Politique

Eric Fruteau: "Notre jeunesse se sent abusée et trahie"

Eric Fruteau, conseiller général de Saint-André et porte parole de Demain La Réunion s'exprime, dans une tribune libre, sur le malaise de cette jeunesse sans emploi. Sa démonstration l'amène à la conclusion que "renforcer l’emploi des jeunes est le moyen de maîtriser les enjeux du vieillissement de notre population !"


Eric Fruteau: "Notre jeunesse se sent abusée et trahie"
"Les évènements récents de violence au Chaudron, à Saint-Paul, et même à Ravine creuse ou à la Cressonnière, au-delà des promesses électorales non tenues, nous amènent à dire que notre jeunesse va mal. Sûrement vulnérable, elle se sent abusée et trahie ; elle semble désespérée. Cela ne risque-t-il pas d’aller en s’aggravant si rien n’est fait ? D’autant qu’une autre problématique liée (ne serait-ce que par le temps) vient s’y greffer : le vieillissement de la population.

Malgré l’alignement des prestations sociales, l’égalité n’est pas atteinte à La Réunion. Paupérisation et précarité croissent ! Des inégalités persistent entre les hommes de notre terre réunionnaise et entre nos territoires. Deux mondes s’extrapolent de plus en plus. Qui sont les principales victimes ? Sans nul doute les jeunes et les personnes âgées. Isolement, faibles revenus, chômage dès la sortie du système éducatif ou de longue durée, précarité du logement, « reste à vivre » quasi nul,… ces inégalités qui frappent la société réunionnaise, fragilisent la cohésion sociale et malheureusement constituent des éléments caractéristiques de pays peu développés. Doit-on se satisfaire de toutes ces générations perdues ? Seul l’effort pour faire reculer le chômage des jeunes pourra contribuer à réduire les inégalités notamment de revenus.

Le lien entre la situation sociale des jeunes réunionnais sans emplois et le défi du vieillissement de notre population existe. Si rien n’est fait, la dégradation de la situation accentuera la pauvreté chez les plus anciens. Alors il faut penser à cette corrélation et il y a des questions à ne pas ignorer : les enjeux des migrations chez les jeunes, l’évitement de la dépendance en assurant le vieillissement, gagner le pari de l’éducation, de la formation. Comment répondre à ces enjeux et anticiper l’évolution de la pyramide des âges dans notre île ? Jeunesse et vieillissement sont des sujets liés. Il faut donc conjointement répondre aux deux problématiques. Il nous faut s’appuyer sur cette solidarité intergénérationnelle qui a toujours caractérisée la société réunionnaise et ne pas la laisser se diluer et se perdre au fil du temps. Elle doit s’amplifier.

Tout ce que nous entreprendrons pour l’emploi des jeunes aura des effets sur l’environnement familial des personnes âgées, sur la dépendance (notamment de santé). Cela aura un impact sur la réduction des effets négatifs de la perte d’autonomie. Il faut donc poser le problème de la durabilité et de l’efficacité des politiques sociales. Chez les jeunes et chez nos gramouns !

A mon sens, renforcer l’emploi des jeunes est le seul moyen de maîtriser les enjeux du vieillissement. Le Gouvernement a fait le choix d’une loi d’orientation et de programmation, inscrivant la totalité de la politique de l’âge dans un programme pluriannuel et transversal. Mais a-t-il pris en compte toutes les dimensions de ce fait de société ?

A La Réunion, cette loi sera-t-elle suffisante pour éviter l’amplification des problèmes ? Saura-t-elle concilier création de valeurs (par un dynamisme enfin retrouvé de création d’emplois pour les jeunes) et solidarités ? Cela ne passe-t-il pas par un autre modèle ?"
Dimanche 7 Septembre 2014 - 09:31
Lu 1436 fois




1.Posté par noe le 07/09/2014 11:09
La jeunesse studieuse , ça existe ! (moi par exemple)

Il faut rendre l'école obligatoire jusqu'à 30 ans !
Plus de soucis de chômage !

2.Posté par Français le 07/09/2014 11:17
c'est bien beau de parler mais quand il était maire il n'a pas fait grand chose, à part mettre sa famille en haut. ..

3.Posté par jpleterrien le 07/09/2014 11:32
Au 2ème tour des présidentielles, pour qui avez-vous voté, Mr Fruteau ????

4.Posté par posez-vous la question le 07/09/2014 11:46
"Notre jeunesse se sent abusée et trahie " c'est certain avec des maires comme on n'a à la Réunion qui ne pense qu'au profit et à placé leurs familles et amies ,qui sont tous aussi menteur les uns que les autres avec des promesses d'emploi qui ne tienne pas , en nommant Hamilcaro directeur de AMDR association des malfaiteurs de la Réunion en tant que président alors qu'il est condamner la je crois que vous avez décroché le premier prix du foutage de gueule de vos électeurs , et qui plus est vous nous prenez vraiment pour des abrutis

5.Posté par David Asmodee le 07/09/2014 12:07
Ce sont quand même tes copains qui sont au pouvoir.

6.Posté par Zarin le 07/09/2014 12:14
La mise à mort de la France serait-elle programmée…? l’Armée, est-ce désormais le crépuscule… la Gendarmerie et la Police dans l’œil du cyclone

Le Service Militaire obligatoire, une solution…? Un remède


Les trois derniers Présidents de la République Française auront à n’en pas douter laissé une trace indélébile dans le démantèlement de la Maison France, si la pierre angulaire de l’édifice en revient au Président Jacques Chirac, la quintessence de cette stratégie aura été l’apanage de messieurs Nicolas Sarközy et de son clone François Hollande.

À tout seigneur tout honneur, l’ex Président Jacques Chirac se sera attribué la part du lion, en signant la fin du service militaire. Il donnait le coup de grâce à une particularité de ce pays dont le maître mot fut la Conscription, cet acte de foi permettait d’envoyer sous les drapeaux toute la jeunesse afin de lui inculquer les principes fondamentaux de la mère Patrie. Or, si ce principe aurait pu subir quelques aménagements en vue de son amélioration, cette épuration sonnait le glas à une École de la République dont l’origine remonte à la Révolution Française.
----------
Le Service Militaire obligatoire, une solution… Un remède (par Christian Sébenne) Armée Média
http://www.armee-media.com/2013/08/30/le-service-militaire-obligatoire-une-solution%E2%80%A6-un-remede-par-christian-sebenne/

7.Posté par dédé le 07/09/2014 12:33
Il reste à Mr Fruteau que le titre de conseiller general, c'est trés maigre, en indemnité ça doit pas dépasser les 500€. Tu as cas aider Mr Fontaine pour les régionales et il te donnera secrétaire général de l'AMDR pour un salaire de 4500€/mois à rien faire en plus.......

Fait comme à fait Mr Savigny à l'époque sur la Possession il était dans l'opposition et ensuite a retourné sa veste pour Roland Robert afin d'avoir un bout de gras..

Sinon retourne ta veste pour Virapoulé, mais je pense que Vira va te jeter, vaut mieux aller voir Fontaine tu auras plus de chance. Bonne chance à toi.

8.Posté par Francette le 07/09/2014 12:43
Pauvre type!
Va t-il créer un nouveau parti?

9.Posté par Esmeralda le 07/09/2014 17:23
Que M. FRUTEAU s'occupe donc du collège de la Possession où il vient d'être nommé. Y'en à marre des principaux et proviseurs fantômes. On en connait toute une liste en politique.

10.Posté par KLOD le 07/09/2014 22:53
Ben moi, je me sens "abusée et trahie" par l'AMDR.

11.Posté par Porto le 07/09/2014 23:04
Le voilà qui se met au diapason de la récupération... si c'est pas malheureux çà !

12.Posté par Anna le 08/09/2014 10:44
Notre jeunesse se sent abusée et trahie ? Par qui ? tout le monde sauf ou ! ou la gère la mairie en dictateur, ou lété maire, conseiller général, président la CIREST, président ceci, président cela... Et ou lé en train de fé passe à ou pou un bougue exemplaire!

13.Posté par Bla Bla Bla le 08/09/2014 16:30
un pour tous "TOUS POURRIS"

14.Posté par Dimitri ALAIN le 10/09/2014 09:06
moi aussi mais par une politique bananière ( les copains d'abord )

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales