Société

Épiphanie : "La galette traditionnelle sinon rien !"


Épiphanie : "La galette traditionnelle sinon rien !"
Aujourd’hui c’est l’Epiphanie, fête chrétienne célébrant la visite des Rois mages à l’enfant Jésus. La tradition veut qu’en ce jour l’on mange la célèbre galette des rois. Galette généralement composée de pâte feuilletée et de frangipane.

Au fil des années, on voit l’émergence de nouvelles galettes, chocolat-poire, pomme, ou encore, plus de galette du tout mais une couronne de fruits confits où est dissimulée une fève.

Et lorsqu’on demande aux Réunionnais quelle galette ils ont l’intention d’acheter, voici leurs réponses : "Je vais acheter une galette à la frangipane comme tous les ans, pour moi à l’Epiphanie c’est la galette traditionnelle ou sinon rien !", s’exclame Francis, 64 ans.   

La galette à la frangipane déjà dans le caddie, Viviane admet: "Je pense prendre une galette à la frangipane, j’ai déjà essayé l’année dernière la galette à la pomme mais ça ne m’a pas plu, c’était juste une compote sans goût".

"Je ne suis pas tellement un grand fan de galette des rois mais dans une boulangerie, j’ai trouvé une galette au chocolat, j’ai trouvé ça pas mal mais ma femme était furieuse, en me disant que si pour l’Epiphanie je voulais manger un pain au chocolat, elle, elle le ne souhaitait pas ! Du coup cette année je ne sais pas, je la laisse faire", sourit Idriss, 34 ans.  

La plupart avoue une préférence pour la galette à la frangipane. Les achats se font à l’avance, tout comme la consommation! "J’ai déjà acheté plusieurs galettes depuis qu’il y en avait en décembre, j’adore ça, du coup je ne peux pas attendre l’épiphanie", avoue, Jessica, 27 ans.

"Non, je ne prends pas spécialement de galettes pour l’Epiphanie, si on arrive à attendre on attend mais souvent on mange avant", rigole Françoise, 41 ans.

En grande surface ou en boulangerie ?

Dans les pâtisseries, la tendance est aux galettes traditionnelles. Gina, vendeuse explique : "Les gens, cherchent les goûts traditionnels et authentiques, en 2011, on a essayé plusieurs variantes de la galette des rois, ça n’a pas remporté un franc succès".

Alors que dans les grandes surfaces, la place est laissée à l’innovation, plusieurs variantes du dessert de l’Epiphanie sont disponibles. Où les Réunionnais achètent-ils leurs galettes ? Pour cause économique, la plupart le font en grande surface où une galette de 8 parts est à environ 8 euros ; en pâtisserie ce prix est doublé.  

Néanmoins certains avouent faire des concessions. "Je n’ai pas de revenus énormes mais une fois par an, au moins je me fais plaisir, j’achète ma galette à la boulangerie, c’est bien meilleur !", déclare Eléonore, 54 ans.
Dimanche 6 Janvier 2013 - 09:15
Lu 1691 fois




1.Posté par noe2013 le 06/01/2013 09:46
« Je me regarde dans le miroir chaque matin et je me demande "Si aujourd'hui était mon dernier jour, est-ce que j'aurais envie de faire ce que je m'apprête à faire aujourd'hui ?" Et si la réponse est non plusieurs jours d'affilée, je sais que je dois changer quelque chose. » (Steve JOBS )
Je vais sabrer le champagne sans galette (ça donne un mauvais goût , un goût de cafard si on prend la galette avec une coupe ) ...
Bonne fête à tous et à toutes et bon appétit !

2.Posté par otelareunion le 06/01/2013 09:49
à défaut de tirer les rois à Bourg L a Reine on va les tirés aux tailles bites

3.Posté par Tromperie industrielle le 06/01/2013 11:41
J'aimerais savoir s'il existe encore des galettes vraiment faite maison, de A à Z ? Et si oui, avec quelles garanties ?

4.Posté par Leroidec le 06/01/2013 12:03
Sachez que toutes les galettes des Rois, en grandes surfaces ou chez les artisans, sont industrielles !

5.Posté par kalou le 06/01/2013 14:29 (depuis mobile)
Société de consommation : noël jour de l'an épiphanie, après st Valentin.... Ah la la, vous êtes manipulés par la grande distribution et tout le monde dit amen ! C'est pour ça que les parkings des hypermarchés sont tjs pleins, continuez les moutons !

6.Posté par vrai le 06/01/2013 14:34
Qui se souvient encore qu'à l'époque, c'était il n'y a pas si longtemps, c'était la tradition donc, que la fève était placé dans un bon pâté créole .

7.Posté par Le Taliban. le 06/01/2013 19:06
Encore une idée venu de l'importation.
Tant mieux pour les grandes Surfaces.
A l'ouverture de Prisunic à St-Denis cela n'existé pas.
Bravo la société de consommation ,car nous sommes tous complices pour ne dire macroS.

8.Posté par Miri Touseul le 07/01/2013 06:48
Moin n'a 63 ans, moin l'a jamais entendu parler de fève dan' pâté créole. Où ça ou la tire ce tradition , camarade post 6 ? De quelle époque ou cause? Mi dit pas l'a pas existé, mais jamais entendu parler.
Seule tradition mi connaît: y mange un pâté créole, ec un p'tit verre la liqueur pou jour d' l'an.

Avec la société de consommation, domoune y mange galette depuis avant noël jusqu'à fin janvier et pâté créole pratiquement toute l'année. Chacun y fait comme li veut. Moin mi aime bien apprécier quand c'est la tradition de manger ce band' z'affaire. Si ou mange tout le temps le même z'affaire... quel plaisir?
Post 7 n'a raison, ,dans les années 60 té cause pas d'galette à la Réunion, peut-être dans certains milieux où ça domoune te fine voyager. Si mi rappelle bien , première galette moin l'a goûté moin l'avait entre 25 et 30 ans. Y faut prendre saque lé bon, mais pas abuser.

9.Posté par iliade974 le 07/01/2013 08:39
Tradition oblige, cela ne se fait pas de manger une galette des rois avant l'épiphanie.... Il y a 40 ans de cela dans la région Lyonnaise, nous nous réunissions en famille autour d'une brioche garnie de deux feves et de deux couronnes....
Les grands parents se chargeaient de découper la dite friandise, mettaient les morceaux dans un linge blanc et chaque marmay venait en fermant les yeux chercher sa part....
Bien entendu cela ne se reproduisait qu'une fois l'an et hors de question de réiterer l'opération 4 fois dans le mois... nous avions droit à une larme de mousseux et nous étions heureux ..... comme des rois....!!!!
Samedi matin dans une grande surface du Butor, proposant des dégustations de galettes pseudo artisanales à grand renfort de dégustation (j'aurais du dire "foire à l'empoigne, de gloutons affamés et irrespectueux) il était limite impossible de circuler dans le hall de cette grande surface au vu de l'affluence provoquée par l'arrivée de la gourmandise.......
Bien entendu j'ai moi aussi sacrifié à la tradition par une galette achetée en patisserie et ce sera ma seule degustée de l'année...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales