup de demandes de réservations ce lundi", nous indique-t-on à Corail Hélicoptères. 

A Helilagon, plusieurs circuits "spécial volcan" ont été mis en place. Un premier appareil a décollé à 14h, avec à son bord 6 passagers, pour un survol de 40 à 45 minutes. Un second était prévu à 16h. "L’éruption est la cerise sur le gâteau pour les clients ayant réservé aujourd’hui, nous indique-t-on à Hélilagon. Le volcan est, peu importe la période, l’un des sites les plus sollicités". 

Si deux survols étaient prévus ce lundi, il reste difficile d’estimer le nombre de rotations possibles par jour: "Tout dépend du temps qu’il fait, c’est la problématique que nous rencontrons tout le temps". Pas de survol dès que le temps se montre moins clément, une règle également appliquée à Planetair 974. "Je consulte d’abord les webcams des sites météorologiques afin d’être sûr de pouvoir décoller", confie Pierre Loustau. Depuis ce matin, les 2 ULM de sa structure située à Pierrefonds multiplient les allers-retours. A raison de 3 à 4 survols par jour, Planetair 974 permet aux passagers de profiter de 40 minutes de survol du volcan.

"On reçoit énormément de demandes, ce qui est normal lorsqu’un phénomène tel qu’une éruption volcanique se produit, poursuit-il, mais on ne peut pas emmener tout le monde !" Une sollicitation exceptionnelle qui s’explique aussi par l’interdiction pour les autres entreprises basées à plus de 40 km du Piton de la Fournaise de proposer ce circuit.

Confirmation à Felix ULM : "Nous devons expliquer à nos interlocuteurs, nombreux depuis le début de l'éruption, que nous ne proposons pas de circuits au-dessus du volcan, étant situés à Cambaie".
 
Lundi 18 Mai 2015 - 17:38
GG
Lu 1431 fois




1.Posté par Ccsty le 18/05/2015 19:11
Enfin Felix respecte la règlementation des 40 Km de la base... Après avoir clamé le contraire...
Ceci étant, les ULM ne sont toujours pas habilités à faire du transport de personne payant, qui s'apparente à des vols commerciaux, interdits pour les ULM par la DGAC.
Quand est-ce que La Réunion se décidera à faire appliquer la loi?!!!
Ils attendent les prochains morts?
Candidats et clients à ces vols, sachez qu'en cas d'accident aucune compagnie d'assurance ne prendra en charge les frais découlants de cet accident!

2.Posté par Jean97413 le 18/05/2015 19:32
le volcan est non habité,
Mais Cilaos est une caisse de résonance contenant une ville..

Les prestations de survol aérien devraient être sectorisées pour épargner les habitants, surtout là où c'est amplifié par le relief exceptionnel de Cilaos (forme circulaire!)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales