Société

Eric Fruteau au Congrès des CCAS à Paris

Le maire de Saint-André et conseiller général, Eric Fruteau, est allé représenter la Réunion au Congrès des CCAS en tant que président de l'UDCCAS de la Réunion. Voici un communiqué rédigé par ses services après deux journées d'échanges et de débats avec les autres représentants de France.


Eric Fruteau au Congrès des CCAS à Paris
"En amont des deux journées consacrées aux divers forums du congrès de l’UNCCAS, se sont tenues les réunions institutionnelles (Bureau, Conseil d’Administration et Assemblée Générale) de cet organisme. Au cours de celles-ci, Eric Fruteau en tant que président de l’UDCCAS de la Réunion, a attiré au nom de sa délégation, l’attention des administrateurs nationaux sur plusieurs sujets.

En premier lieu, il a posé la question de l’application dans les DOM des conventions contractées au niveau nationales par l’UNCCAS auprès de divers organismes à vocation sociale, humanitaire… quelles peuvent être les initiatives prises pour une application au niveau local ?

Il a également rappelé la position de rejet prise à l’unanimité par le conseil d'administration (CA) de l’UDCCAS du rapport du sénateur Doligé au président de la République ( loi qui remettrait en cause l’existence et le rôle de proximité des CCAS et des actions sociales). Cet avis a été partagé par le bureau, le CA et l’assemblée générale de l’UNCCAS qui a voté le retrait pur et simple de cette proposition.

L’Union nationale reste cependant disponible pour travailler à l’évaluation et à l’amélioration du système actuel.
L’UDCCAS prendra l’initiative d’alerter sur ce sujet les parlementaires réunionnais ainsi que les maires au sein de l’AMR.

Lors de la réunion des adhérents des DOM, le président de l’union départementale a expliqué l’importance de l’action sociale de proximité sur des territoires où les populations sont exposées et dont le seul recours reste souvent les minima sociaux. Eric Fruteau a ainsi plaidé pour la nécessité d'une mutualisation des réflexions et des moyens pour les 20 prochaines années, d’une prise en compte globale des difficultés outremer et d’une amplification des moyens des CCAS.

Enfin, suite au projet de réforme des systèmes de financement des SSIAD (Services de Soins Infirmiers à Domicile), qui prévoit une adaptation en fonction du profil des patients et en conséquence une baisse du financement de l’aide à  domicile, l’union départementale relaiera auprès de CCAS de la Réunion, la position de l’union nationale qui demande le report de celle-ci.
En effet, la concrétisation d’un tel projet entrainerait une perte de dotation des SSIAD et donc aux communes avec indirectement des répercussions négatives sur leurs budgets."
Mercredi 28 Septembre 2011 - 07:20
.
Lu 1413 fois




1.Posté par noe974 le 28/09/2011 08:18
Voilà un homme combatif comme on les aime !!!! Il ne suit pas les appareils du PCR !

2.Posté par ubu le 28/09/2011 11:40
noe974....vous oubliez quand même que son premier adjoint joe bédier était sur la liste des sénatoriales du pcr !

3.Posté par momonpapalela@hotmail.fr le 28/09/2011 11:44
m^me si on n'est pas ok sur tout on peut pas dire qu'il ne bouge pas... Mais le cumul des mandats et fonctions est discutable d'autant que Mr bédier par ailleurs boss du ccas de st andré, qu'il a fait bouger, aurait sans doute été un président de l'uddcas intérressant.... je ne comprend vraiment pas ces cumuls de mandats et fonctions que les uns et les autres ont

4.Posté par ndldlp le 28/09/2011 17:15
pas de pq et pas de savon dans certaines écoles st andréennes, à disposition pour les marmailles dans les toilettes... c'est bon de rappeler certaines vérités.

faudra pas venir pleurer quand les responsabilités en matière de salubrité et d'hygiène, seront rappelées à qui de droit (ou de gauch plus exactement)

5.Posté par i refé sa mem mem le 28/09/2011 19:41
Devant rendre des comptes avec son adjoint bedier a popol suite aux résultats des sénatoriales de dimanche soir ils ont préféré prendre l’avion pour la capitale des lumières. En 1014 ti pierre candidat à la mairie de st andré et gironcel ou ratenon à la députation. Il vat y avoir du sport dans l’est. Ils pourront toujours envoyer la responsabilité sur les modérés qui siègent avec eux au CG, mais cette composante ne représente que 60 à 70 voix. Il en manque encore autant venant du parti.

6.Posté par caliamoulucas le 24/10/2011 07:37
Revendiquer local plutôt qu'à Paris. La boulimie des mandats posent problème. Partout à la fois et nulle part !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales