ZinfosBlog à la Une

Errance animale : Le bal des hypocrites!


Le problème ne date pas d'aujourd'hui...
En 2015, alors que je dirigeais l'Association des Maires de La Réunion, j'organisai avec le soutien actif de MM. Stéphane Fouassin et Didier Robert (respectivement Présidents de l'AMDR et du Conseil Régional), un séminaire de travail sur l'Errance Animale au Blue Bayou, salle communale prêtée gracieusement par Jean Claude Lacouture, maire de l'Etang Salé.

Si les associations de défense des animaux étaient présentes pour la grande majorité d'entre eux, les élus (à l'exception de deux communes et d'une intercommunalité) brillaient par leur absence. Ce que ne manqua pas de faire remarquer les présents, à mon grand désarroi alors que l'AMDR représente les maires.

Si je peux comprendre que certains grands élus aient un agenda de ministre, ce que je ne comprends pas c'est la réaction de ces grands élus absents sur des débats de société mais omniprésents et ayant solutions à tout lorsque les problèmes surgissent.

Soyons clairs : aucune collectivité à La Réunion à ce jour n'a pris la mesure des menaces qui pèsent sur la société insulaire (tant pour la population que pour la biodiversité) avec l'errance animale :

- attaques des meutes de chiens dans les élevages et demain dans sur les hommes, avec le danger d'une épidémie de rage qui décimerait bêtes et hommes

- destruction des oiseaux et autres endormis et caméléons par les chats errants qui seraient sous-estimés en nombre (5 fois plus nombreux et plus reproducteurs que les chiens)

- les NAC bizarres, ces nouveaux animaux de compagnies (lubies de gens qui se croient si bourgeois ou si fantasques) qui menacent l'équilibre et la tranquillité de nos quartiers.

Des solutions existent et ne nécessitent pas de se creuser la tête mais personne n'ose s'y attaquer car chacun veut du politiquement correct. Captures et stérilisations, chenils à multiplier (à titre d'anecdote, l'Etat vient de donner un avis défavorable à un projet dans les hauts de La Rivière sans que cela n'émeuve personne !!!), abattages, pose d'appâts, répression contre les propriétaires, création d'un fichier d'identification de chiens, interdiction d'importation d'espèces... Rien ne doit être exclu !

Si au lieu de se lamenter ou de gesticuler médiatiquement, chaque élu innovait en la matière sur son territoire, ce serait déjà une grande chose. Mais c'est trop demandé : se faire voir et se faire entendre sont devenus les nouvelles manières de gérer les crises, au mépris souvent de l'efficacité. 



Suivez le ZinfosBlog de Cyrille Hamilcaro.
Lundi 30 Octobre 2017 - 04:12
Cyrille Hamilcaro
Lu 1801 fois




1.Posté par espedia le 30/10/2017 08:25

Cyrille Hamilcaro, rien ne vous interdit de créer une association...

2.Posté par môvélang le 30/10/2017 08:40

pour une fois , il est devenu intelligent !

3.Posté par ald'eau le 30/10/2017 06:42

La question posée sur cette problématique est celle de la responsabilité.
Une fois que le constat de l'irresponsabilité (des élus, propriétaires, frileux, etc.) est posé, il s'agit de travailler ensemble à prendre d'urgence les mesures adéquates: un certain nombre de propositions est avancé, d'autres seront offertes et c'est ainsi que nous parviendrons tous ensemble à appliquer ces solutions.

S'agissant des Nouveaux Animaux de Compagnie (N.A.C.), les pompiers ont déjà découvert des serpents dans des champs de canne ou des iguanes chez des voisins de propriétaires. Ces bêtes prélévées dans leur biotope naturel sont forcées de s'adapter à leur nouvel environnement et nous ignorons les conséquences des possibles croisements entre espèces introduites et celles indigènes.

4.Posté par Ronald_Rive le 30/10/2017 09:01

M. Hamilcaro, les chiens errants ont déjà attaqué l'homme à la Réunion, à maintes reprises. Des enfants, des adultes, des vieillards, toutes catégories de personnes. Nombreux sont les réunionnais traumatisés à vie par ce genre d’événements, pourquoi voyons nous tant de piétons marcher avec un bâton à la main d'après vous? Pourquoi parlez-vous dans votre courrier d' "attaques des meutes de chiens ... demain dans sur les homme". Ça a déjà eu lieu des attaques de meutes sur les hommes... Soyons objectifs!
Concernant les chats, c'est très compliqué de les capturer, la base ça serait de stériliser en masse ceux qui sont chez les gens. Ou alors de les chasser. Un de mes amis était chasseur dans l'hexagone, il ne se privait pas pour abattre au fusil les chats qui maraudaient sur sa propriété, priorité aux oiseaux. Le chat est aussi un nuisible, il faut l'avoir à l'esprit.
Pour remettre de l'ordre il faudra abattre des animaux d'une façon ou d'une autre, et ça ne se fera pas dans la douceur c'est certain. Messieurs les propriétaires de chiens qui laissez traîner vos animaux dans la rue, ramassez les rapidement car le peuple en a ras le bol également de ces animaux qui se comportent comme des chiens errants mais qui ont un propriétaire irresponsable.
Concernant les NACs à la con (pour les propriétaires neuneus), il faut que l'état ou la préfecture légifère, interdiction pure et simple, nous sommes dans un petit écosystème fragile, avec déjà beaucoup d'espèce envahissantes qui ont été introduites, il FAUT préserver ce qui peut encore l'être. Il y a aussi le problème des espèces introduites accidentellement par les denrées commerciales (insectes, lézards en tout genre...) à gérer.
Allez voir en Nouvelle Zélande comment les contrôles sont draconiens à l'aéroport, là bas ils font tout pour préserver leur écosystème, ils vont jusqu'à inspecter la boue qui est collée sous vos baskets dans vos bagages s'il y en a... Interdiction d'introduire le moindre pot de miel sur le territoire pour préserver les colonies d'abeilles des parasites! Ça c'est de la prévention!
À la Réunion rien n'est fait et c'est la catastrophe. Allez voir le site web especesinvasives.re ...
Rouv out zieux!

5.Posté par GIRONDIN le 30/10/2017 09:16

.............Si au lieu de se lamenter ou de gesticuler médiatiquement, chaque élu innovait en la matière sur son territoire, ce serait déjà une grande chose. Mais c'est trop demandé : se faire voir et se faire entendre sont devenus les nouvelles manières de gérer les crises, au mépris souvent de l'efficacité........

un peu l'histoire de l'oeuf ou la poule!


un blog peut-être?

6.Posté par missBoudin le 30/10/2017 09:26

Il a raison pour une chose.... l'errance animale surtout quand cela concerne les chiens et les chats (car la souffrance des autres animaux ils n'en ont rien à faire).... est un bal d'hypocrites!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :)
Il suffit de lire les commentaires sur zinfo de certains fanatiques qui aiment cracher sur les créoles pour s'en rendre compte!!!!!!!!!!!!!!! :)
Une solution radicale: l'euthanasie massive.........................................................

7.Posté par ald'eau le 30/10/2017 09:53

La peur d'être agressé par un animal divaguant était souvent pire que la probabilité qu'un fait grave, voire mortel, puisse survenir. Mais l'augmentation de la fréquence des attaques hors milieu rural nous fait réviser cet à-priori.

Au titre de la fonction régalienne de L’État, il appartiendrait au Préfet de cordonner les actions à mettre en œuvre: https://www.veterinaire.fr/outils-et-services/index-juridique/lanimal/animaux-dangereux-et-errants.html
L'application stricte des lois existantes permettrait, en amont, de prévenir le risque. J'ai souvent vu des propriétaires promener en laisse des chiens classés dangereux non muselés...Possèdent-ils l'habilitation requise pour détenir un animal capable de tuer l'homme ?

Au titre des dispositions incombant aux Maires, il est de leur devoir de veiller à la sécurité des personnes et des biens (lien vers l'explication de l'Association des Maires de France): http://www.amf.asso.fr/document/index.asp?DOC_N_ID=8240&TYPE_ACTU

Comme l'a, à juste titre, cité un Zinfonaute sur ce sujet, le Défenseur des droits peut efficacement intervenir auprès de ces institutions afin de leur rappeler leurs obligations et, le cas échéant, leurs responsabilités. La fatalité est souvent la conséquence de notre inaction...

Il serait par ailleurs opportun que, devant l'urgence de la situation, la manie de la "réunionnite" soit mise de côté: Nous devons affronter un problème bien concret qui ne se règlera pas dans une salle de réunion, mais dans la rue.

Il serait abusif de vouloir créer un nouvel "Observatoire" en faisant l'impasse sur les moyens existants:
- La lutte contre la divagation d’animaux errants incombe aux Maires, qui peuvent déléguer cette compétence à leur intercommunalité;
- Le public et les associations de protection animale peuvent mettre à contribution leurs membres afin de signaler les cas de divagation / errance sur une page Internet dédiée des responsables précités. Des photos permettant d'identifier ces animaux dans l'espace public (et leurs propriétaires éventuellement, par la suite) seraient les bienvenues.
- La stérilisation obligatoire de tout animal domestique impose la gratuité du dispositif pour TOUTE la population. Dans la négative, le nombre d'animaux abandonnés sera démultiplié...La même situation se produirait sur le territoire national.
- Les associations de protection animale seraient chargés de rééduquer les chiens dé-sociabilisés, dans la mesure du réalisable.
- Les espaces naturels deviennent des lieux de reproduction pour les chiens errants. Des battues doivent permettre de les évacuer de cet environnement où ils agressent les randonneurs et autres coureurs sportifs.

Je laisse la place à d'autres propositions...

8.Posté par pfffffffffffffffffff le 30/10/2017 10:49

à Ronald_Rive sortez de vos bandes dessinées et de vos films d'horreurs, revenez sur terre et arrêtez surtout d'amplifier un problème.....!

9.Posté par La Cata le 30/10/2017 11:28

Comment peut-on laisser la parole à un repris de justice qui pourrit nos blogs ?

10.Posté par ali le kafhir le 30/10/2017 11:37

c'est combien pour stériliser un chat ?

11.Posté par kersauson de (P.) le 30/10/2017 12:13

adieu lemile on t aimait pas
lui qui erre de "crevettes en morue" depuis des lustres

12.Posté par Louis Pariot le 30/10/2017 12:54

Aha ha ha ha i fé rire mon bouche Hamilcaro ! Il avait pas aussi fait un annonce pour les bann koshon avant zélections ... Alors montre a nou kossa aou la fé èk problème déchets... On verra si on peut te croire pour les animaux..

13.Posté par Ronald_Rive le 30/10/2017 15:51

@ post 8 pfffffff.
Kel amplification? Prouve moi qu'aucun réunionnais ne s'est fait mordre par un chien errant. Prouve moi qu'aucun gamin de maternelle ne s'est fait défigurer par un chien sur le chemin de l'école, prouve moi que les geckos de la réunion (rares, endémiques) ne sont pas en péril à cause des geckos invasifs (essentiellement de madagascar), va faire un tour au port, ouvre les yeux, regarde les bébêtes lézards qu'on y croise et prétend moi que ce sont des espèces locales, demande aux apiculteurs si les ruches sont en bonne santé et si on aurait pu éviter ça en gérant mieux les importations, demande aux passionnés d'ornithologie et à la SEOR s'ils ne trouvent pas des nids d'espèces endémiques ravagés par les chats et les rats... Là où l'homme trace un sentier dans les hauts, le chat et le rat vont le suivre...

14.Posté par Dazibao le 30/10/2017 22:54

Errance politique : Le bal des hypocrites! (Edouard Philipp, Darmanin, LE MAIRE, sont de beaux exemples de migrants qui réussissent. Et il y en a aussi à la Reunion).

15.Posté par kasseur lo ku le 01/11/2017 17:42

@ post 9 : le repris de justice ,est entrain de payer sa dette. Ceci étant dit,
il n'y a rien d'anormal qu'il nous donne son avis sur un sujet aussi crucial.
Toutefois, il nous apprend qu'aucune collectivité n'a pris de mesure avec
l'errance animale ... tout comme pour le chômage, le logement, et la gestion
de la majorité de ses employés....etc.

16.Posté par Louloute le 02/11/2017 04:21

Il faudrait non seulement stériliser tous ces politiciens, il faudrait aussi les lobotomiser pour redonner un peu d'espoir à notre île qui hélas s'enfonce de plus en plus vers une catastrophe irrémédiable.

17.Posté par collectif citoyen anti animaux érrants le 05/11/2017 08:29

Ald'eau l'a bien dit aussi,
Tout à fait d'accord sur les propositions de ciril et d'ald'eau.
Je pense même qu'il faut aller plus loin; créer un collectif de citoyen (ce qui est légal), et porter l'affaire devant les tribunaux en demandant que la responsabilité à la fois de l'état et des collectivités soient mis en cause en absence de réponse rapide. Pour ceux qui veulent le statuquo avec des réunions interminables et des propositions à la c... sur un problème connu et soulevé à la réunion depuis des lustres, leur rappeler que le temps est à l'action. plus de contrôle, des battus de chien et chats, des euthanasie pour les animaux errants, ...
Après la saisie des institutions (état, collectivités, mairies, ...), si rien n'est fait pour chaque attaque animal le collectif portera plainte et demandera à ce que la responsabilité des élus soient mis en cause. Nous verrons s'ils ne sortirons pas de leurs tanières pour prendre de vrai solutions.

Moi même ayant été mordu par un chien errant je peux vous dire la trouille que ça fout. Maintenant plus de jogging au delà de la tombé de la nuit.
Je pense que certains peuvent prendre exemple avec tak qui voulait entrer en action.
Quand à traiter ciril de repris de justice ( La CATA) , c'est la réponse des imbéciles et des ignorants incultes lorsqu'ils n'ont rien à proposer. Le chien aboie et la caravane passe.

18.Posté par La Cata le 08/11/2017 09:06

Pourquoi pas commencer à éradiquer tous les politiciens véreux ? avec une interdiction à vie de mandater un poste de responsabilité payé par l'état ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Novembre 2017 - 18:36 Harcèlement sexuel : L’exception sexuelle ?