Société

Entre-Deux : Un centre pour jeunes difficiles ne plaît pas au voisinage

Le projet s'inscrit dans une volonté du Conseil général. En juin dernier, lors d'une assemblée plénière axée sur la feuille de route "sociale" du Département pour la mandature qui s'ouvrait à peine, Nassimah Dindar promettait en effet l'ouverture de l'"Académie des Dalons". Un mix entre RSMA et centre éducatif fermé de type Protection Judiciaire de la Jeunesse. La population alentour se rebiffe.


L'établissement doit accueillir 40 jeunes pour commencer (image d'illustration)
L'établissement doit accueillir 40 jeunes pour commencer (image d'illustration)
Parler, discuter pour faire accepter le projet. C'est ce à quoi à dû se résoudre le maire et conseiller général Bachil Valy hier soir sur sa commune de l'Entre-Deux. Une partie des riverains du quartier de la Ravine des Citrons n'a en effet pas digéré le cadeau de Noël de la commune qui s'est portée volontaire pour accueillir un centre pour jeunes en difficultés. Des jeunes venant de toute l'île.

Le projet n'est autre qu'une volonté du palais de la Source exposé lors d'une assemblée plénière mi-2011 qui a posé les bases du programme des quatre années de la majorité actuelle.

"Touche pas à ma commune !"

Cette "Académie des Dalons" s'adresse aux jeunes Réunionnais en perte de repères familiaux ou en rupture scolaire. En juin dernier Zinfos relayait déjà la création de tels centres. "Le lancement de la phase expérimentale du projet est prévu dès 2011 dans le sud et l'ouest et concernera 40 jeunes" écrivait-on à l'époque. Le Département est donc dans le bon timing. Reste à faire accepter ce que beaucoup de citoyens refusent à côté de chez eux. Les habitants de l'Entre-Deux n'échappent pas à la règle.

La phase qui s'ouvre aujourd'hui reste donc expérimentale. Après cette première salve de jeunes à remettre dans le droit chemin, le projet table sur un effectif censé atteindre les 320 jeunes par an dès l'année 2012, soit 4 promotions successives de 80 jeunes.

Les jeunes accueillis au sein de ce projet d’insertion seront âgés de 18 à 25 ans et sont en dehors de tout système social, professionnel ou de formation. Le projet s’adresse ainsi à des jeunes repérés par les services sociaux "et pour qui les dispositifs de droit commun n’ont pas apporté de réponse", annonçait le Conseil général.

Et si cette phase test a lieu sans surprise sur les terres d'une commune dont le maire n'est autre qu'un soutien de la présidente Nassimah Dindar, les habitants du quartier de la Ravine des Citrons ont quant à eux déploré l'absence de consultation sur la reprise des locaux de l'auberge de jeunesse pour y expérimenter cette "Académie des Dalons".

Devant la grogne, Bachil Valy devait rencontrer les habitants concernés en début de soirée d'hier mardi. Plus de précisions à venir.
Mercredi 28 Décembre 2011 - 07:25
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2270 fois




1.Posté par dimitile le 28/12/2011 06:38
oui, monsieur le maire , nous ne voulons pas de cela. nous sommes un village calme et nous voulons le rester.
si le CG veut de cela qu'il le mette a ravinne cabris ou pierrefonds

2.Posté par noe !!!?!!l? le 28/12/2011 07:25
Mettre tous les ingrédients explosifs ensemble .... c'est une excellente idée pour que ça explose dans ce quartier paisible ....
Il y a des claques qui se sont perdues en route quand ces jeunes difficiles en avaient besoin , maintenant , musclés comme ils sont , ils ne se laisseraient plus faire ... Les fous resteront tj fous ... le cancer restera tj un cancer ...

Pour se donner bonne conscience , la société invente ces types de maisons mais cela ne marchera jamais , et ça ! on le sait .... Des dépenses inutiles ...
Vouloir dresser des lions majeurs est une vraie connerie !!!!

"Partout où ça sent la merde, ça sent l’être. " (Antonin Artaud) , n'est-ce pas ?

"La merde restera tj de la merde !" (L. Jospin)

3.Posté par midiazot le 28/12/2011 08:37
C'est sympa pour la ravine des cabris ou Pierrefonds. Pour ce qui est du projet je ne sais pas le contenu, la peur de l'autre n'est pas une bonne idée pour l'intégration. Le travail se fait toujours en aval afin de palier au carence de la société et la responsabilité que nous avons laisser s'installer en amont. C'est vrai que nous sommes nombreux chez les Yakas et Panoux Quand nous parlons de repères, cela signifie des règles qui sont normalement mises en amont,( Ces règles servent a protéger l'individu). Le Non ( le nom) est utile, a l'heure actuel tout doit être accessible. Le social est un tissage de lien avec soi même et les autres. C'est un problème de rupture comme plein de gens peuvent rencontrer cela dans leurs vies ( séparation, vieillesse...)
j'ai pas de solution miracle.

Pensons aux plages propres cela fait partie de notre environnement

4.Posté par Papaye le 28/12/2011 10:22
A Dimitile !

C'est ce qui s'appelle ne pas manquer de culot, vous prenez Pierrefond ou la Ravine des Cabris pour votre poubelle ! N'est ce pas suffisant que Saint-Pierre collecte vos ordures ménagéres et tous vos déchets en général (pas seulement les votres d'ailleurs l'ouest etc..).? Si mon chien a la rage, je le fais euthanasier, mais je ne vais surtout pas le refiler à mon voisin ! C'est cela avoir le sens des responsabilités et respecter les autres. Mais ou la pas appris ces bases essentielles de la vie...
Votre maire s'est engagé sans vous consulter, c'est votre probléme pas le notre, reglez le avec lui mais pas avec les gens de Pierrefond ou de la Ravine des Cabris ! Que chacun s'assume, trop facile de toujours se décharger sur autrui.
Zot zenfant lé délinquant ou lu lé devenu criminel c'est pas de zot faute, c'est la Société que la rende à lu comme ça, zot la pas appris l'école, c'est la faute bande profs, zot na point de l'argent, y manque a zot un nafére dans zot case, c'est la faute des autres, de l'Etat, etc... et je pourrais donner encore plein d'exemples de cet accabit ! Voilà notre belle mentalité Créole de nos jours...et ceci explique aussi les faits divers qu'on entend tous les jours ! Tout ça à cause de gens comme vous !
Balaye devant out porte sans jette la saleté dan barreau out voisin !!!!

5.Posté par electeur le 28/12/2011 11:08
Cet émir a toujours fait le bon choix politique en s'associant à l'équipe de nassima; il peut continuer, la popularion n'a qu'à se plier ce sont ceux qui ont fait aussi le bon choix de la faire roi des yabs de la haut

6.Posté par datinic le 28/12/2011 11:23
je peux comprendre !!!!!

7.Posté par alsaco le 28/12/2011 13:09
é dimitile kel droit i done a ou de cite la ravine ou pierrefonds,moin lé sur ke ou mèm ou fé ou bien ou la fé parti de ces jeunes
alors alé tir in fèye ou bien alé done out corps le pont koté ouit case la mêm kom sa ou sera en paix

8.Posté par conflore le 28/12/2011 14:03
Dans le temps ont préfère l'école, que reste a la maison. Parce que ou tes reste pas rien affaire.
Le mercredi, ou les vacances, tes grattes jardin tes donne la main momon papa. Si ou tes dit non te gagne galotes dans la gueule, coute fouette su cul, si out tes dur l avait la péquat et en générale toute marmaille la rentre la bas aujourd'hui toute la remettre a zot dans le bon chemin. Zot la trouve un travail pot zot fair. Parce que croit moins, quand out te rentre la bas, (te pas une tranche jambon avec une chopine de bière). Aujourd'hui ces la fautes de la société, si bande jeune le dur, parce que l école le marmaille a le droit tout faire, et le prof i faut li ferme sa bouche. Surtout touche pas le marmaille, ses lui qui est emmerde avec la justice.Le bande parent pareil, ci li don une claque, out voisin i sa raconte partout que vit maltraite out marmailles. Ben aujourd'hui voila le fruit de notre récolte ni connait put quoi faire avec bande jeune . A moins la gagne cout galote dans la gueule, ceinture su cul, et moins la appris ces quoi la vie moins les pas mort.

9.Posté par Clio le 28/12/2011 14:16
Dimitil ou ve ou ou ve pas, de toute façon ce centre sera fait à l'entre Deux
Lé déjà calculé tout cela
Ot Maire lé pas dans le même groupe que Nassimah Dindar? La Miss Dindar lé pa le chez de file de Mr le Maire de l'Entre Deux
Alors si oui, y reste a ou plus qu'a ferme out bouche,car le zafair lé déjà programmé
Donc si ou ve pas vraoiment de ce centre, ou connais quo sa y reste à ou a faire aux prochaines élections, ou et la population de l'entre deux
Aussi débrouille a out carry avec zot maire, laisse la Ravine et Pierrefond tranquil

10.Posté par Un parent d'un enfant en difficulté le 28/12/2011 14:21
Bravo à ces élus qui osent. Notre jeunesses est en dangers, notre jeunesse est fatiguées, notre jeunesse à besoin qu'on les aides. Nous entendons tous les jours, "aide mon marmailles, aides mon z'enfants" qoué les élus y fé, sur radio Freedom, dans la presse etc...
ce Projet est porté par le conseil général sur un site qui appartient au conseil général, avec je pense des éducateurs spécialisé et professionnel. Enfin des élus qui pense à notre jeunesse en difficulté.
Comme vous le dîtes dans l'article, Monsieur le Maire a rencontré les riverains pour leurs exposé ce projet social. Connaissant sa méthodologie et sa proximité qu'il le fait tout au long de l'année vers sa population qu'ils ont élus à +de 68% en Mars 2008, rappelons le !
je pense qu'il à bien argumenter et exposé ce projet de l'équipe de la Présidente Nassimah DINDAR. Ce projet d'insertion est pour moi, un espoir pour notre jeunesse, on rabaisse nos élus de rien faire et là quand on fait, (il y a des gens qui dit NON, c'est pas bon, ces enfants là va tué à nou, va vol à nou) etc....Mais demain si c'est une dernier chance pou zot z'enfants pour suivre ce projet avec l'académie des dalons" ou autre partenaires, nou lé contant, zot va dire oui fait aide mon marmailles, aide à lu. Il ne faut pas être égoïste, aide à zot à avoir une deuxième chance.
Personne n'est épargné de ce fléau, aucun parent, tous le monde peuvent avoir dans sa famille un enfants en difficulté. Mais quand des élus font quelques choses, zot y critique, zot lé pas content.
Alors je dis BRAVO et de mettre dans les 24 communes des centres d'hébergement pour nos enfants en difficultés et qui plus c'est eu qui veulent s'en sortir et qui demande à participer à ce projet de leur 2ème chance et c'est une attente de tous nos jeunes qui veulent s'en sortir.
BRAVO, BRAVO
Mesdames, Messieurs, réfléchissez un petit peu, penser à notre jeunesse de demain. C'est pas parce que lu lé délinquant ou en difficulté que y faut pas aide à lu. Demain c'est peut-être notre enfants. Cela s’appelle faire réellement du SOCIAL

11.Posté par Choupette le 28/12/2011 14:40
Pourquoi ne pas les envoyer aux V.I.M., chez les militaires de Pierrefonds ?

Je ne connais pas bien l'Entre-Deux. Mais de là, avec les chaînes aux pieds, les envoyer nettoyer la Ravine-des-Cabris.

"L'Académie des Dalons"... pfff... . On reste dans le doux.
Ça va pas le faire.

Pourquoi pas l'APECA qui annonce bien la couleur ?


12.Posté par Elo le 28/12/2011 21:05
"Un parent d'un enfant en difficulté" en même temps t'as qu'a savoir éduquer tes gosses, sinon il ne fallait pas en faire! on inculque des principes a un enfant, sa situation d'aujourd'hui il l'a doit a ses parents et a ses propres choix!
beaucoup de gens on des problèmes et des difficultés, c'est pas pour ça qu'ils sombrent dans l'alcool ou le zamal, ça c'est leur choix! de plus ce qu'on considère aujourd'hui comme des difficultés n'ont rien a voir avec les vraies difficultés d'autrefois.
le maire s'est bien foutu de notre gueule, en commençant par dire qu'il n'est au courant que depuis une semaine, ce qui est ABSURDE, puis en gardant son sourire lorsque les gens lui confiaient leurs problèmes, il en riait. durant toute la réunion il s'est écrasé et n'a su que répondre. la colere des Entre-deuxiens est légitime!
ensuite il va falloir m'expliquer en quoi ce genre de personne aurait droit a un emploi du temps bien sympathique avec du sport, dont des sports de combat, la bravo! des sports que qqun dans le droit chemin devrait payer!
en admettant que le maire dise la vérité, a quoi sert-il dans cette commune s'il est incapable de s'informer sur les projets a venir? a quoi sert-il au conseil general?
ce projet de donner une nouvelle chance a des gens qui sont tombé si bas ne vaut pas le coup ils ne le méritent pas. par contre les gîtes proche de cet etablissement vont devenir quoi? leurs proprietaires eux ne meritent pas de faire faillite. un mur n'a même pas eté envisagé, rien ne sépare l'etablissement des maisons. Il va aujourd'hui falloir surveiller nos enfants qui prennent le bus pour aller au lycée et bien barricader les maisons, parce que personne ne peut nous promettre la sécurité.
ajoutons que l' "academie des dalons" se situe a coté d'une ECOLE...
Juste une question, tu habites l'EntreDeux?

13.Posté par zoreil le 29/12/2011 11:44
Mr Valy,comme d'hab n'était pas au courant...Laissez moi rire.Allez sur you tube,et taper son nom,vous le verrez dans l'émission 100%politique.Il est tout simplement ridicule.

14.Posté par anonyme le 29/12/2011 13:59
Pourquoi refuser d'aider les autres, c'est l'occasion de créer de l'emploi pour occuper ces jeunes il faudrait les séparer en petits groupes et les occuper avec beaucoup d'amour que seuls les croyants et pratiquant peuvent donner... et vous apprenez à ouvrir votre coeur et se mettre à la place de l'autre... Dieu fera le reste...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales