Politique

Ericka Bareigts coopère avec le cabinet de Benoît Hamon sur la Koopérativ

La députée Ericka Bareigts publie un communiqué dans lequel elle annonce qu'elle collabore avec le cabinet de Benoît Hamon sur le projet de Koopérativ. Voici ce communiqué:


Ericka Bareigts coopère avec le cabinet de Benoît Hamon sur la Koopérativ
"La "boutik lontan", qui fait partie de notre patrimoine culturel et à laquelle les Réunionnais demeurent attachés est en voie de disparition. Pourtant, elle présente des atouts considérables.

D'une part, en tant que commerce de proximité, elle renforce l'accessibilité en permettant à chacun, y compris ceux qui ne sont pas véhiculés, de pouvoir faire ses courses. En effet, ces boutiques étaient multiples, notamment dans les hauts où les grandes surfaces ne sont pas développées.
D'autre part, elle agit en faveur du développement durable en se répartissant à l'échelle du quartier et non en périphérie des villes.
Enfin, elle renforce la cohésion sociale en développant la vie de quartier aux alentours de la boutique. Ces boutiques sont souvent un lieu de rencontre et de partage.

Pourtant, ces boutiques rencontrent de grandes difficultés. C'est la raison pour laquelle, la Chambre du Commerce et de l'Industrie de La Réunion (CCIR) a décidé de réunir ces petites boutiques en "Koopérativ" en créant une centrale d'achat des commerces alimentaires de proximité. Face à l'implantation des grands groupes (Casino, Carrefour etc.) aux prix très compétitifs et qui implantent leurs propres magasins de proximité (Vival, Carrefour Contact, Shopi etc.), la Koopérativ permettra d'une part, de mutualiser les coûts de fret, de transport et de logistique et d'autre part, de mutualiser les coûts des frais d'approvisionnement grâce à des volumes de commandes plus importants.

La CCIR a fait appel à la députée Ericka Bareigts pour porter son projet. Pour rappel, la députée Ericka Bareigts était rapporteure du projet de loi de lutte contre la vie chère qui envisageait déjà de prendre en compte des mesures en faveur des petits commerces.

Elle a déjà obtenu le soutien du ministre des Outre-mer. Ce mardi 29 octobre 2013, accompagnée de la CCIR, elle a rencontré le cabinet de Benoît Hamon, le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé de l’Économie sociale et solidaire et du Commerce. Ils ont notamment évoqué le plan de financement de la structure et en particulier les modalités et les conditions d'intervention publique pour le financement des investissements et du fonctionnement de la Koopérativ. A également été abordé la question de la formation des gérants et des repreneurs de petites surfaces.

C'est un véritable nouveau modèle de consommation qui est proposé à La Réunion. En effet, au delà de la relance de la compétitivité économique, ce sont les valeur d'entraide, de solidarité et d'échange qui sont en jeu."
Mardi 29 Octobre 2013 - 16:58
Lu 1105 fois




1.Posté par darky le 29/10/2013 17:19
et à qui cette koopérativ va t elle acheter ?? directement aux producteurs ou aux centrales d'achats des grands groupes métro de la distribution??

la recherche de solution n'est pas dans cette direction uniquement.

2.Posté par La voix ! le 29/10/2013 21:06
Venant de Ericka Bareigts , on reste très prudent sur les dossiers portés par elle .
Quid du collectif GPX 974, regroupant des policiers se battant pour réformer le système des mutations vers l'Outre-mer où on a vu Ericka Bareigts , sans résultat à ce jour !
la Koopérativ et Ericka Bareigts , tu parles !!!

3.Posté par David Asmodee le 30/10/2013 05:37
Face à l'implantation des grands groupes (Casino, Carrefour etc.) aux prix très compétitifs...


Le double langage ! D'un côté, on incrimine les grands groupes pour leurs marges indécentes ; de l'autre on les accuse de tuer les petits commerces en pratiquant des prix compétitifs.

Décidément, ces socialistes ne comprennent rien à rien.

4.Posté par suivi le 30/10/2013 07:53
Le 20 septembre dernier Zinfos a publié la lettre de madame Bareigts au président de la République concernant la nomination de Claudine Ledoux au poste d’ambassadeur délégué à la coopération régionale dans la zone de l’Océan Indien.

Y a-t-il eu une réponse ? Si oui il serait intéressant de la connaître.

5.Posté par Gromale le 30/10/2013 11:17
@3 : c'est le soucis d'un développement harmonieux, solidaire, qui ne se fait pas au détriment des uns ou des autres.

6.Posté par alain dimitri le 31/10/2013 06:25
@gromale a la réunion ou est vraiment la solidarité n' a longtemps créole connait pi mot là

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales