Société

Environnement : Deux représentants de la commission européenne dans l'île


Vallée de la Chaloupe.
Vallée de la Chaloupe.
L'Union européenne, avec son instrument financier LIFE+ (L'Instrument Financier pour l'Environnement), joue un rôle majeur dans deux projets qui concernent directement le Parc national : le  projet LIFE+ Corexerun pour la restauration et la constitution de la forêt semi-sèche à la Grande-Chaloupe (voir article précédent ), ainsi que le projet Life+ CapDOM de sauvegarde des oiseaux en danger dans l'outre-mer français (le Tuit-tuit et le Papangue à La Réunion).
 
La visite du chantier de reboisement à la Grande-Chaloupe a lieu ce mardi en présence de l'ensemble des partenaires du projet. Elle sera l'occasion pour les représentants de la Commission européenne d'apprécier les travaux de reboisement en cours. Un panneau d'interprétation, conçu par une illustratrice naturaliste de talent, sera également inauguré à cette occasion. Ce nouveau support permettra au grand public de comprendre les enjeux de la conservation de la forêt semi-sèche et de se familiariser avec la faune et la flore qui la composent.
 
La Réunion, peut être fière d'être le premier DOM à avoir bénéficié d'un financement "Life+ Nature et Biodiversité". Il s'agit d'un projet pionnier, ayant pour objectif de recréer une forêt là où elle a récemment disparue.
 
Cette année, la Commission européenne représentée par Madame Päivi Rauma et Monsieur Simon Goss, vient rencontrer les acteurs des programmes réunionnais afin d'échanger et de réaliser leur évaluation technique et financière. Lors de réunions de travail et de visites de terrain, la cellule LiFE+ Corexerun présentera les avancées des travaux et discutera de la suite du projet.

39 hectares de forêt semi-sèche ont bénéficié d'une lutte contre les espèces végétales invasives. 37 000 plants ont déjà été réintroduits dans le milieu naturel, soit 39 espèces dont 12 protégées. Des milliers de semences sont mises en culture pour pouvoir planter  60 000 arbres supplémentaires l'an prochain. Au total, 45 espèces seront réintroduites à la Grande Chaloupe.
 
Jeudi, la visite de terrain se déroulera à Dos d'Âne. Le Parc national et la SEOR présenteront les actions réalisées en faveur de la conservation de l'Echenilleur de La Réunion (Tuit-tuit) et le Busard de Maillard (le Papangue) depuis novembre 2010, date de lancement du projet Life+ CapDOM.
 
Plus d'informations sur le site internet : http://ec.europa.eu/environment/life
Mardi 27 Mars 2012 - 10:25
.
Lu 694 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales