Actu Ile de La Réunion

Errance animale : quel coût pour les Réunionnais ?

La direction des services vétérinaires de la Réunion tire la sonnette d'alarme: le ramassage, la capture, la stérilisation et l'euthanasie des animaux errants coûte très cher à la collectivité.


Errance animale : quel coût pour les Réunionnais ?
Combien cela coûte-t-il de ramasser, capturer, stériliser, euthanasier, gérer le danger, faire adopter les animaux errants?

Ces 6 missions sont confiées aux communautés de communes. Le TCO, la CINOR, la CIREST et la CCSUD sont les 4 intervenants chargés de gérer les chiens et chats abandonnés et divagants. Les moyens humains et matériels mis en oeuvre sont importants et représentent un coût non négligeable supporté par la société

Afin de donner suite à la vaste campagne de communication qu’elle a lancée en décembre 2008, la Direction des Services Vétérinaires informe les Réunionnais que la dépense publique s’élève actuellement à plus de 2.100.000 €, répartis comme suit (montant global pour 2008 hors dégâts matériels et humains) :

      TCO : 1.360.196 € TTC

      CINOR : 447.208 € TTC

      CCSUD : 141.050 € TTC

      CIREST : 296.051 € TTC

En termes de comparaison, 1.300.000 € est le budget nécessaire à la construction d’une crèche pour 25 enfants!

En 2008 par exemple, le TCO, qui gère l’errance animale dans la partie ouest de l’île, est intervenu pour le ramassage et la capture de 6.532 animaux (chiens et chats confondus) et a réalisé 3.666 euthanasies.
 
Comme le TCO, les autres communautés de communes de l’île sont chargées d’assurer les différentes missions liées à l’errance animale : ramassage, capture, gestion des animaux dangereux, euthanasies, stérilisations voire adoptions au travers du travail des fourrières et des vétérinaires collaborant.  
 
Afin de donner suite à la vaste campagne de communication qu’elle a lancée en décembre 2008, la Direction des Services Vétérinaires souhaite informer les Réunionnais que la dépense publique s’élève actuellement à plus de 2 100 000 €.

Un coût qui continuera à être supporté par la société tant qu’il subsistera des milliers d’animaux divagants sur notre île.

La divagation des chiens est un problème collectif que chacun peut régler à son niveau en conservant son animal à domicile.
Mardi 31 Mars 2009 - 15:18
Pierrot Dupuy
Lu 636 fois




1.Posté par Cambronne le 31/03/2009 16:56
Ben mince alors flute de bonsoir madame bonsoir mademoiselle bonchoir messieurs ...

soit presque plus que le budget consenti pour venir en aide au comités sportifs de la Réunion
font chier les Bâtards Bourbons déjà qu'ils ont foutu l'économie du tourisme en l'air avec la propagande orchestrée par leurs défenseurs embrumés du cigare , pour une banale histoire au quotidien d'un cinglé qui a trouvé de nouveaux appâts pour requins, maintenant combien ils nous coutent les woauh woauh aux collectivités un partie non négligeable de nos impôts , j'aime bien les animaux mais dans la jungle ...

2.Posté par Aéro Freins le 31/03/2009 17:09
La divagation des chiens est un problème collectif que chacun peut régler à son niveau en conservant son animal à domicile.

Nous n'en sommes plus là hélas ! La quantité d'animaux "divaguant" est telle qu'une attitude responsable de propriétaires de chiens ne suffirait pas. Il faut passer par des campagnes de capture puis d'abattage et/ou de stérilisation massive, pour endiguer ce phénomène. C'est triste... mais c'est comme ça.

Clôturer sa propriété ou même considérer le chien comme un animal de compagnie, sont des "démarches" relativement récentes à la Réunion. Notre île vient d'un passé nous dirons rural et la reproduction de ces chiens ...vient de loin (!!)

Cela dit, en parler... comme une dépense publique conséquente, n'est certainement pas ridicule. Limite courageuse... La rubrique "chiens écrasés" a ici, une ampleur ...qui est loin d'être dérisoire.

3.Posté par Cambronne le 31/03/2009 17:59

2. Posté par Aéro Freins le 31/03/2009 17:09
La divagation des chiens
La quantité d'animaux "divaguant" est l'attitude irresponsable de propriétaires . Il faut faire l'abattage massive, pour endiguer ce phénomène.
une dépense publique conséquente, voir dans la presse La rubrique "chiens écrasés" a son pesant de cacahuètes .


Voilà vous pouviez faire plus court lol lol lol

4.Posté par bertel le 31/03/2009 18:54
Civilisation de chiens !

Il y a quelques dizaines années, il n'y avait pas de problèmes de chiens errants sur cette île. Les quelques toutous traînant dans les rues étaient capturés le soir par des équipes municipales et éliminés.

Des grands sensibles sont venus et ont commencé par dénoncer le stress causé aux pauvres toutous par les méthodes de capture.... et exiger de les parquer plusieurs jours durant aux frais de la princesse.

Influencés par les grands sensibles, des âmes charitables ont alimenté la multiplication des chiens errants en donnant à manger aux toutous divaguant sur la voie publlque... voire près des chantiers de construction... et aucune campagne de sensibilisation à la responsabilité des propriétaires n'a été faite pendant longtemps.

Nous pouvons chiffrer aujourd'hui le désastre ".../...la dépense publique s’élève actuellement à plus de 2 100 000 €."

Actuellement !

Médor, viens ici !

bertel

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 31/03/2009 20:54
à l'époque, on rémunérait la bouteille en plastique remplie de vers blancs.. faudrait un truc identique rémunérant les cadavres de chiens errants ramenés par le public.. je vais pas faire plaisir aux amis des bêtes, mais faut voir où l'on veut mettre le pognon.

Par ailleurs, ne faudrait il pas un suivi strict de ce que deviennent les portées de nos amis les bêtes...?ça couterait pas bézef, ça ferait bosser deux trois, et ça permettrait de contrôler le "cheptel privé"..

6.Posté par Who Let the DOg OuT? le 01/04/2009 11:12
Je pense que c'est davantage la progression de la 4 voies qui a fait le lien entre les 2 espèces. Depuis, la rencontre est souvent "inévitable" et.... sanglante.

Prévoir un aménagement, genre comme des filets à hauteur des glissière de sécurité de chaque coté des voies rapides, cela pourrait t-il diminuer le nombre de ces collisions fatales ?

7.Posté par Elevation le 14/04/2009 20:04
Il serait ptete judicieux de s'nteresser aux coûts des collectes des ordures des réunionnais et tout le business qui se trouve derrière
dans le Sud notamment

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales