Faits-divers

Entre-Deux: Dépossédée de son exploitation, une agricultrice vit dans le flou


Entre-Deux: Dépossédée de son exploitation, une agricultrice vit dans le flou
"J'ai l'impression de me retrouver face à un mur". Les mots de Annie Rose Ledoyen sont la preuve d'une grande déprime. L'agricultrice de l'Entre-Deux a tout perdu à cause d'un enchaînement improbable d'erreurs.

En 2006 et comme beaucoup de Réunionnais, Annie Rose reste figée au lit à cause du chikungunya. Le début d'une spirale négative. Ne pouvant plus être autant opérationnelle sur son exploitation de couveuse, son activité en pâtit immédiatement.

Les échéances qu'elle doit honorer à sa banque sont de plus en plus difficiles à respecter. L'exploitation est placée en redressement judiciaire. Arrive le premier ennui procédural. "Le mandataire financier désigné pour notre entreprise a liquidé l'exploitation au bout de trois mois seulement. Il a pris en compte le code du commerce au lieu du code rural qui offrait six mois", raconte-t-elle.

Plus tard, son exploitation et le terrain qui va avec sont mis en vente et c'est la société Crête d'Or qui rafle une parcelle qu'elle avait tenté d'acquérir quelques années auparavant, explique l'agricultrice qui détaille, au passage, l'insistance dont aurait fait preuve la société de production de volailles. Elle va jusqu'à parler de "harcèlement".

A l'aide de ses avocats, Me Georges-André Hoarau et Isabelle Lauret, l'agricultrice apprend en menant l'enquête que la société Crête d'Or a utilisé l'une de ses filiales "Couveuse d'Or" pour contracter l'achat du terrain. "Crête d'Or étant une société anonyme, nous explique l'agricultrice, elle n'avait pas le droit de signer de tels actes".

Le soutien du député Vlody

Malgré la dépossession présumée irrégulière de son outil de travail et de ses terres, Annie Rose Ledoyen a continué à travailler dans sa couveuse "comme si de rien n'était", bien déterminée à résister. Crête d'Or demande à son tour des dommages et intérêts à l'agricultrice, à hauteur de 250.000 euros, en raison du préjudice que le groupe estime subir en ne pouvant occuper les lieux.

Le tribunal de Saint-Pierre doit fixer les deux parties très prochainement, la date n'étant pas encore arrêtée. Ce matin, l'agricultrice a reçu la visite du député Jean-Jacques Vlody. "Il était important de soutenir Mme Ledoyen", retient l'élu de la 3e circonscription, car il exemplifie selon lui le cas de dépossession dont sont victimes de nombreux professionnels. "C'est un soutien qui me fait chaud au coeur", se réjouit Annie Rose Ledoyen. "Face à Crête d'Or, j'ai vraiment l'impression d'être le pot de terre contre le pot de fer. Et je ne m'appelle pas Caillé ou je ne sais qui d'autre, ce n'est pas évident".
Jeudi 21 Novembre 2013 - 17:55
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2005 fois




1.Posté par dadou le 21/11/2013 19:58
pot de terre contre pot de fer!!et surtout avec les magouilles et la quantité d'argent en jeu!!bon coutage a vous!!

2.Posté par loyada le 21/11/2013 20:12
pour la collecte pour un inconscient que de monde !! mais ici personne, courage madame vous allez en avoir besoin ,

3.Posté par Sentinelle 974 le 21/11/2013 20:14
Pour une pauvre petite agricultrice se payer 2 avocats !!!
Tous ceux qui connaissent cette affaire savent que c'est un tissu de mensonge....
Dommage que le député se soit laissé enfumé !

4.Posté par John Galt le 21/11/2013 21:01
mdr soutien d'un socialiste ça fait rire ces gens n'ont jamais tenu une entreprise ne savent que gaspiller l'argent des autres et viennent leurrer le contribuable à la veille des élections ils deviennent vraiment pathétique comme si le soutient de ce député d'opérette viendra renflouer le compte en banque de madame Ledoyen ou s'agit il d'une opération de communication socialiste républicaine puante mon dieu que c'est beau l’assistanat avec l'argent des autres

5.Posté par ? le 21/11/2013 22:57
Comment un pauvre petite Agricultrice qui n' a plus les moyens peut se payer Me Georges-André Hoarau et Isabelle Lauret comme Avocat?
Mr VLODY qui vient apporter son soutient à cette femme, tout cela n'est pas tissu de mensonges et politisé en plus?

6.Posté par Entre-deuxienne le 21/11/2013 23:49
Je pense qu'il faut laisser la justice faire son travail dans cette affaire. Ne connaissant pas les tenants et les aboutissants de cette tragédie , je me permets d'interpeller les consciences car cette affaire est ici de l'ordre social et économique. Une agricultrice qui essaie de revendiquer ses droits. Est-ce immoral? Le métier d'agricultrice est difficile, ceux qui habitent à l'Entre-Deux savent que cette gente dame vient d'un milieu social modeste et que chaque jour comme beaucoup de Réunionnais se bat pour manger et élever sa famille. Aussi, je pense qu' elle a droit au respect. Couvée d'Or emploie quant a elle beaucoup de Réunionnais dont beaucoup d'Entre-Deuxiens. Aujourd'hui je pense qu'il il faut trouver une solution qui fragilise le moins les deux partis. Le cas de Madame Ledoyen n'est malheureusement pas unique. Les difficultés économiques pour les familles sont une évidence et encore plus réelles quand plus de 50% de la population régionale vit sous le seuil de la pauvreté . Deux avocats? Et alors? Les pauvres n'ont pas le droit de se faire défendre ?Vous ne savez pas que l'aide juridictionnelle existe ou existait? Et même si ce n'était pas le cas. A t'elle pour autant moins le droit de se faire défendre ? Mon souhait étant que les deux partis trouvent un accord et surtout que la justice et le droit soit appliqués. Cependant , ce que je déplore c'est que cela soit détournée a une fin politique. Monsieur Vlody réapparaît uniquement aujourd'hui après son élection a la députation. Je trouve cela vraiment dommage. Comme tous les élus il devrait venir rencontrer les familles et les aider dans leurs difficultés de chaque jour.

7.Posté par Dimitri ALAIN le 22/11/2013 06:47
le gros y mange le petit n'est ce pas crête d'or

8.Posté par noe le 22/11/2013 07:24
Affaire mafieuse !

9.Posté par z'habitan le 22/11/2013 08:55
Et Monsieur Valy,
Il donne un coup de main j'espère?
quelqu'un peut m'informer quel est le tissu de mensonge ?

10.Posté par lizmcguir le 22/11/2013 11:30
msr valy es o aboné absent et lo band zavocat la eter payer par la solidarité de sa famill et de c ami ki ress a el encor jordu car néna la disparu kan la konu son probl et laide dun deputer i refuse pa merci !!!

11.Posté par Eveil citoyen974 le 22/11/2013 12:16
Face à un mur. C’est le sentiment, bien connu par tous ceux qui luttent pour le respect de leur droit,

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:15 Saint-Paul: Un scootériste décède

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales