Santé

Epidémie de dengue aux Comores, la Réunion se prépare à toute éventualité

Spécialiste de la dengue, le docteur André Cabié, s'est rendu en mission à la Réunion ainsi qu'à Mayotte puisque l’épidémie de dengue qui sévit actuellement aux Comores fait courir un risque à ces deux départements. A cette occasion, il a rencontré hier des médecins du Nord et réitérera ces échanges avec ceux du Sud, cet après-midi.


Parce que l'épidémie de dengue prend une ampleur importante aux Comores, l'ARS (Agence Régionale de Santé) suit de près son évolution compte tenu du risque pour la Réunion et Mayotte.

A ce titre, le docteur André Cabié, chef du service des maladies infectieuses et tropicales au Centre hospitalier universitaire de Fort-de-France (Martinique) rencontre actuellement les médecins libéraux et hospitaliers de La Réunion et de Mayotte pour partager son expérience sur la prise en charge clinique de la dengue.

La dengue est transmise par les mêmes moustiques que le chikungunya. Toutefois, il faut noter que quatre virus peuvent être responsables de la dengue donc il est possible de contracter cette maladie quatre fois.

Grande fatigue, fièvre, douleurs musculaires et articulaires et mal de gorge sont les symptômes liés à la dengue pour 90% des malades. Mais dans 10% des cas, on va être confronté à un mauvais fonctionnement des vaisseaux sanguins, ces formes pouvant évoluer vers un état de choc et un décès.

Jamais d'aspirine ou d'anti-inflammatoires

Parmi les échanges qui ont démarré avec les médecins libéraux et hospitaliers du Nord, et qui se poursuivent cet après-midi dans le Sud, la prise en charge du patient a été au cœur des débats. Les aspirines et anti-inflammatoires sont contre-indiqués. Le seul médicament contre les douleurs est le paracétamol, mais il faut être prudent au risque de surdosage, très fréquent, et qui aboutit à des atteintes parfois très graves du foie. Il faut donc absolument respecter les indications de son médecin.

Le point majeur abordé avec les professionnels de santé réside dans l'hydratation des malades, qui souvent, passe par des perfusions. "Cette évaluation est souvent faite parles  médecins de ville. On a beaucoup évoqué ce point avec les professionnels de santé car on l'a constaté ailleurs, ça limite la mortalité", a affirmé le docteur André Cabié.

Si, à ce jour, il n'existe pas de vaccin contre la dengue, des études poussées sont actuellement en cours. Beaucoup d'espoir reposent sur ces recherches mais même si ce vaccin venait à voir le jour, il ne sera que complémentaire de la lutte antivectorielle, meilleur moyen de prévention contre la dengue et le chikungunya. "L'arrivée de l'hiver austral diminue le risque, ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas présent", a souhaité souligner le docteur André Cabié.
Mardi 27 Avril 2010 - 11:26
Melanie Roddier
Lu 3097 fois




1.Posté par ilo le 27/04/2010 13:39
Principe de précaution , il faut interdire l'acces à l'ile de la réunion de toutes les personnes venant des comores ......en attendant que l'épidémie se termine . Pour bien faire , ils ne devraient pas quitter l'ile des comores !

2.Posté par Basile le 27/04/2010 14:46
Je préconise le port de la burqa intégrale obligatoire pour tous, hommes et femmes : c'est la meilleure protection contre les moustiques !

3.Posté par de MATTEIS le 27/04/2010 15:06
Il ne manquerait plus que la chikoune et à présent la dingue reviennent à la REUNION qui plus est où se trouvent ma fille et mes petits-enfants .... Une maman inquiète comme toujours et c'est + que normal. Merci de nous tenir au courant sur FB !!!!

4.Posté par Tcherno-Bill le 27/04/2010 15:58
En plus ces moustiques seraient POLYGAMES ! Qu'Hortefeux les renvoie chez eux direct !

5.Posté par boyer le 27/04/2010 16:13
voila une raison de plus pour l'équipe de France de foot d'aller à Madagascar. En plus, Ribery pourra s'eclater .

6.Posté par de MATTEIS le 27/04/2010 18:07
Eux aussi .. POLYGAMES !!!!! décidemment c une invasion !!!!!!!

7.Posté par citoyen le 27/04/2010 19:54
Si on a la dengue, on éprouve " Grande fatigue, fièvre, douleurs musculaires et articulaires et mal de gorge" mais l'aspirine est déconseillé!

C'est DINGUE ça!

8.Posté par Coo2gle le 28/04/2010 09:29
Quand on pense que celle qui a géré le chik en 2005 de la façon aussi catastrophique que l'on sait, est toujours aux commandes, il y a de quoi être très inquiet.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales