Communiqué

Ericka Bareigts rend hommage au travail accompli par Henri Emmanuelli

Mardi 21 Mars 2017 - 15:22

C’est avec grande tristesse qu’Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, a appris la disparition de Monsieur Henri Emmanuelli, ancien secrétaire d’Etat chargé des Départements et territoires d’Outre-mer.

Compagnon de route de François Mitterrand, premier président socialiste de la Vème République, Henri Emmanuelli a été nommé secrétaire d’Etat chargé des Départements et territoires d’Outre-mer. Pendant deux années, au sein du Gouvernement dirigé par Pierre Mauroy, Henri Emmanuelli a lancé les chantiers, notamment institutionnels, qui ont permis de faire progresser la justice sociale dans les Outre-mer, et a participé au changement de vision des Outre-mer.

Henri Emmanuelli a également créé l’ANT (Agence Nationale pour l’insertion et la promotion des Travailleurs d’Outre-mer) en remplacement du BUMIDOM (Bureau pour le développement des Migrations dans les Départements d’Outre-mer), mettant ainsi fin aux migrations forcées des " Réunionnais de la Creuse ".

C’est avec émotion qu’Ericka Bareigts salue son engagement pour la France, les territoires ultramarins et les " Réunionnais de la Creuse ". La ministre présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
Lu 432 fois



1.Posté par Ah bon ? le 21/03/2017 16:47

Elle n'en rate pas une pour se faire remarquer !!!! pourquoi vous ne soutenez pas votre camarade Leroux qui a embauché ses fillettes mineures comme "agents parlementaires " (argent parlementaire ?). Vous avez au final raison de saluer son travail, car il en a fait un peu; contrairement à vous...lol et relol.

2.Posté par Pamphlétaire le 21/03/2017 17:10

Madame la députée Bareigts, vous oubliez ceci :

Henri Emmanuelli – Président du Conseil Général des Landes : Complicité de trafic d’influences – Condamné le 16 décembre 1997 dans l’affaire Urba à dix-huit mois de prison avec sursis et à deux ans de privation de ses droits civiques. Également mis en examen le 15 octobre 1998 dans le cadre de l’affaire Destrade de financement illégal du Parti socialiste, il est relaxé.

3.Posté par klod le 21/03/2017 17:54

merci Mme Bareigts pour ce bel hommage . c'est digne.

vive la République

4.Posté par LORHEIN le 21/03/2017 18:53

J'en meurs de sidération !!!

5.Posté par Dan Run le 21/03/2017 20:25

@ Ah bon ? + 1

@ Pamphlétaire + 1

Prends ça pou ou princesse Sin Dni , Ericka Bareigts :

« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime, il est complice. »

6.Posté par KLOD le 21/03/2017 21:30

no one is innocent , bon vent l'ami !

7.Posté par Pierre Balcon le 21/03/2017 22:11

N'importe quoi .
Que viennent faire les réunionnais de la Creuse dans cette affaire ?
Le Bumidom n'a pas changé de nom pour effacer l'histoire des migrations !!
Ou alors il faudrait dire aussi que quand l'ANT est devenue la LADOM il y avait aussi un cadavre à mettre dans le placard
Ce que l'on peut dire c'est qu'Annette au congrès de Grenoble en 2000 s'était rallié à la motion d'Emmanuelli , à l'aile gauche du PS donc .
Depuis notre vendeur de DOP a changé un peu son orientation .

Rappelons nous aussi que Emmanueli travailla longtemps à la banque de Rothschild ,avant dernier propriétaire du journnal Liberation , récemment vendu à Patrick Drahi financier de Macron

8.Posté par citoyen le 22/03/2017 07:31

Quand ça lé né? oû ça y sorte ça? avec ce socialiste là l'assemblée unique l'était installée pour polo, et a cette heure là , l'aurait eu la république démocratique bananière rouge avec le régime de Quim Jung pol comme chef suprême...et ce p'tit portrait serait entrain passe balai dans la cour...mais surtout pas ministre

9.Posté par Mamyocline le 22/03/2017 09:54

A Mr Emmanuelli : Paix à son âme !

Quant à Mme Bareigts :Votre fonction encore à définir dans ce poste inutile coûte très cher au contribuable et devrait être annulé !

10.Posté par Simandèf le 23/03/2017 20:01

Qu'est ce qu'on dirais pas quand les gens sont morts.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >