Politique

Ericka Bareigts annonce 11 millions d'euros en plus pour les contrats aidés


La première journée de visite d’Ericka Bareigts à La Réunion en tant que ministre des Outre-mer était bien chargée. Parmi les dernières rencontres hier, son rendez-vous avec les acteurs de la Mission locale nord autour de l’insertion professionnelle.
 
À cette occasion, la ministre a annoncé 11 millions d’euros supplémentaires pour les contrats aidés à La Réunion : "Pour le secteur non marchand, suite aux rencontres que j’ai eues avec Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, je l’annonce ici, j’ai obtenu, pour La Réunion, une enveloppe supplémentaire de plus de 11 millions d'euros qui permettra de répondre aux besoins urgents et complémentaires des collectivités et des associations en contrats aidés. Ainsi cela peut permettre de mettre en place 2 000 contrats pour les collectivités et les associations".
 
"Cela permettra donc à des demandeurs d’emploi d’accéder à une situation de travail, réaliser des activités d’utilité sociale, exprimer et développer leur savoir-faire, prendre confiance en eux et dans la société," a-t-elle ajouté.
 
Parmi les actions de l’Etat, Ericka Bareigts a rappelé qu’il y avait eu plus de 18.000 contrats aidés, notamment les emplois d’avenir et CIE-Starter pour les jeunes, depuis le début de l’année. La garantie jeunes a aussi concerné 4000 jeunes cette année et sera généralisée l’année prochaine. Niveau formation, l’Etat finance 6615 actions de formations supplémentaires et cherche à améliorer la qualité des stages. Et pour ceux qui veulent bouger, elle a évoqué le service de mobilité territoriale pour plus de 15.000 étudiants et 4.000 demandeurs d’emploi par an.
 
Ce vendredi, Ericka Bareigts poursuit sa visite dans le sud où elle rencontrera les jeunes.
 
Vendredi 28 Octobre 2016 - 10:49
Lu 862 fois




1.Posté par Jack Karrity le 28/10/2016 10:57
Ce sac rouge, fût-il Vuitton, a besoin d'être remplacé, attendu qu'il a beaucoup servi ! ! !

2.Posté par Sarah le 28/10/2016 11:37
Comment pense t-elle pérenniser les emplois aidés? Ce qu''elle fait c'est exactement la même que les autres ministres avant elle! Je trouve ça trop facile de venir avec des millions et de dire "on va vous aider"! Mentèr!!!

3.Posté par Hubert le 28/10/2016 12:01
Est-ce que ces 11 millions correspondent aux mêmes 11 millions ponctionnés au Département? Parce que si c'est le cas, c'est bien ridicule! Pren pa nou pou couyon!

4.Posté par Désiré le 28/10/2016 12:08
11 millions d'euros en fin d'année? Chez Pôle Emploi ils disent qu'ils n'ont plus de budget. Vous pouvez faire quelque chose pour eux?

5.Posté par St-André le 28/10/2016 12:33
Encore des petits contrat aidés à l'approche des élections pour amadouer le petit électeur !!!

6.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/10/2016 12:34
fukcd473
Et ils sortent d'où les 11M€ ?
C'est financé ou non ?
Ce que la gauche démagogue ne ferait pas en ratissant large pour les élections de 2017.

C'est comme les 250M€ pour la Police nationale. On ne sait pas d'où ils sortent. Manolito et CasePipe vont emprunter sur les marchés financiers ?

7.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 28/10/2016 14:12
Ca coute moins cher que de veritables réformes qui auraient agies sur le long terme , allez les elections arrivent , un peu d'assistanat qui ne debouche sur rien pemettra de glaner quelques voix de ci de la .

8.Posté par Michel le 28/10/2016 16:01
La Réunion, département d'Outre-Mer le plus peuplé, et possédant le plus grand nombre de chômeurs et de salariés précaires, constitue un vivier de voix potentielles.
Peu importe que ces contrats précaires ne débouchent à terme que sur le retour à Pôle Emploi. Les "socialistes" au pouvoir qui, depuis qu'ils y sont, n'ont cessé de servir la soupe au patronat, escomptent avec ce saupoudrage de contrats bidon récupérer quelques milliers de voix en 2017.
Des voix qu'ils devront d'ailleurs partager avec leurs collègues de droite qui gèrent la majorité des mairies et collectivités territoriales et qui ne se gêneront pas pour embaucher leurs partisans !
Pendant ce temps-là, les grosses entreprises publiques : la Poste, EDF, la CAF,le Trésor public, la préfecture, mais aussi les conseils général et régional suppriment des postes par dizaines et sous-traitent à tout va avec des entreprises ou associations où les travailleurs sont payés à coup de lance pierre, bossent sous pression permanente et sont virés dès que les travailleurs relèvent la tête.
Quel belle société, quel bel avenir ces tenants de l'ordre établi nous réservent !
Jeunes, travailleurs, réveillez-vous ! Faites entendre votre propre voix dans ce concert d'hypocrites !

9.Posté par LOLO le 28/10/2016 17:05
Merci d'appauvrir la classe moyenne
merci
2017 !

10.Posté par le taz le 28/10/2016 17:15
11 millions pour faire travailler des gens....
c'est ça le règlement du chômage par ces incapables.

plutôt que d'agir sur ce qui cause la non-prise de commande, on subventionne des contrats bidons-aidés avec des dettes....
trop fort les GAUCHOS.....

après "je commande pour 500 millions de TGV pour rouler à 80kmh entre trifoullis et trifoullis les bains, je dépense de la dette....
juste pour les élections.

pays de nul, qui fonce vers le FMI.....vitesse grand V....

11.Posté par Pascal Maillot du RBM le 28/10/2016 19:02
Pfffffffffffff voilà le bilan de Hollandouille! des emplois aidés, précaires, des bouche -trous!!!!
Echec total, cette dame est pitoyable, elle soutient un gouvernement le pire de la 5ème république!
Quelle belle nouvelle!!!
Une honte ces emplois, les élus rois vont encore acheter le petit peuple!!!! Triste pays!

12.Posté par Noe le 28/10/2016 19:57
Un bol d'air pour les nécessiteux à la veille des fêtes ...
Merci Mme la Ministre !

13.Posté par Jean le 29/10/2016 00:03
L'exemple type de politicards à court d'idées pour créer de l'activité. Facile de prendre l'argent public ( nos impôts Madame la Ministre ) et de maintenir les plus nécessiteux sous pression en vue des prochaines élections.
Avant c'était deux trois feuilles tôle... Aujourd'hui, un contrat aidé ....
Triste pour notre pays. Dégoûté ....
Et pour les cochons de payeurs, vous avez quelque chose madame ?
Enfin, pour la mobilité étudiante, expliquez moi pourquoi il faut impérativement prendre le billet aller puis une fois le jeune sur place ... prendre le billet retour ? Et cela , même si le jeune connait exactement ses dates AR.
Ca coûte plus cher non ? A moins que c'est pour gaver certaines compagnies....
Enfin efficacité publique comme d'hab'
Vivement 2017 qu'on vire tout ça....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales